Prises en charge psychothérapeutiques de mineurs migrants non-accompagnés

et

Irene DE SANTA ANA

Irene de SANTA ANA est psychologue-psychothérapeute à Genève et co-fondatrice d’Appartenances-Genève (72, boulevard Saint-Georges, 1205 Genève, SUISSE) où elle pratique des psychothérapies avec des patients migrants dont des mineurs adolescents isolés.

Philippe KLEIN

Philippe Klein est psyhologue-psychothérapeute FSP, Appartenances-Genève.

I. de Santa Ana et Ariel Sanzana (2006); “Uniendo memorias, creando sentidos“. In S. Dutrenit (Dir), El Uruguay del exilio: gente, circunstancias, escenarios. Montevideo, Uruguay, ed Trilce.

I. de Santa Ana et Ariel Sanzana (2009): “Violence d’Etat et travail groupal sur la mémoire collective“. In Goguikian et Strasser (Dir), “Clinique de l’Exil: chroniques d’une pratique engagée. Genève, ed Georg

Pour citer cet article :

https://revuelautre.com/colloque/intervention-colloque/prises-en-charge-psychotherapeutiques-de-mineurs-migrants-non-accompagnes/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:


Comme une grande partie des migrants, les adolescents mineurs non accompagnés peinent à dialoguer avec les représentations qui appartiennent à leurs origines. Comme tout adolescent, ces jeunes sont confrontés à la tâche nécessaire de leur autonomisation et différenciation alors que, dans leur cas, les mondes culturel, social et familial sur lesquels cette tâche s’étaye et se confronte font défaut. L’adolescent mineur non accompagné est donc, de par sa spécificité, une population à risque. Sa prise en charge psychothérapeutique doit donc veiller à l’émergence et à la remobilisation des représentations liées à ses origines en lien avec les représentations d’aujourd’hui. Ce travail s’étaye sur la contenance de l’environnement psycho-social actuel à laquelle il est indispensable de veiller.


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !