Dossier

© Sarah Arnal Source D.G.

Cliniques du corps

Coordonné par 

Consulter le dossier complet en ligne :  15,00  TTC Ajouter au panier

Comme l’âme, le corps malade appelle la pluralité des soignants, la complexité des savoirs. Pas plus qu’elle, il n’échappe aux représentations culturelles. Bousculé par la migration, les changements et les traumatismes, il s’impose parfois comme le véhicule des douleurs inconscientes de l’exil ou des épouvantes innommables. Soigner le corps devient une tâche où se mobilisent et se conjuguent des regards multiples sur le théâtre de nos conflits.


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !