Article original

© Felix Mittermeier. Pixabay License Source Autre

L’identité interculturelle au prisme de la transmission familiale

La narration de soi chez des adultes issus de l’immigration maghrébine

et


Malika EL JILALI

Malika El Jilali est docteur en psychologie, chargée de cours, Université de Picardie Jules Verne, Amiens.

Malika BENNABI BENSEKHAR

Malika Bennabi Bensekhar est maître de conférences à l’université de Picardie Jules Verne, Chemin du Thil, 80025 Amiens, co-thérapeute à la consultation transculturelle, Maison des adolescents, Hôpital Cochin.

Attias-Donfut, C., & Wolff, F. C. (2009). Le destin des enfants d’immigrés. Un désenchaînement des générations. Stock.

Bakhtine, M. (1970). La poétique de Dostoïevski. L’Âge d’Homme.

Bennabi-Bensekhar, M. (2017). Religiosité contre radicalisation religieuse dans la mondialité: Histoire de la radicalisation d’une femme. L’autre, 18(2), 165-172.
https://doi.org/10.3917/lautr.053.0165

Bennabi-Bensekhar, M. (2013). Acculturation et nouvelles approches: l’identité dans une perspective post-coloniale. Dans M. Vatz-Laaroussi, E. H. Riard, C. Gélinas & E. Jovelin (dirs.), Les défis de la diversité. Enjeux épistémologiques, méthodologiques et pratiques (pp. 53-64). L’Harmattan.

Berry, J.W. (1980). Acculturation as varieties of adaptation. Dans A. Padilla (dir.), Acculturation Theory, Models and Findings (pp. 9-25). Westview.

Camilleri, C. (1998). Chapitre III. Identité et gestion de la disparité culturelle: essai d’une typologie. Dans C. Camilleri (dir.), Stratégies identitaires (pp. 85-110). P.U.F.

Clanet, C. (1990). L’interculturel: introduction aux approches interculturelles en éducation et en sciences humaines. Presses universitaires du Mirail.

Denoux, P. (1994) L’identité interculturelle. Bulletin de Psychologie, 48(419), 264-270.

El Jilali, M. (2014). Acculturation, interculturation et transmissions familiales. Les positions du self face aux valeurs de la solidarité intergénérationnelle. [Thèse de doctorat en psychologie, Université de Picardie Jules Verne-Amiens].

Guerraoui, Z., & Sturm, G. (2012). Familles migrantes, familles en changement. Le paradigme de la complexité. L’exemple des familles d’origine maghrébine. Devenir, 24(4), 289-299. https://doi.org/10.3917/dev.124.0289

Hermans, H. J. M., & Hermans-Konopka, A. (2010). Dialogical Self Theory: Positioning and Counter-Positioning in a Globalizing Society. Cambridge University Press.

Hermans, H. J. M., & Dimaggio, G. (2007). Self, Identity, and Globalization in Times of Uncertainty: A Dialogical Analysis. Review of General Psychology, 11(1), 31-61. https://doi.org/10.1037/1089-2680.11.1.31

Hermans, H. J. M., & Dimaggio, G. (2007). Self, Identity, and Globalization in Times of Uncertainty: A Dialogical Analysis. Review of General Psychology: Journal of Division 1, of the American Psychological Association, 11(1), 31-61. https://doi.org/10.1037/1089-2680.11.1.31

James, W. (1909). Précis de psychologie (Vol. 8). Editions Marcel Rivière et cie.

Lorcerie, F. (1990). Les sciences sociales au service de l’identité nationale. Le débat sur l’intégration en France au début des années. Dans D. C. Martin (dir.), Cartes d’identité. Comment dit-on «nous» en politique ? (pp. 245-281). Presses de Science Po.

Malewska-Peyre, H. (1982). Les enfants et les parents, Crise d’identité et déviance chez les jeunes immigrés. La documentation française.

Mbodj, G. (1982). Acculturation et enculturation en pédagogie. Introduction à l’ethno-pédagogie. Les Dossiers de L’éducation, 1.

Skandrani, S. (2011). Les mille et une voix de Shahrazade: construction identitaire des adolescentes d’origine maghrébine en France. La Pensée Sauvage.

Pour citer cet article :

El Jilali M, Bennabi-Bensekhar M. L’identité interculturelle au prisme de la transmission familiale : la narration de soi chez des adultes issus de l’immigration maghrébine. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2021, volume 22, n°1, pp. 105-115


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/lidentite-interculturelle-au-prisme-de-la-transmission-familiale/

L’identité interculturelle au prisme de la transmission familiale: la narration de soi chez des adultes issus de l’immigration maghrébine

Cet article rend compte d’une recherche sur le destin des transmissions familiales dans le domaine de la solidarité intergénérationnelle. Les outils utilisés sont, d’une part, le Répertoire de Positions Personnelles (Hermans & Hermans-Konopka, 2010), d’autre part, des fictions sur la solidarité à l’égard des personnes âgées qui ont été conçues pour la recherche. Ces derniers permettent d’observer les modalités de conciliation de représentations antagonistes dans le domaine de l’identité. L’analyse qualitative des narrations de soi produites par 14 adultes nous a permis de comprendre leur processus d’identisation et d’observer des identités fluides et conjoncturelles, ouvertes aux dynamiques transnationales. L’interculturation relève ici non pas d’une fusion mais d’une capacité d’alternance entre les normes en fonction des contextes.

Mots clés : acculturation, culture d’origine, discours, identité, Maghreb, transgénérationnel.

Intercultural identity through the lens of family transmissions: self-narratives among adults deriving from North African immigration

This paper is a report on research on what happens to family transmission in terms of intergenerational solidarity. The tools used are the Personal Position Repertoire on the one hand (Hermans & Hermans-Konopka, 2010), and on the other fictional narratives about solidarity towards the elderly, designed specifically for the research.

These fictional narratives enabled us to observe how antagonistic representations in relation to identity were reconciled. A qualitative analysis of the self-narratives produced by 14 adults enabled us to understand the process involved in identity-building, and to observe fluid, cyclic identities opening onto transnational dynamics. The process of “inter-culturation” is not a fusion process, but the ability alternate between norms according to different contexts.

Keywords: acculturation, culture of origin, discourse, identity, Maghreb, transgenerational.

Identidad intercultural a través del prisma de la transmisión familiar: la auto-narración entre adultos de inmigración magrebí

Este artículo trata de una investigación sobre el destino de las transmisiones familiares en el campo de la solidaridad intergeneracional. Las herramientas utilizadas son, por un lado, el Directorio de Posiciones Personales (Hermans & amp; Hermans-Konopka, 2010), por otro lado, ficciones sobre solidaridad para con las personas mayores que fueron diseñadas para la investigación. Estas herramientas nos permiten observar las modalidades de conciliación de representaciones antagónicas en el campo de la identidad. El análisis cualitativo de las auto-narraciones producidas por 14 adultos permitió comprender su proceso de identificación y observar identidades fluidas y coyunturales, abiertas a dinámicas transnacionales. La interculturación aquí no es una fusión, sino una capacidad de alternancia entre normas según el contexto.

Palabras claves: aculturación, cultura de orígen, discurso, identidad, Magreb, transgeneracional.

Les protocoles de recherche utilisés habituellement pour étudier l’identité des enfants d’immigrés procèdent souvent par infé-rence en se basant sur un modèle psychosocial (Berry, 1980). Les questionnaires d’acculturation utilisés procèdent par une sollicitation de valeurs en attendant des sujets qu’ils se positionnent pour ou contre elles. L’analyse cherche à identifier les valeurs d’attachement, à inférer des conduites en rapport avec elles, à identifier des faits d’acculturation, ou à l’inverse des contenus de transmission familiale. Ce qui est appréhendé est supposé connoter des stratégies identitaires.

Pour approcher l’identité d’enfants d’immigrés tout en appréhendant ce qui leur a été transmis dans le cadre familial et ce qu’ils tiennent de leur socialisation en France, nous avons fait le choix d’une rupture méthodologique en choisissant l’axe de la solidarité intergénérationnelle. La variation des positionnements face aux valeurs qui sous-tendent cette solidarité reflète un état de la transmission familiale et en même temps révèle des aspects de l’identité (El Jilali, 2014).

Processus d’interculturation et transmission familiale

La position des descendants d’immigrés ne peut être réduite à une problématique d’acculturation. La notion d’interculturation proposée par Clanet (1990) nous semble à même de mieux rendre compte de leur situation. Elle permet d’envisager les identités qui se construisent dans une dynamique de contacts culturels tout en envisageant la complexité et la richesse qui les caractérisent. L’identité se construit dans la conflictualité interpersonnelle et intrapersonnelle, en mobilisant un effort adaptatif constant. Ce processus est l’identisation (Tap, 1979). La dynamique de cet effort adaptatif relève de la paradoxalité dans le sens où elle requiert d’une part des forces attractives qui procèdent par identification (se rendre semblable à d’autres que soi par l’absorption de leurs caractéristiques) et d’autre part des forces contraires par différenciation (prendre de la distance par rapport aux autres pour s’en distinguer). L’identification comme la différenciation sont des éprouvés constitués d’éléments socio-affectifs intriqués qui se prolongent chez le sujet en conscience de sa singularité.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Brèves

Med’Alliance

Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !