Note de terrain

© Tim, HIDE Cleveland Urban Exploring goes Graffiti Hunting. Source (CC BY 2.0)

Femmes recevant des ovocytes à l’étranger

Approche transculturelle

, , et


Marie GRAMME-THANASACK

Marie Gramme-Thanasack est psychologue clinicienne dans le service de psychiatrie périnatale du CHU de Lille.

Amalini SIMON

Amalini Simon est Psychologue clinicienne, Hôpital Avicenne, Doctorante, Université de Paris 13.

Mohand AMEZIANE ABDELHAK

Mohand AMEZIANE ABDELHAK est Psychologue clinicien, service de psychopathologie de l’enfant, de l’adolescent, et de psychiatrie générale, Hôpital Avicenne (APHP), Université Paris 13 EA3413.

Marie Rose MORO

Marie Rose Moro est pédopsychiatre, professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, cheffe de service de la Maison de Solenn – Maison des Adolescents, CESP, Inserm U1178, Université de Paris, APHP, Hôpital Cochin, directrice scientifique de la revue L’autre.

Berthereau, J. (2022, 18 février). Interview de René Frydman. « Le désir d’enfant justifie-t-il tout ?», Les Échos.

Bydlowski, M. (2000). Je rêve un enfant. Odile Jacob.

Canneaux, M. (2009). Réflexions sur les enjeux psychiques de la survenue d’une grossesse au terme d’un don d’ovocytes. Champ psychosomatique, 56, 135-153.

Canneaux, M., Chabert, C., Golse, B., Wolf, J.-P., & Beauquier-Macotta, B. (2013).

Comment devient-on mère grâce au don d’ovocytes ? La psychiatrie de l’enfant, 56, 67-96.

Dolto, F. (1995). Articles et conférences IV – La difficulté de vivre. Gallimard.

Fortier, C. (2011). Des gamètes de couleur : phénotype, race ou ethnie ? L’autre, 12(3), 289-303.

Freud, S. (1919). L’inquiétante étrangeté. Dans S. Freud, Essais de psychanalyse appliquée. Gallimard, 1952.

Jordana, H. (2011). Un enfant à quel prix ? Interrogations sur le don dans l’aide médicale à la procréation. Empan, 82, 34-40.

Karpel, L., Flis-Treves, M., Blanchet, V., Olivennes, F., & Frydman, R. (2005). Dons d’ovocytes : secrets et mensonges. Journal de gynécologie obstétricale de la biologie et de la reproduction, 34(6), 557-567.

Levy-Soussan, P. (2002). Travail de filiation et d’adoption. Revue française de psychanalyse, 66, 41-69.

Mehl, D. (2012). Les exclus de l’Assistance Médicale à la Procréation. Raison-publique.

Missonnier, S. (2006). L’aube prénatale de la subjectivation. Le carnet psy, 109(5), 37-41.

Raoul-Duval, A., Letter Konirsch H., & Frydman, R. (1991). Les enfants du don d’ovocytes anonyme personnalisé. Journal de gynécologie obstétricale de la biologie et de la reproduction, 20.

Segade, O., Golse, B., & Beauquier-Maccotta, B. (2017). Le couple face au recours à une insémination artificielle avec donneur : entre protection du couple et intérêt de l’enfant, comment en parler ? Spirale, 84, 41-48.

Soubieux, M.-J., & Soule, M. (2005). La psychiatrie fœtale. PUF.

Vassiliki, S. (2012). Échec de la FIV par DO ou le lieu pour la subjectivité, synthèse de la littérature contemporaine sur l’infécondité féminine lors des FIV par don d’ovocytes. Recherches en psychanalyse, 13, 60-72.

Weil, É. (1987). L’abord psychologique des couples receveurs de dons d’ovocytes anonymes. Contraception Fertilité Sexualité, 15, 690-692.

Weil, É. (2007). Femmes fertiles en traitement médical. Le don de gamètes pour les femmes infertiles dans les procréations médicalement assistées. Cliniques méditerranéennes, 76(2), 121-134.

Weil, É. 2011. Que transmettent les cigognes ? Champ psy, 60, 27-39.

Pour citer cet article :

Gramme-Thanasack M, Simon A, Abdelhak M. A, Moro MR. Femmes recevant des ovocytes à l’étranger. Approche transculturelle. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2022, volume 23, n°3, pp. 326-335


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/notes-de-terrain/femmes-recevant-des-ovocytes-a-letranger/

Femmes recevant des ovocytes à l’étranger. Approche transculturelle

C’est en accueillant régulièrement le concept d’inquiétante étrangeté au sein de notre travail clinique en psychologie périnatale que nous nous sommes interrogés sur le vécu particulier de la femme qui bénéficie d’un don d’ovocytes à l’étranger. Celle-ci porte en elle un bébé qui lui est génétiquement étranger. Les techniques de l’assistance médicale à la procréation permettent désormais à des femmes infertiles de devenir mères, et parfois les couples sont amenés à aller dans un pays étranger pour réaliser leur désir de parentalité. Néanmoins, cette démarche ne laisse pas le couple et en particulier la mère, indemnes. C’est en explicitant le parcours migratoire de ces femmes en quête d’ovocytes que nous mettrons en lumière les fantasmes associés à cette histoire singulière. Nous nous demanderons dans quelle mesure ces enjeux psychiques sont-ils actifs dans le vécu de la grossesse et quelle place prennent-ils lors de la rencontre avec leur bébé au moment du séjour à la maternité.

Mots clés : accompagnement, élaboration psychique, grossesse, inquiétante étrangeté, maternité, pays étranger, Procréation médicalement assistée, psychologie, vécu.

Women who receive oocytes from abroad: a transcultural approach

In the light of the concept of the “Uncanny” in the context of our clinical practice in perinatal psychology, we sought a better understanding of the psychological experiences that women go through when receiving oocytes from abroad. These women bear babies who are genetically foreign to them. Today, assisted reproduction technology enables infertile women to become mothers.  Couples sometimes have to travel abroad to fulfil their desire for parenthood. Nevertheless, this approach does not leave couples and in particular mothers unscathed.  By exploring the migratory trajectory of women seeking access to oocytes, we attempted to shed light on the fantasies associated with their singular experience. We wondered to what extent psychological issues played an active role in these women’s experiences of their ensuing pregnancy and what place these issues held when they met their baby for the first time during their stay in the maternity ward.

Keywords: care and support, experience, foreign country, maternity, medically assisted procreation, pregnancy, psychic elaboration, psychology, the uncanny.

Mujeres que reciben ovocitos en el extranjero. Enfoque transcultural 

En nuestro trabajo clínico en psicología perinatal nos hemos cuestionado la experiencia particular de las mujeres que se benefician de la donación de óvulos en el extranjero. Este cuestionamiento pasa por frecuentes referencias al concepto de extrañeza inquietante. Estas mujeres llevan en ellas un bebé que les es genéticamente ajeno. Las técnicas de Procreación Médicamente Asistida permiten que las mujeres infértiles se conviertan en madres, y en ocasiones las parejas tienen que ir a un país extranjero para cumplir su deseo de paternidad. Sin embargo, este proceso no deja indemne a la pareja y en particular a la madre. Es explicando el viaje migratorio de estas mujeres en busca de ovocitos que clarificamos las fantasías asociadas a esta singular historia. Nos preguntaremos en qué medida estas cuestiones psíquicas están activas en la experiencia del embarazo y qué lugar ocupan en el encuentro con su bebé durante la estancia en la maternidad.

Palabras claves: acompañamiento, elaboración psíquica, embarazo, experiencia, extrañeza inquietante, maternidad, país extranjero, Procreación medicamente asistida, psicología.

Le recours au don d’ovocytes est rarement envisagé en première intention par les couples. Il fait souvent suite à un long parcours de PMA (procréation médicalement assistée) avec des échecs répétés de FIV (fécondation in vitro). Il peut aussi être proposé en cas de ménopause précoce, d’insuffisance ovarienne ou de risque de transmission d’une maladie génétique. Dans tous les cas, il faut retenir que le couple doit faire face à un parcours du combattant semé d’échecs avant d’en arriver au don d’ovocytes.

Ainsi, avoir recours au don d’ovocytes est un choix du couple qui montre à la fois leur volonté de devenir parent et leur désespoir face à la situation d’infertilité. De même, il est vrai que le côté médical de l’acte prend beaucoup de place et que la question de l’impact psychologique n’est pas assez prise en compte.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !