Note de terrain

Pixabay Source Autre

Angèle est ensorcelée ou les premiers pas d’une consultation transculturelle


Frédérique FOUQUÉ

Frédérique Fouqué est psychologue et psychothérapeute au centre medico-psychologique du pôle de pédopsychiatrie de Caen. Elle est également thérapeute principale de la consultation transculturelle de l’EPSM de Caen.

Caillé, A. & Prades, P. (2015). « Y croire. » Retour sur l’« efficacité symbolique ». Revue du MAUSS, 46(2), 291-318. https://doi.org/10.3917/rdm.046.0291

Favret-Saada, J. (1977). Les mots, la mort, les sorts. Gallimard.

De Rosny, E. (1981). Les yeux de ma chèvre. Plon.

Golse, B. (2014). L’intersubjectivité à la subjectivation. Un exemple de passage de l’interpersonnel à l’intrapsychique. Enfances & Psy, 62, 29-38.

Mead, M. (1963). Mœurs et sexualité en Océanie. Terre Humaine.

Moro, M. R. (1992). Principes théoriques et méthodologiques de l’ethnopsychiatrie: l’exemple du travail avec les enfants de migrants et leurs familles. Santé mentale au Québec, 17(2), 71–98.

Moro, M. R. (1994). Parents en exil. Psychopathologies et migration. PUF.

Moro, M. R. (2004). Avicenne l’andalouse. Devenir thérapeute en situation transculturelle. La pensée sauvage.

Pour citer cet article :

Repéré à https://revuelautre.com/notes-de-terrain/angele-est-ensorcelee-ou-les-premiers-pas-dune-consultation-transculturelle/ - Revue L’autre ISSN 2259-4566

Lien vers cet article : https://revuelautre.com/notes-de-terrain/angele-est-ensorcelee-ou-les-premiers-pas-dune-consultation-transculturelle/

Angèle est ensorcelée ou les premiers pas d’une consultation transculturelle

L’une des premières situations cliniques rencontrées par le groupe de la consultation transculturelle de Caen fut celle d’Angèle. L’équipe de l’institut médio-éducatif (IME) qui nous a adressé Angèle pensait qu’elle était autiste, alors que sa mère la disait ensorcelée. Nous développons dans ce texte l’évolution du travail psychothérapeutique afin de rendre compte de l’indication de cette famille, de la demande de l’IME et des questionnements du groupe de la consultation transculturelle. La fonction de la sorcellerie dans cette situation se dégage et permet d’élargir le propos vers la question de l’efficacité symbolique. Le texte met alors en évidence le travail de décentrage du groupe de thérapeutes et l’évolution vers des représentations métissées permises par la clinique transculturelle.

Mots clés : clinique transculturelle, consultation, diagnostic, efficacité symbolique, sorcellerie.

Angèle is bewitched or the first steps of a transcultural consultation

One of the first clinical situations encountered by the transcultural consultation group in Caen was that of Angèle. The team from the Institut Médio-Educatif (IME) who referred Angèle to us thought she was autistic, whereas her mother said she was bewitched. In this text we develop the evolution of the psychotherapeutic work in order to give an account of the indication of this family, the request of the IME and the questions of the transcultural consultation group. The function of witchcraft in this situation is highlighted and allows us to broaden the subject to the question of symbolic effectiveness. The text then highlights the work of decentration of the group of therapists and the evolution towards mixed representations allowed by the transcultural clinic.

Keywords: consultation, diagnosis, symbolic efficiency, transcultural clinic, witchcraft.

Angela está hechizada o los primeros pasos de una consulta transcultural

Una de las primeras situaciones clínicas encontradas por el grupo de consulta transcultural de Caen fue la de Angèle. El equipo del instituto médico y educativo (IME) que nos remitió a Angèle pensó que era autista, mientras que su madre dijo que estaba embrujada. En este texto desarrollamos la evolución del trabajo psicoterapéutico para dar cuenta de la indicación de esta familia, la petición del IME y las preguntas del grupo de la consulta transcultural. La función de la brujería en esta situación se pone de relieve y nos permite ampliar el tema a la cuestión de la eficacia simbólica. A continuación, el texto destaca el trabajo de descentralización del grupo de terapeutas y la evolución hacia representaciones mixtas permitidas por la clínica transcultural.

Palabras claves: brujería, clínica transcultural, consulta, diagnóstico, eficacia simbólica.

Fin 2016, la consultation groupale transculturelle du pôle de pédopsychiatrie de l’EPSM (Etablissement Public de santé Mentale) de Caen a ouvert. Cette consultation nait du désir du chef de pôle de mieux accueillir la population migrante et de ma formation, en tant que psychologue, à la clinique transculturelle via le diplôme interuniversitaire « Psychiatrie et compétences transculturelles » de Marie Rose Moro1. La mise en place d’un groupe de travail durant un an a suivi cette formation. Le groupe de consultation a choisi de recevoir sa première famille après un an d’échanges et de réflexions. Ce texte se veut la présentation d’une des toutes premières situations cliniques que le groupe de consultation a reçue, une situation qui fût pour nous, en quelque sorte, fondatrice. Il illustrera les cheminements de la famille, de l’équipe qui nous a confié cette jeune fille, et le nôtre. Nous remercions ici vivement l’équipe de première intention qui nous a fait confiance et dont nous saluons l’engagement.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

  1. Diplôme interuniversitaire de l’Université de Paris, Faculté de Santé. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page dédiée au diplôme « Psychiatrie et compétences transculturelles » sur le site de l’Université de Paris


Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !