Note de recherche

© Vincent Desjardins, Paris, RATP/ station "Croix Rouge" installation "X" l'enfer de la BnF, par L. Ungerer / C-Album nuit du 15 déc. 2007. Source (CC BY 2.0)

Du conflit familial manifeste à la quête identitaire latente

, et


Anna BAYARD

Anna Bayard est psychologue interculturelle, docteure en Psychologie interculturelle à l’Université de Picardie Jules Verne, chemin du Thil, 80025 Amiens Cedex 1.

Julien TEYSSIER

Julien Teyssier est maître de conférences de Psychologie Interculturelle, Université Jean Jaurès, allées Antonio Machado, 31058 Toulouse Cedex 9.

Patrick DENOUX

Patrick Denoux est professeur de Psychologie Interculturelle, Université Jean Jaurès, allées Antonio Machado, 31058 Toulouse Cedex 9.

Bourdieu P, Sayad A. Le déracinement. Paris : Éditions de Minuit ; 1964.

Camillieri C. Identité et changements sociaux : Point de vue d’ensemble. In P. Tap (Ed.), Identités collectives et changements sociaux. Toulouse : Privat ; 1980.

Denoux P. L’identité interculturelle. Psy Bul. 1994 ; 419 : 264-270.

Denoux P. La trajectoire comme facteur associé à l’étiopathogénie des troubles mentaux dans la migration. Ann Med Psy. 2007 ; 165 ; 7 : 492-502.

Kaës R. Différence culturelle et souffrance de l’identité. Paris : Dunod ; 1998.

Pour citer cet article :

Bayard A, Teyssier J, Denoux D. Du conflit familial manifeste à la quête identitaire latente. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2017, volume 18, n°1, pp. 217-220


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/notes-de-recherche/conflit-familial-manifeste-a-quete-identitaire-latente/

Du conflit familial manifeste à la quête identitaire latente

Nous interrogeons une clinique singulière auprès d’hommes isolés algériens, en rupture avec leur famille afin de comprendre ce que viennent mettre en jeu les conflits familiaux post-migratoires et de donner du sens à la violence qu’ils manifestent. Cette réflexion est illustrée par des cas cliniques mettant à jour les structures signifiantes de la quête identitaire qui sous-tend ces conflits familiaux. L’un des enjeux d’une telle recherche est de déterminer les conditions d’un espace contenant et interculturalisé permettant l’élaboration d’une tiercéité culturelle créatrice en adéquation avec la singularité du sujet.

Mots clés : conflit, culture, hommes, identité, Maghreb, migrant, relation conjugale, relation interculturelle.

Apparent family conflict

Our clinical research in psychology focuses on isolated Algerian men, broken with their families, in order to understand the post migratory family conflicts and the related violence. This project is based on clinical studies highlighting meaningful structures inherent in the quest for identity underlying family conflict. One of the stakes of this type of research is to determine the conditions of a closed and intercultural clinical space for migrants, enabling a creative cultural thirdness on line with the singular nature of the subject.

Keywords: conflict, culture, identity, intercultural relation, Magreb, marital relation, men, migrant.

Del conflicto familiar manifiesto a la búsqueda latente de identidad

El artículo trata de una práctica clínica particular con hombres argelinos en ruptura con sus familias. El objetivo es comprender los elementos claves de los conflictos familiares post-migratorios y darle un sentido a la violencia que ellos manifiestan. Esta reflexión se ilustra a través de casos clínicos que muestran las estructuras significantes de la búsqueda identitaria subyacentes a los conflictos familiares. Un aspecto importante de esta investigación es la determinación de las condiciones de un espacio acogedor y interculturalizado que permita la elaboración de una tierceidad cultural creativa en adecuación con la singularidad del sujeto.

Palabras claves: conflicto, cultura, hombres, identidad, Magreb, migrante, relación conyugal, relación intercultural.

Réflexions préliminaires

Les trajectoires migratoires personnelles s’articulent presque toujours à un contexte familial, la famille s’inscrivant comme premier et ultime recours. Toutefois, Denoux (2007) montre que le type d’intégration de l’état marital à la migration peut engendrer des désordres psychiatriques dans les populations masculines d’origine maghrébine immigrées en France. Il avance que la non-intégration de la migration à un projet familial pourrait être le premier facteur de déséquilibre psychologique, la famille devenant une contrainte aliénante.

Ces observations récentes, font écho à notre pratique, et mettent à mal des a priori idéalistes sur la famille, pour laisser place à une réalité qui dévoile tensions, incompréhensions et agressivité au sein même de la conjugalité où se rencontrent différents vécus migratoires. Ces conflits intrafamiliaux nous semblent questionner au-delà des enjeux interpsychiques traditionnels une véritable quête identitaire intimement subjective et à temporalité distincte.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !