Les entretiens

© Paris 2014 Source D.G.

Une anthropologue qui aime les voyages et les explorateurs

Entretien avec Suzanne Lallemand

, et


Claire MESTRE

Claire MESTRE est psychiatre et anthropologue, co-rédactrice en chef de la revue L’autre, membre de l’association Mana.

Lola MARTIN-MORO

Lola Martin-Moro est étudiante en Droit, Université Paris 2, Panthéon-Assas.

Marie Rose MORO

Marie Rose MORO est professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université de Paris-Descartes, chef de service de la Maison de Solenn, Maison des adolescents de Cochin. Chercheure au PCPP EA 4056 Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie et CESP, INSERM.

Routards en Asie. Ethnologie d’un tourisme voyageur. Paris, L’Harmattan, 2010.

La circulation des enfants en société traditionnelle. Prêt, don, échange. Paris: L’Harmattan; 2002.

Adoption et mariage. Les Kotokoli du Centre du Togo. Paris: L’Harmattan; 1994.

La circulation des enfants en société traditionnelle. Prêt, don, échange. Paris : l’Harmattan ; 1993, réédition en 2002.

La mangeuse d’âme. Sorcellerie et famille en Afrique. Paris: L’Harmattan; 1988.

L’apprentissage de la sexualité dans les contes d’Afrique de l’Ouest. Paris: L’Harmattan; 1985.

Une famille mossi (recherches voltaïques). Paris; éditions du CNRS; 1977.

En collaboration

De l’adoption des filiations différentes. Clermont-Ferrand: Presses universitaires Blaise Pascal; 2004.

Enfances d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui. Paris: Armand Colin; 2002.

Prix des épouses et valeurs des sœurs. Paris: L’Harmattan; 1992.

Grossesse et petite enfance en Afrique noire et à Madagascar. Paris: L’Harmattan; 1991.

L’art d’accommoder les bébés. Paris: Odile Jacob; 1980.

Pour citer cet article :

Martin-Moro L, Mestre C, Moro MR, Une anthropologue qui aime les voyages et les explorateurs. Entretien avec Suzanne Lallemand. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2014, volume 15, n°2, pp. 233-242


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/entretiens/une-anthropologue-qui-aime-les-voyages-et-les-explorateurs/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:

Suzanne Lallemand, en tant qu’anthropologue, a fait du « petit sujet » de l’enfance un chapitre important de l’anthropologie. Elle a engagé des recherches sur l’enfant et la famille en Afrique et en Asie, dirigé des publications collectives et organisé collégialement des lieux de recherche pluridisciplinaire sur l’enfance1.

En tant que femme et chercheuse, elle est étonnante par sa curiosité et son audace. En effet, elle ne hait pas les voyages et encore moins la compagnie des autres. Son itinéraire professionnel et intellectuel est d’une liberté jubilatoire, n’hésitant pas à controverser avec pertinence avec la psychanalyse.

Désormais retirée de l’activité foisonnante de la direction de recherches au CNRS et d’enseignante, elle pose sur nos questions contemporaines de filiation, d’adoption et de procréation un regard distancié et paisible dont nous avons le plus grand besoin. Nous l’avons interviewé à son domicile parisien qui lui ressemble : chaleureux, simple et empreint de bohême.

L’autre : Comment était la petite Suzanne et qu’est-ce qui a déterminé votre engagement et votre parcours intellectuel dans l’anthropologie ? Est-ce que c’était quelque chose qui existait déjà dans la famille ? Ou est-ce quelque chose que vous avez inventé de toutes pièces ?

Suzanne Lallemand (SL) : Dans la famille, pas trop. Mes parents sont des émigrés hongrois venus pendant une période assez noire de la Hongrie en France, dans les années trente. Ils n’étaient pas mariés. Ils se sont rencontrés en France chez des compatriotes.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

  1. Voir Madina Querre et Claire Mestre, «L’anthropologie de l’enfant, une histoire récente», Face à face [En ligne], 10 | 2007, mis en ligne le 1er  octobre 2007, consulté le 23 août 2013. http://faceaface.revues.org/66.

Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !