Article de dossier

© Jean-Pierre Dalbéra, 29 novembre 2009 la halle Saint Pierre, "ta langue est belle comme la mienne". Source (CC BY 2.0)

Un enfant ne parle pas.

Analyse anthropologique psychanalytique, linguistique et transculturelle d’une psychothérapie d’enfant

, , , et


Brigitte MOÏSE-DURAND

Brigitte MOÏSE-DURAND est pédopsychiatre, psychanalyste membre de la société de Psychanalyse de Paris, co-thérapeute à la consultation transculturelle de la Maison des adolescents de Cochin.

Patricia VON MÜNCHOW

Patricia von Münchow est professeure de linguistique, Université Descartes, Sorbonne Paris-Cité.

Amalini SIMON

Amalini Simon est Psychologue clinicienne, Hôpital Avicenne, Doctorante, Université de Paris 13.

Alice TITIA RIZZI

Alice Titia Rizzi est Psychologue clinicienne, Maison de Solenn, Hôpital Cochin, Doctorante, Université de Paris 5.

Marie Rose MORO

Marie Rose MORO est professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université de Paris-Descartes, chef de service de la Maison de Solenn, Maison des adolescents de Cochin. Chercheure au PCPP EA 4056 Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie et CESP, INSERM.

Adam JM. La linguistique textuelle. Introduction à l’analyse textuelle des discours. Paris: A. Colin; 2005.

Anzieu D, Kaës et al. Le travail psychanalytique dans les groupes. Paris: Dunod; 1972.

Anzieu D. Le Moi-peau. Paris: Dunod; 1985.

Augé M. L’anthropologie. Paris, P.U.F., Coll. «Que sais-je?»; 2004.

Biardeau M. L’hindouisme, anthropologie d’une civilisation. Paris: Flammarion; 1981.

Béjarano A. Résistance et transfert dans les groupes. In: Anzieu D., Béjarano A. et al., Le travail psychanalytique dans les groupes, Paris: Dunod; 1972.

Bion WR. (1961) Recherches sur les petits groupes. Paris: P.U.F.; 1965.

Bléger J. (1967) Symbiose et ambiguïté. Étude psychanalytique. Paris: Dunod; 1988.

Devereux G. L’image de l’enfant dans deux tribus: Mohave et Sedang. Revue de Neuropsychiatrie infantile et d’hygiène mentale de l’enfant 1968; 4h25-35.

Devereux G. (1972). Ethnopsychanalyse complémentariste. Paris: Flammarion; 1985.

Freud S. (1912) Totem et tabou (trad. fr.). Paris: Payot; 1965.

Freud S. (1920) Au-delà du principe de plaisir (trad. fr.). In: Essais de psychanalyse. Paris: Petite Bibliothèque Payot; 1976.

Freud S. (1921) Psychologie collective et analyse du moi (trad. fr.). In: Essais de psychanalyse. Paris: Petite Bibliothèque Payot; 1976.

Foucault M. L’archéologie du savoir. Paris: Gallimard; 1969.

Foucault M. L’ordre du discours. Paris: Gallimard; 1971.

Grize JB. Logique naturelle et communications. Paris: P.U.F.; 1999.

Guimelli C. La pensée sociale. Paris: P.U.F.; 1999.

Kaës R. (1976) L’appareil psychique groupal. Constructions du groupe. Paris: Dunod; 2000.

Kaës R. Le groupe et le sujet du groupe. Paris: Dunod; 1993.

Kaës R. (1994) La parole et le lien. Paris: Dunod; 2005.

Kaës R. (1999) Les théories psychanalytiques du groupe. Paris: P.U.F.; 2010.

Lebovici S. La Relation objectale chez l’enfant. La psychiatrie de l’enfant 1961; 3 (1): 147-226.

Lebovici S. Le Nourrisson, la mère et le psychanalyste. Les interactions précoces. Paris: Le Centurion; 1983.

Le Querler N. Typologie des modalités. Caen: Presses universitaires de Caen; 1996.

Maingueneau D. L’analyse du discours et ses frontières, Marges linguistiques [revue en ligne] 2005; 9: 64-75.

Moirand S. Textes/discours et co (n) textes, entretien. Pratiques 2006; 129-130: 43-49.

Moro M. Parents en exil. Psychopathologie et migrations. Paris: P.U.F.; 1994.

Moro M. Enfants d’ici venus d’ailleurs. Naître et grandir en France. Paris: La Découverte; 2002.

Moro M. (2004) La consultation transculturelle d’Avicenne. In: Moro MR, De La Noe Q, Mouchenik Y, éditeurs. Manuel de psychiatrie transculturelle. Grenoble: La Pensée sauvage; 2006.

Moro M. Nos Enfants demain, pour une société multiculturelle. Paris: Odile Jacob; 2010.

Moro MR, De Pury Toumi S. Essai d’analyse des processus interactifs de la traduction dans un entretien ethnopsychiatrique. Nouvelle Revue d’Ethnopsychiatrie 1994; (25/26): 47-85.

Moro MR., Moro Gomez I. et coll. Avicenne l’andalouse. Devenir thérapeute en situation transculturelle. Grenoble: La Pensée sauvage; 2004.

Moro MR, Neuman D, Réal I, éditeurs. Maternités en exil. Mettre des bébés au monde et les faire grandir en situation transculturelle. Grenoble: La Pensée sauvage; 2008.

Nathan T. La Folie des autres. Traité d’ethnopsychiatrie clinique. Paris: Dunod; 1986.

Nathan T. La fonction psychique du trauma. Nouvelle revue d’ethnopsychiatrie 1987; 8h7-9.

Pêcheux M. [textes de] L’inquiétude du discours. Textes de Michel Pêcheux choisis et présentés par Denise Maldidier. Paris: Éditions des Cendres; 1990.

Roheim G. (1943) Origine et fonction de la culture. Paris: Gallimard; 1950.

Tardan-Masquelier Y. L’hindouisme. Paris: Bayard; 1999.

Winnicott DW. La consultation thérapeutique de l’enfant. Paris: Gallimard; 1971.

Pour citer cet article :

Moïse-Durand B, Von Münchow P, Simon A, Titia Rizzi A, Moro MR. Un enfant ne parle pas. Analyse anthropologique psychanalytique, linguistique  et transculturelle d’une psychothérapie d’enfant. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2013, vol. 14, n°3, pp.285-311


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/un-enfant-ne-parle-pas/

Un enfant ne parle pas. Approche transculturelle, anthropologique, psycha-nalytique et linguistique

Ce travail présente l’analyse complémentariste sur quatre dimensions, anthropologique, psychanalytique, linguistique et transculturelle d’une psychothérapie menée dans un cadre transculturel d’un enfant né en France et de sa famille tamoule du Sri Lanka. L’enfant présente un mutisme apparu dans le cadre de troubles du développement précoces et n’est pas mobilisé par une prise en charge pédopsychiatrique individuelle de qualité. La méthode d’analyse expérimentée ici est originale dans la mesure où elle associe la méthode linguistique à la méthode anthropologique et psychanalytique. Son application à cette psychothérapie transculturelle complexe d’un enfant mutique montre la complexité des processus à l’œuvre dans les changements observés en psychothérapie aussi bien intrapsychiques, intersubjectifs mais aussi au niveau des représentations de la famille. L’enfant ne retrouvera la parole que quand seront élaborés des processus déstructurant comme la frayeur, le manque de protection de l’enfant et de la mère, les ruptures d’attachement à l’intérieur du groupe familial et les pertes liées à la migration.

Mots clés : anthropologie, complémentarisme, dispositif thérapeutique transculturel, enfant de migrant, ethnopsychanalyse, mutisme, psychothérapie, Sri Lanka, Tamoul, traduction.

A child doesn’t speak. Transcultural, anthropological, psychanalytical and linguistic approach

This work presents a four-dimensional complementary analysis based on a anthropological, psychanalytical, linguistic and transcultural approach of psychotherapy carried out within a transcultural framework involving a child born in France and her Tamil family from Sri Lanka. The child has been afflicted by mutism which appears as an early development disorder. The child has not been allocated quality pediatric psychiatric therapy. The experimental method of analysis applied is original as it associates a linguistic method of approach to a anthropological and psychoanalytical approach. The application of this method to a complex transcultural psychotherapy for a mute child demonstrates the complexity of the processes operating in changes observed in intrapsychic and intersubjective psychotherapies, in addition to family representations. The child will only be able to speak when the destructuring processes such as fear, the lack of protection of the child and the mother, breaking attachments within the inside of the family group and losses linked to migration are developed.

Keywords: anthropology, child of a migrant, complementarity, ethno-psychanalysis, mutism, psychotherapy, Sri Lanka, Tamil, therapeutic transcultural therapy, translation.

Un niño que no habla. Abordaje transcultural, antropológico, psicoanalítico y lingüístico

Este trabajo presenta el análisis complementarista de cuatro dimensiones : antropológica, psicoanalítica, lingüística y transcultural, de una psicoterapia en un contexto transcultural de un niño nacido en Francia y de su familia tamil de Sri Lanka. El niño presenta un mutismo aparecido dentro de un cuadro clínico de trastornos del desarrollo precoz que no se resuelve con un tratamiento pedopsiquiátrico individual de buena calidad. El método de análisis experimentado aquí es original en la medida en que él asocia los métodos lingüístico, antropológico y psicoanalítico. Su aplicación a esta psicoterapia transcultural compleja de un niño con mutismo muestra la complejidad de los procesos que operan en los cambios observados en psicoterapia, tanto intrapsíquicos como intersubjetivos y también a nivel de las representaciones de la familia. El niño solo recuperará el habla en el momento en el que serán elaborados el miedo, la falta de protección del niño y de la madre, los rompimientos de vínculos al interior del grupo familiar y las pérdidas ligadas a la migración.

Palabras claves: antropología, complementarismo, dispositivo terapéutico transcultural, etno-psicoanálisis, hijo de migrante, mutismo, psicoterapia, Sri Lanka, Tamil, traducción.

Nous proposons ici une analyse d’une prise en charge psychothérapique où les approches anthropologique, linguistique, psychanalytique et transculturelle seront associées dans une perspective complémentariste c’est-à-dire où toutes ces approches sont utilisées de manière obligatoire mais non simultanée (Devereux 1972) pour permettre une lecture plus fine et plus complète du corpus clinique d’une psychothérapie transculturelle (Moro 2010). Pour ce faire se sont associées des psychanalystes, une linguiste, une anthropologue, une traductrice et des spécialistes de clinique transculturelle. Il s’agit d’un travail en après-coup, sur du matériel clinique issu de consultations transculturelles c’est-à-dire de consultations qui se sont déroulées dans la langue maternelle des parents et des enfants, le tamoul, et immédiatement traduites en français et inversement pour les interventions des thérapeutes, consultations qui tiennent compte des représentations culturelles (Moro 2008).

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Dans le même dossier

Kaltoum à l’hôpital des gâteaux
L’anorexie du nourrisson en clinique transculturelle

Être mère malgré tout.
Une consultation transculturelle à la maternité

Maria, une beauté bien encombrante
Prendre en charge un patient psychotique dans un groupe transculturel

Brèves
Lire, Voir, Écouter
Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !