Actualité

 Myriam Harleaux, Lofoten, 2011 Source D.G.

Parler aux enfants des catastrophes et des drames


Hélène ROMANO

Hélène Romano est Docteur en psychopathologie, psychologue clinicienne référente de la cellule d’urgence médico-psychologique du Val de Marne et de la consultation spécialisée de psychotraumatisme du CHU Henri Mondor, Créteil.

Bailly L. Traumatisme psychique chez le jeune enfant et théories sociales infantiles. In: Baubet T, Lachal C, Ouss-Ryngaert L, Moro M. Bébés et traumas. Grenoble: La Pensée sauvage; 2006. p. 59-65.

Baubet T, Leroch K, Bitar D, Moro MR, éditeurs. Soigner malgré tout. Vol. 1: Traumas, culture et soins. Grenoble: La Pensée sauvage; 2003.

Baubet T, Leroch K, Bitar D, Moro MR, éditeurs. Soigner malgré tout. Vol. 2: Bébés, enfants et adolescents dans la violence. Grenoble: La Pensée sauvage; 2003.

Baubet T, Lachal C, Ouss-Ryngaert L, Moro M. Bébés et traumas. Grenoble: La Pensée sauvage; 2006.

Cyrulnik B. Un merveilleux malheur. Paris: Odile Jacob; 1999.

Delage M. Aider à la résilience familiale dans les situations traumatiques. Thérapie familiale 2002; 23 (3): 269-287.

Manciaux M. La résilience: mythe ou réalité. In: Cyrulnik B. Ces enfants qui tiennent le coup. Paris: Hommes et perspectives; 1998. p. 109-120.

Romano H, Crocq L. Evénements traumatiques et médias: quelles répercussions pour les sujets impliqués? Annales Médico-psychologiques 2010; 168 (6): 416-422.

Romano H, Dupuis S, Baubet T. et coll. La prise en charge de jeunes enfants victimes dun événement traumatiques. Soins psychiatrie 2010; 269: 33-38.

Romano H. Prise en charge des enfants et des adolescents victimes dévénements traumatiques, Stress et Trauma 2006; 6 (4): 239-246.

Romano H. Us et méfaits de lévénement traumatique sur le lien fraternel. In: Scelles R, éditrice. Fratries confrontées au traumatisme. Rouen: Presses Universitaires de Rouen; 2009. p. 135-157.

Romano H. Dis cest comment quand on est mort? Accompagnement des enfants sur le chemin du chagrin. Grenoble: La Pensée sauvage; 2009.

Romano H. Réflexion éthique sur les prises en charge durgence médico-psychologique. LÉvolution psychiatrique 2009; 7 (4): 525-535.

Romano H. Incidence du trauma sur le lien fraternel. Neuropsychiatrie de lenfant et de ladolescence 2009; 57: 293-302.

Romano H. Intervention Médico-Psychologique Immédiate. Stress et Trauma 2007; 7 (1): 45-50.

Romano H. Avoir mal, se faire mal et mourir. Suicide et transaction traumatique à ladolescence. Adolescence 2007; 25 (4): 879-891.

Romano H. Prise en charge des enfants et des adolescents victimes dévénements traumatiques. Stress et Trauma 2006; 6 (4): 239-246.

Romano H, Verdenal E. Sauveteurs et événements traumatiques. Guide des prises en charge psychologiques précoces. Paris: Elsevier-Masson; 2011.

Pour citer cet article :

Romano H. Parler aux enfants des catastrophes et des drames. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2011, volume 12, n°3, pp. 352-356


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/actualites/parler-aux-enfants-des-catastrophes-et-des-drames/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:

Lors de catastrophes et de drames particulièrement médiatisés, limpact sur la population peut être important et les enfants peuvent en devenir des victimes collatérales. Cet article propose une réflexion sur les modalités de communication auprès denfants exposés à des événements traumatiques.

Lactualité récente vient en quelques semaines de confronter la population à une accumulation de drame : assassinats familiaux, trois jeunes sœurs fauchées sur lautoroute, 35 morts sur un bateau de croisière, 28 morts dans un bus scolaire de retour dun centre de vacances, enlèvement et assassinat denfants, tuerie de militaires en pleine rue et exécution de trois enfants et dun adulte dans un établissement scolaire à Toulouse. Ces situations dramatiques ont pour spécificité dentraîner une couverture médiatique importante et de véritablement contaminer les personnes informées de tels drames. Des enfants ont été victimes directes de ces drames : tués, blessés, témoins visuels, enfants endeuillés par la mort dun parent ou dun frère ou dune sœur. Dautres ont été exposés, via les modalités aux images et à la violence de ces événements.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !