Note de recherche

 Simon, Beas Valley Source (CC BY-SA 2.0)

La culture et le bouddhisme tibétain comme moyens de résilience dans la migration ?


Ludivine LADIGES

Ludivine Ladiges est est psychologue clinicienne interculturelle, Université Toulouse II – Le Mirail, Toulouse.

Anaut M. La résilience: surmonter les traumatismes. Paris: Armand Colin, Coll. «128»; 2008 (2e édition réactualisée).

Braun K, Browne C, Mokuau N. Adversity and resiliency in the lives of Native Hawaiian Elders 2009; 54 (3): 253-261.

Cyrulnik B, Duval P. Psychanalyse et résilience. Paris: Odile Jacob; 2006.

Elsass P. Strategies for survival. The psychology of cultural resilience in ethnic minorities. New York: New York University Press; 1992.

Lecomte J, Vanistendael S. Le Bonheur est toujours possible. Paris: Bayard; 2000.

Moro MR, De La Noë Q, Mouchenik Y, éditeurs. Manuel de psychiatrie transculturelle. Travail clinique, travail social. Grenoble: La Pensée sauvage; 2006.

Weiss DS. The Impact of Event Scale-Revised. In: Wilson JP, Keane TM, editors. Assessing psychological trauma and PTSD (2nd ed). New York City: Guilford Press; 2004. p. 168-189.

Pour citer cet article :

Ladiges L, La culture et le bouddhisme tibétain comme moyens de résilience dans la migration ? L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2011, volume 12, n°3, pp. 331-335


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/notes-de-recherche/la-culture-et-le-bouddhisme-tibetain-comme-moyens-de-resilience-dans-la-migration/

La culture et le bouddhisme tibétain comme moyens de résilience dans la migration ?

Cette recherche exploratoire porte sur linfluence de la culture/religion dorigine sur lexil des Tibétains en France et tente de vérifier les hypothèses suivantes: le degré dinscription du sujet tibétain dans sa culture/religion a une incidence sur sa capacité de résilience; la culture et le bouddhisme tibétains sont des moyens de résilience, mais peuvent être un frein à lexpression de la souffrance. Notre panel comprend cinq hommes, Tibétains exilés en France. Nous avons utilisé la méthode clinique des entretiens semi-directifs suivis dune analyse de contenu, ainsi que le questionnaire IES-R pour évaluer le stress post-traumatique. Notre recherche montre que trois sujets sur cinq semblent engagés dans un processus de résilience fondé sur la culture, la communauté et le bouddhisme.

Mots clés : bouddhisme, culture, entretien, exil, questionnaire IES-R, résilience.

Tibetan culture and buddhism as ways of resilience in exodus for Tibetans in France?

This exploratory research tries to check the following hypothesis: the level of inscription of the Tibetan individuals in their culture/religion affects their ability of resilience; Buddhism and Tibetan culture are ways of resilience, but can also prevent the expression of suffering. Our sample group consists of five Tibetan men in exile in France. We used the clinical method of semi-directive interviews followed by content analysis as well as the IES-R questionnaire to assess post-traumatic stress. Our prospective study reveals that three individuals out of the five seem engaged in a resilience process based on culture, the community and Buddhism.

Keywords: Buddhism, culture, exile, IES-R, interview, resilience, Tibet.

La cultura y el budismo tibetanos como medios de resiliencia en la migración por los tibetanos en Francia?

Esta investigación preliminar trata de la influencia de la cultura/religión de origen en el exilio de los tibetanos en Francia e intenta verificar las hipótesis siguientes: el grado de inscripción del sujeto tibetano en su cultura/religión tiene una incidencia sobre su capacidad de resiliencia; la cultura y el budismo tibetanos constituyen medios de resiliencia; pero también pueden ser un freno a la expresión del sufrimiento. Nuestra muestra cuenta con cinco hombres, tibetanos exiliados en Francia. Hemos utilizado el método clínico de entrevistas semi-directivas seguidas de un análisis de contenido, así como el cuestionario IES-R para evaluar el estrés post-traumático. Nuestra investigación muestra que tres sujetos sobre cinco parecen involucrados en un proceso de resiliencia fundado en la cultura, la comunidad y el budismo.

Palabras claves: axiliado, budismo, cuestionario IES-R, cultura, entrevista, resiliencia, Tíbet.

Si cette recherche a vu le jour, cest dabord parce que nous avons pu observer et côtoyer la population de réfugiés tibétains lors de nos voyages en Inde et au Népal. Nous avons remarqué la prégnance du bouddhisme tibétain dans la vie de cette communauté : tant par la présence de nombreux temples et autres lieux sacrés que par les diverses pratiques, cérémonies et fêtes religieuses qui rythment la vie quotidienne des Tibétains. Nous avons donc choisi de vérifier lhypothèse selon laquelle la culture et le bouddhisme tibétains seraient des moyens de résilience dans la migration pour les exilés tibétains. Nous partons du postulat que les Tibétains exilés ont des comportements résilients car ceux-ci senracinent dans leur appartenance à un groupe, une communauté, une culture, voire dans la pratique de leur religion.

Notre étude exploratoire inclut cinq sujets tibétains, résidant en France, de sexe masculin, et se situant dans la même tranche dâge (vingt-six à trente-trois ans), deux sont laïcs, deux autres ont été moines dans le passé et un lest actuellement. Leur durée de séjour en France séchelonne de dix mois à dix ans. Leur parcours dexil les a conduits du Tibet à lInde, ou au Népal et en France.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !