Violences institutionnelles – violences familiales : impacts intra, inter et trangénérationnels

26e colloque international de la revue L'autre

Coordonné par 

à Tabarka (Tunisie), 27 et 28 octobre 2022

Télécharger le programme

Télécharger le bulletin d’inscription

La notion de violence est inhérente à la vie, elle est subjective et dépend des cultures, des époques mais aussi des moyens d’évaluations de celle-ci. Elle est en général, ce que la loi définit comme telle dans un contexte et un temps donnés. Il en existe différents types distincts : la violence dirigée contre soi-même, la violence collective et enfin la violence interpersonnelle. Dans cette dernière sont incluses les violences familiales (enfants, parents, couples) et extra-familiales (violence des jeunes, agressions sexuelles ou violence institutionnelle).

Sur le plan familial, cette violence peut concerner les agressions intra fraternelles, intergénérationnelles et les violences conjugales (qu’elles soient physiques, sexuelles, morales…).

Au niveau institutionnel, on peut citer comme sources de violences perçues et ou vécues, l’école, les institutions judiciaires, policières et toute institution recevant du public. En effet, l’école est un espace de violence dont le spectre recouvre la totalité des activités et des actions qui entraînent de la souffrance et des dommages physiques ou psychiques aussi bien chez les élèves que chez le personnel éducatif. Il en est de même pour les autres institutions qui peuvent générer de l’injustice et de la répression en piétinant le droit à la dignité et au respect de la personne.

Un intérêt sera également accordé à la culture qui, au nom de l’affiliation et de l’appartenance, légitime la violence morale voire physique sur ceux qui se reconnaissent d’elle (agressions sexuelles de toutes sortes, agressions physiques plus particulièrement sur les femmes et les enfants, conduites sociales contraintes au nom du groupe…).

D’autres sources de violences ne sont pas à négliger tels que les médias et la cyberviolence ou les frustrations économiques et sociales…

L’objectif de ce colloque est de faire un état des lieux des différentes sources de violences, de leurs natures et de leurs impacts aussi bien au niveau intra, inter que transgénérationnel. L’objectif est également de partager des expériences sur les prises en charge de toutes victimes de violences dans différents pays.

Pour se faire, nous appelons des collègues, théoriciens et/ou praticiens, familiers avec ce genre de problématiques à venir communiquer leurs lectures de ce phénomène et à présenter leurs expériences cliniques sur l’accompagnement des familles, des couples, des personnes adultes ainsi que des enfants/adolescents physiquement/psychiquement impactés par toutes formes de violences.

Télécharger le programme

Télécharger le bulletin d’inscription

 


 

Comité Scientifique
Ammar Wafa (PdM-Tunisie), Ben Alaya Dorra (Institut sup. de sciences Humaines-Tunis), Ben Rejeb Riadh (Univ. Tunis 9 avril), Delanoë Daniel (Université de Paris, INSERM 1178), Eiguer Alberto (Psychiatre-HDR, Le Divan familial), Gaddour Naoufel (Université de Tunis), Lacharité Carl (Univ. Quebec-3-Rivières), Moro Marie Rose (Université de Paris, INSERM 1178), Smida Samia (Univ. Tunis 9 avril), Touhami Fatima (Université de Paris cité, INSERM 1018), Yahyaoui Abdessalem (Univ. Savoie Mont Blanc) .

Comité d’organisation
Ammar Wafa, Ben Ismail Rim, Ben Slama Sabrine, Yahyaoui Abdessalem.


Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !