Pourquoi faut-il parler les langues maternelles aux bébés, aux enfants, aux adolescents ?

Colloque

Coordonné par 

Le colloque se déroulera le 2 juin 2021 à l’Université Sorbonne Paris Nord Campus de Bobigny
74 Rue Marcel Cachin, 93000 Bobigny – Amphithéâtre Gutenberg R600

Colloque gratuit – Inscription à l’adresse suivante : languesmaternellesbobigny.avc@aphp.fr

Plan d’accès UFR-SMBH Bobigny : https://smbh.univ-paris13.fr/fr/l-ufr-smbh.html

Transmettre sa ou ses langues se conçoit d’un point de vue linguistique, mais c’est aussi transmettre sa culture, son histoire. Les langues maternelles contribuent à inscrire les enfants dans une famille et un monde d’appartenances lié à l’intime, le monde du dedans. Le partage de ces langues familiales vient témoigner des compétences parentales, renforce les liens parents-enfants et facilite l’investissement du monde de l’école par des enfants plus sécures.

Cette transmission est un facteur de protection et de résilience. Or, dans notre société multiculturelle et multilingue, son intérêt semble encore débattu alors que la recherche a établi ce fait depuis de nombreuses années maintenant.

Les professionnels de l’enfance et les enseignants s’interrogent souvent sur les particularités et l’impact du plurilinguisme sur les compétences langagières, sur le choix des soins ou des accompagnements sociaux-éducatifs dans des situations complexes et vulnérables. Lors de cette journée de colloque, nous verrons comment nous pouvons nous appuyer sur les compétences langagières et transculturelles des familles pour mieux travailler dans des contextes aussi variés que l’école, la protection maternelle et infantile, la protection de l’enfance ainsi qu’en pédopsychiatrie.


Programme

Présidence : Pr Marie Rose MORO

 

Matin • 4 conférences plénières

 

• 9h00 – 9h15 Allocution introductive : Pr Nathalie CHARNAUX et Pr Thierry BAUBET
Présidence : Pr Marie Rose MORO

• 9h15 – 10h Pr Ranka BIJELJAC
Transmettre la langue familiale pour mieux parler la langue française

• 10h – 10h45 Mme Christine PEREGO
Accompagner la prise en compte et la valorisation du plurilinguisme des élèves allophones en classe « ordinaire ». Réflexion sur la formation des enseignant.e.s.

Pause de 15 min 

• 11h – 11h30 • Amalini SIMON et Hawa CAMARA
L’ELAL d’Avicenne : premier outil transculturel de valorisation et d’évaluation des langues maternelles

• 11h30 – 12h • Dalila REZZOUG, Marie BELDIMAN
Transmission culturelle et langagière en situation de placement : réflexion autour de la langue maternelle 

• 12h – 12h30 Discussion générale
Prestation du slameur SANCHO

 

Après-midi • 3 ateliers successifs

• Atelier 1 : 14h00 – 14h45 • Plurilinguisme à l’école
Coordination – Amalini SIMON, Véronique RIVIÈRE

  • Comment utiliser les outils transculturels à l’école ? – Valérie BÉNARD
  • Les langues déliées : un documentaire pour sensibiliser au plurilinguisme et à la diversité – Diana Lee SIMON, Cyril TRIMAILLE

 

• Atelier 2 : 14h45 – 15h30 • Enjeu de la valorisation des langues en PMI
Coordination – Fatima TOUHAMI, Catherine LEWERTOWSKI

  • Réflexion autour d’un film – Amalini SIMON
  • Papothèques en PMI – Hawa CAMARA

Pause 15 min

 

• Atelier 3 : 15h45 – 16h30 • Compétences langagières et transculturelles en clinique
Coordination – Geneviève SERRE, Muriel BOSSUROY

  • Le groupe bilingue – Tony Roy EDWARD, Dalila REZZOUG, Amalini SIMON
  • Apport de l’ELAL d’Avicenne dans les troubles du langage – Malika BENNABI, Coralie SANSON

 

• 16h30 – 17h Discussion générale

• 17h Conclusion

• Intervention du slameur SANCHO

 


Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !