Note de terrain

© Hélène Milano / Thierry Aflalou Source D.G.

Parole filmée, paroles vivantes

Des lycéens marseillais autour du film Les roses noires


Patricia LACHAUD

Patricia Lachaud est psychologue clinicienne à Marseille.

Pour citer cet article :

Repéré à https://revuelautre.com/notes-de-terrain/parole-filmee-paroles-vivantes/ - Revue L’autre ISSN 2259-4566

Lien vers cet article : https://revuelautre.com/notes-de-terrain/parole-filmee-paroles-vivantes/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:

La rencontre d’adolescents réunis autour d’une projection de cinéma offre de multiples potentialités. Tels furent les propos tenus d’emblée par un centre socio-culturel marseillais, dans le contexte d’une proposition originale conçue autour de l’idée de : voir ensemble. Deux groupes de la métropole furent ainsi désignés : une classe de première dans un lycée technique et un collectif de collégiens malvoyants, malentendants dont certains présentaient des troubles du comportement, accueillis dans un Institut Médico Éducatif du centre ville. Le projet comprenait la projection du film Les roses noires et un débat à sa suite animé par un psychologue.

Procéder à la constitution d’un collectif de lycéens au motif de les inciter à discuter autour d’un film découvert ensemble visait à créer une expérience commune de partage et de réflexion, en s’appuyant sur une dynamique de groupe.

Réunir des adolescents d’horizons divers, ne s’étant pas rencontrés auparavant, s’appuie de manière tacite sur la disposition « naturelle » à leur âge, à vouloir vivre une identité commune de jeunes. A cette époque de leur développement, cette attitude leur permet de tenter, en annulant toute différence, de faire reculer l’émergence de leur singularité, à un moment où justement la crise pubertaire1 réactualise la différence des sexes et des générations. Une telle volonté se lit aisément à travers leurs vêtements larges et unisexes, leur langage hermétique, leurs comportements les conduisant à se présenter en bande, renforçant ainsi les codes les désignant semblables entre eux.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

  1. Gutton P. Le pubertaire. Paris : Puf ; 2013.

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !