Article de dossier

© Mike Towber, Gee gnome, the stuff of life @ the science museum Source (CC BY-SA 2.0)

« Des gamètes de couleur » :

phénotype, race ou ethnie ?


Dossier : 

Corinne FORTIER

Corinne Fortier est chargée de Recherche au CNRS - Laboratoire d’Anthropologie Sociale (CNRS-EHESS-Collège-de-France), 52 rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris.

Becker G. The Elusive Embryo. How Women and Men Approach New Reproductive Technologies. Berkeley-Los Angeles-Londres: University of California Press; 2000.

Becker G, Butler A, Nachtigall R. Resemblance talk: a challenge for parents whose children were conceived with donor gametes in the US. Social Science & Medicine 2005; 61 (6): 1300-1309.

Bonniol JL. Racialisation? Le cas de la colorisation coloniale des rapports sociaux. Faire savoirs 2007; 6: 37-46.

Bonniol JL. La couleur comme maléfice. Une illustration créole de la généalogie des «Blancs» et des «Noirs». Paris: Albin Michel; 1992.

Bydlowski M. La dette de vie. Itinéraire psychanalytique de la maternité. Paris: Puf; 1997.

Campbell B. Racialization, Genes and the Reinventions of Nation in Europe. In: Wade P., editor. Race, ethnicity and Nation. Perspectives from kinship and Genetics. New-York/Oxford: Bergham Book; 2007. p. 95-123.

Coran Trad. de J. Berque. Paris: Albin Michel; 1990.

Faure G. Un bébé toute seule. Paris: Flammarion; 2008.

Fortier C. De troublantes ressemblances: un sentiment de parenté. In: Dasio N, Vinel V., éditeurs. Le Corps, Corps, matière, affects (2012, à paraître).

Fortier C. Filiation versus inceste en islam: parenté de lait, adoption, PMA, reconnaissance de paternité De la nécessaire conjonction du social et du biologique. In: Bonte P., Porqueres E. et Wilgaux J., éditeurs. L’argument de la filiation aux fondements des sociétés méditerranéennes et européennes. Paris: MSH, 2011, p. 225-248.

Fortier C. Le droit musulman en pratique: genre, filiation et bioéthique. Droit et Cultures 2010a; 59 (1): 11-38.

Fortier C. Se masturber pour les hommes, montrer son sexe pour les femmes: recueil de sperme et pratiques gynécologiques dans le cadre des Procréations Médicalement Assistées (Islam sunnite-Égypte-France). Sociologie et Santé 2010b 2010b: 221-232.

Fortier C. Quand la ressemblance fait la parenté. In: Porqueres i Gené E., éditeur. Défis contemporains de la parenté. Paris: EHESS, Coll. «Cas de figure»; 2009a.p. 251-276.

Fortier C. Participation au chapitre «Ressemblances. Quand l’enfant est un miroir». Les Maternelles. Mon bébé de la naissance à un an. In: Clément D., éditeur. Paris: Mango; 2009b. p. 281-283.

Fortier C. Blood, Sperm and the Embryo in Sunni Islam and in Mauritania: Milk Kinship, Descent and Medically Assisted Procreation. Body and Society 2007; 13 (3): 15-36.

Fortier C. Le don de sperme et le don d’ovocyte ou “trois font un”. Sexualité, inceste et procréation. In: Bidou P, Galinier J, Juillerat B, éditeurs. Anthropologie et psychanalyse. Regards croisés. Paris: EHESS; 2005. p. 59-80.

Fortier C. Soumission, pragmatisme et légalisme en islam. Topique 2003; 85: 145-161.

Lévi-Strauss C. Race et histoire. Paris: Denoël, «Coll. Folio Essais»; 1987.

Marre D. I want to learn her langage and maintain her culture. Transnational Adoptive families. Views of «Cultural Origins». In: Wade P., editor. Race, ethnicity and Nation. Perspectives from kinship and Genetics. New-York/Oxford: Bergham Book; 2007. p. 73-93.

Neuburger R. Le mythe familial. Paris: ESF; 1995.

Tyler K. Race, Genetics and Inheritance. Reflections upon the Birth of Black Twins to a White IVF Mother. In: Wade P., editor. Race, ethnicity and Nation. Perspectives from kinship and Genetics. New-York/Oxford: Bergham Book; 2007. p. 33-51.

Wade P. Race, identité et parenté. In: Porqueres i Gené E., éditeur. Défis contemporains de la parenté. Paris: EHESS; 2009. p. 171-195.

Wade P. Race, ethnicity and nation. Perspectives from Kinship and Genetics. In: Wade P., editor. Race, ethnicity and Nation. Perspectives from kinship and Genetics. New-York/Oxford: Bergham Book; 2007. p. 1-31.

Wade P. Race, Nature and Culture. An anthropological Perspective. London: Pluto Press; 2002.

Pour citer cet article :

Fortier C. « Des gamètes de couleur » : phénotype, race ou ethnie ? L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2011, volume 12, n°3, pp. 289-303


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/des-gametes-de-couleur/

« Des gamètes de couleur » : phénotype, race ou ethnie ?

Le fait de choisir les gamètes d’un donneur ou d’une donneuse qui ressemble le plus par ses caractéristiques phénotypiques (couleur de la peau, des yeux, des cheveux…) au couple en demande d’aide médicale à la procréation est la règle en France. Dans d’autres pays, c’est l’individu ou le couple qui choisit lui-même son donneur ou sa donneuse sur des critères qui peuvent privilégier soit une dissemblance idéalisée (blondeur, yeux bleus, grande taille), soit une ressemblance à soi-même, et à son conjoint lorsqu’il s’agit d’un couple. Dans certains pays, c’est non seulement la notion de phénotype qui est mobilisée à cette occasion, mais celle de race, ou même d’ethnie. Celle-ci est alors conçue de façon essentialiste et biologisante comme une sous-catégorie de celle de race, déniant le caractère proprement historique et culturel de cette notion. La biologisation progressive de la notion d’ethnie passe d’autant plus dans les esprits qu’elle émane d’autorités scientifiques et de cliniques de procréation ultra-modernes, et qu’elle vient conforter une tendance spontanée à confondre différence physique et différence culturelle.

Mots clés : anthropologie, couleur, don, États-Unis, ethnie, eugénisme, Europe, France, phénotype, Procréation médicalement assistée, psychologie.

«Gametes of colour»: phenotype, race or ethnicity?

The fact of choosing the gametes of a donor who looks like the couple is the rule in France. In other countries, it is the couple who choose the donor on criteria which can privilege either an idealized disparity (big, blue fairness, eyes cut), or otherwise a resemblance. In certain countries, it is not only the notion of phenotype that is mobilized in this occasion, but that of race, or even of ethnicity. This notion is conceived in an essentialist way as a subcategory of race, denying the historical and cultural dimension of this notion. The progressive biologisation of the notion of ethnicity emanates from scientific authorities and from private hospitals of fertility. It tends to consolidate a spontaneous tendency to confuse physical and cultural difference.

Keywords: anthropology, assisted reproductive technology, colour, donation, ethnical group, eugenics, Europe, France, phenotype, psychology, USA.

«Gametos de color»: fenotipo, raza o etnia?

En Francia es una regla el hecho que las parejas que solicitan ayuda médica para la procreación escojan los gametos de un o de una donante con más parecido a ellos en cuanto a sus características fenotípicas (color de la piel, de los ojos, del cabello…). En otros países es el individuo o la pareja que escoje él mismo su donante con base en criterios que privilegian, ya sea una diferencia idealizada (el hecho de ser rubio, de tener los ojos azules y ser espigado), o un parecido a si mismo y/o a la pareja. En ciertos países no es solamente la noción de fenotipo la que opera en estas situaciones sino la noción de raza o incluso de etnia, concepto que es concebido de manera esencialista y biologista como una subcategoría de la noción de raza, negando su carácter histórico y cultural. La biologización progresiva de la noción de etnia encuentra mucho más eco en las mentalidades en la medida en que emana de ciertas autoridades científicas y de clínicas de procreación ultramodernas, además del hecho de que va de par con la tendencia espontanea a confundir diferencia física y diferencia cultural.

Palabras claves: antropología, color, donación, Estados Unidos, etnia, eugenismo, Europa, Fenotipo, Francia, reproducción asistida, sicología.

La recherche anthropologique sur le don de gamètes présentée ici a principalement eu lieu dans un centre de procréation médicalement assistée parisien, au sein du CECOS, ou Centre d’études et de conservation des œufs et du sperme humains qui gère le don anonyme et gratuit de sperme et d’ovocyte. Les personnes s’adressant au CECOS sont nécessairement des couples hétérosexuels, qu’ils soient mariés ou concubins depuis au moins deux ans. Nous y avons interrogé des couples infertiles venus pour bénéficier d’un don de sperme ou d’ovocyte, ainsi que des biologistes, gynécologues et psychologues. Nous avons également mené des entretiens avec des donneurs de sperme et des donneuses d’ovocyte, qui, pour donner au CECOS, doivent nécessairement être en couple et être parents. Nous avons aussi rencontré des couples ayant recours à un don d’ovocyte à l’étranger, du fait des longs délais d’attente au CECOS liés à la pénurie de donneuses.

Nous comparerons le système français où l’appariement du donneur ou de la donneuse est opéré par des médecins, avec celui des États-Unis où les personnes concernées choisissent elles-mêmes leur donneur ou leur donneuse sur catalogue. Au sujet de la situation aux États-Unis, il existe plusieurs travaux d’anthropologues américains (Becker 2000, 2005), ainsi que des témoignages de Français s’étant rendus en Californie pour procréer par ce biais, en particulier des femmes seules qui ne peuvent avoir recours à un don de sperme en France (Faure 2008). En Californie, en effet, le marché des procréations médicalement assistées est ouvert à tout individu qui en a les moyens, qu’il s’agisse de couples hétérosexuels, gays, lesbiens ou de femmes et d’hommes célibataires.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Dossier

Parentalités
Dans le même dossier

Apaiser les enfants
Une fonction parentale singulière et universelle

Tous parents, tous différents.
Parentalités dans un monde en mouvement

Brèves
Lire, Voir, Écouter
Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !