Note de recherche

© Arselectronica, Impressions from the Deep Space LIVE event, "Inspired by Bruegel". Source (CC BY 2.0)

L’apport de l’histoire des mentalités aux disciplines psychopathologiques


Christophe GAULD

Christophe Gauld est interne en psychiatrie à Grenoble.

Burguières A. (cité dans). Histoire d’une histoire: la naissance des Annales. Annales. Économies, Sociétés, Civilisations 1979; 6.

Canguilhem G. La connaissance de la vie. Paris: Librairie philosophique Vrin; 1965.

Deleuze G. Pourparlers. Paris: Les Editions de Minuit; 1972-1990.

Febvre L. Comment reconstituer la vie mentale d’autrefois? 1941; repris in Combats pour l’histoire; Paris: Armand Colin; 1992.

Flandrin JL. Les amours paysannes: amour et sexualité dans les campagnes de l’ancienne France, XVIe-XIXe siècle. Paris: Julliard; 1975.

Foucault M. Histoire de la folie à l’âge classique. Paris: 10/18; 1961.

Furet F, Ozouf J. Lire et Écrire. L’alphabétisation des français de Calvin à Jules Ferry. Paris: Minuit; 1977.

Gourevitch A. L’individualité au Moyen Âge. Le cas d’Opicinus de Canistris. Annales. Économies, Sociétés, Civilisations 1993; 5. URL: www.persee.fr/doc/ahess_0395-2649_1993_num_48_5_279211

Hochmann J. Réflexions sur les rapports entre l’histoire et la psychiatrie. Evolution psychiatrique 2017; 82.

Le Goff J. Les mentalités. Une histoire ambigüe. Paris: Faire de l’histoire; 1974.

Lloyd GER. Pour en finir avec les mentalités. Paris: La Découverte/Poche; 1996.

Mandrou R. Magistrats et sorciers en France au XVIIe siècle. Paris: Plon; 1968.

Ricoeur P. Soi-même comme un autre. Paris: Le Seuil; 1985.

Veyne P. Comment on écrit l’histoire: Essai d’épistémologie. Paris: Le Seuil; 1971.

Pour citer cet article :

Gauld C. L’apport de l’histoire des mentalités aux disciplines psychopathologiques. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2018, volume 19, n°2, pp. 218-222


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/notes-de-recherche/lapport-de-lhistoire-des-mentalites-aux-disciplines-psychopathologiques/

L’apport de l’histoire des mentalités aux disciplines psychopathologiques

L’histoire des mentalités a permis l’analyse fine des croyances, pensées, ou sentiments dans le but d’appréhender le monde tel qu’il était auparavant. Elle s’est parfois saisie de la psychopathologie pour en délimiter les contours historiques. Cependant, il semble que les liens entre histoire et psychiatrie sont émoussés. A l’avenir, il est probable que certains champs de la santé mentale puissent se saisir des construits offerts par cette branche de l’anthropologie historique.

Mots clés : anthropologie, complémentarisme, épistémologie, histoire, mentalité, psychiatrie, représentation sociale.

The contribution of the history of mentalities to psychopathological disciplines

The history of mentalities has allowed the fine analysis of beliefs, thoughts, or feelings in view of understanding the world as it was before. This history has sometimes taken psychopathology to delineate its historical contours. However, it seems that the links between history and psychiatry are blunted. In the future, it is likely that some fields of mental health will capture constructs offered by this branch of historical anthropology.

Keywords: anthropology, complementarity, epistemology, history, mentality, psychiatry, social representation.

La contribución de la historia de las mentalidades a las disciplinas psicopatológicas

La historia de las mentalidades ha permitido un análisis detallado de las creencias, pensamientos o sentimientos, con el fin de comprender el mundo de antaño, sirviéndose a veces de la psicopatología para delinear sus perfiles históricos. Sin embargo, pareciera que los vínculos entre la historia y la psiquiatría estuvieran erosionados. En el futuro, es probable que algunos campos de la salud mental puedan aprovechar los constructos ofrecidos por esta rama de la antropología histórica.

Palabras claves: antropología, complementariedad, epistemología, historia, mentalidad, psiquiatría, representación social.

« Une histoire totale embrassant la société
dans toutes ses dimensions à partir d’un objet
ou d’un problème déterminé » (
Le Goff 1974 : 76).

 

L’Ecole des Annales s’est penchée sur l’histoire des mentalités. Ces historiens discutent des aspects de l’image du monde tel qu’ils sont développés dans différentes sociétés, au fil de notre histoire. Ils reconstruisent l’univers des connaissances sur lequel s’ouvrait la pensée de ces hommes. En quelque sorte, les différents courants de l’Ecole des Annales ont cherché à faire état de formes de pensées, de croyances (Mandrou 1968), de sentiments (Flandrin 1975), de pratiques culturelles (Furet 1977) spécifiques à chaque époque.

Le terme même « d’histoire des mentalités » n’est plus guère employé de nos jours. D’abord, parce que les courants d’histoire économique et sociale ont pris le dessus au décours du XXe siècle. Mais aussi en lien avec le coup d’éclat porté par certains historiens, tel que G.E.R Lloyd (Lloyd 1990), critiquant ardemment les courants sociaux et psychologiques de cette branche. Celui-ci a notamment interrogé la cohérence d’un domaine historiographique qui traite de multiples sujets épars, sans jamais en expliciter le dénominateur commun. C’est notamment cette indétermination qui a entrainée la disparition du terme d’histoire des mentalités. Cependant, ne faut-il par retrouver dans les travaux de l’Ecole des Annales la conjonction d’une puissante problématique, à savoir l’intégration de l’anthropologie sociale et de la psychologie ? Les outils acquis par l’histoire des mentalités ne sont-ils pas d’ailleurs utilisés dans le vaste champ sociologique des représentations sociales ?

Cette école proposait en tout cas une vision de la société comme fusion de consciences individuelles, tel qu’un être cache l’individuel d’une culture. L’historien Lucien Febvre proposait une définition de la mentalité comme système de représentations d’une époque (Febvre 1941). Science de l’histoire et histoire des sciences se complètent. L’histoire ne peut être séparée de la science, et inversement.

Nous devrons d’abord éclairer les ressemblances entre ces disciplines, avant de mettre en lumière la manière dont l’une et l’autre travaillent ensemble.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !