Actualité

ED Distribution Source D.G.

La vérité sort de la bouche des fous.

Réflexions à propos du film « Ce qu’il reste de la folie » de Joris Lachaise


Claire MESTRE

Claire MESTRE est psychiatre et anthropologue, co-rédactrice en chef de la revue L’autre, membre de l’association Mana.

Mestre C. Quête identitaire et consensus thérapeutique, Analyse anthropologique de parcours de soin en milieu urbain (Tamatave, Madagascar). Champ psychosomatique 1997; 11/12: 81-94.

Mestre C. Thérèse, une psychothérapeute intrépide dans la poussière de NDjaména. L’autre, Cliniques, Cultures et Sociétés 2013; 13: 362-365.

Zempleni A. La dimension thérapeutique du culte des rabs. Ndöp, tuuru et samp, rites de possession chez les Lebou et les Wolof. Psychopathologie africaine; 1996; II (3): 295-439.

Pour citer cet article :

Mestre C. La vérité sort de la bouche des fous. Réflexions à propos du film « Ce qu’il reste de la folie » de Joris Lachaise. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2017, volume 18, n°2, pp. 236-239


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/actualites/verite-sort-de-bouche-fous/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:

Notre vie est un fardeau pour l’historien :
« Chaque fois que je les fais disparaître, ils ressurgissent de l’absence… »

Mahmoud Darwich

 

La scène se passe à Ndjaména. Je regarde le film « Ce qu’il reste de la folie » de Joris Lachaise avec une équipe soignante auprès de laquelle je travaille régulièrement1. Elle soigne des personnes alcooliques et toxicomanes dans une capitale où il n’existe pas de service de psychiatrie, pas comme à Thiaroye à Dakar, où se déroule le film, qui a l’ambition de restituer de qui reste de l’expérience de Henri Collomb2. Cette expérience innovante de la psychiatrie coloniale ne leur est pas connue, sauf pour l’un d’entre eux, qui a fait ces études d’infirmier psychiatrique à l’université de Fann à Dakar.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

  1. Voir mon mon article sur cette action qui a commencé en 2013 (Mestre 2013).
  2. Henri Collomb, psychiatre français présent à l’hôpital de Fann dans les années 60, et qui a attiré l’attention du cinéaste, au moment dit-il où le Sénégal prépare son indépendance et où se déroule en Europe des expériences psychiatriques institutionnelles telle que celle de Laborde.

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !