Guérir des traumas de la guerre – Histoire et clinique

Sous la direction de Malika Bennabi Bensekhar et Marie Rose Moro

23,00  TTC

Nos sociétés font face à des guerres multiformes : aux conflits internes aux états ou entre états, conflits meurtriers qui touchent de plus en plus les sociétés civiles, il faut ajouter aujourd’hui un terrorisme mondialisé aux formes de violence éruptives qui visent un accroissement de l’effet de terreur sur les personnes et sur les sociétés.

Qu’elles soient totales, interétatiques, asymétriques ou civiles, les guerres sont révélatrices de ce qu’il y a de plus sombre dans l’humanité. Elles peuvent aussi, heureusement, constituer une épreuve de vérité pour tous ceux qui vont se révéler être capables de lucidité, d’engagement et d’abnégation, notamment pour réparer, soigner, réinsérer et juger. Toute guerre impacte durablement les vies psychiques et infléchit les destins, souvent sur plusieurs générations. Il faut alors que la conscience et la culture interviennent pour faire face au désordre, soigner les traumatismes, restaurer les liens sociaux et juguler les traces. Soigner les traumatismes de la guerre mobilise des savoirs précis et des actions inédites, souvent destinées à des publics jetés sur les chemins de l’exode ou dans les camps de réfugiés (mères et bébés, enfants et adolescents dont certains sont contraints de prendre part aux violences, adultes et familles toutes entières). Soigner, prévenir et reconstruire nécessitent un positionnement à l’interface de l’intime et de l’histoire collective, ainsi qu’une vision transnationale. Sans oublier de faire front à la pulsion du silence et de lutter contre les effacements mémoriels en témoignant.

Différentes disciplines se sont associées pour présenter cet ouvrage fruit d’un colloque et d’une réflexion menée dans le cadre de la revue L’autre comme l’histoire, les sciences politiques, la médecine et la psychiatrie, la psychologie, la sociologie, le travail social ou l’anthropologie… Le livre vise l’instauration d’un dialogue entre les différents points de vue, tous nécessaires pour comprendre et soigner. Ses contributions traitent des effets de la guerre à court et long terme. Les auteurs proposent des modalités pour apaiser les blessures individuelles et collectives et soigner au sens large du terme dans des contextes historiques et géographiques différents et pour tous les âges. Il est destiné à tous ceux qui professionnels et curieux sont appelée à recevoir ces personnes qui ont vécu des guerres, des conflits ou des actes terroristes en consultation, à l’école, dans les quartiers ou dans la société et aussi à ceux qui vont travailler ou vivre dans ces pays touchés par la guerre ou le terrorisme. Ils montrent comment les destins individuels sont impactés par les histoires collectives et comment les dépasser.

Ce livre est dirigé par Malika Bennabi Bensekhar, psychologue, HDR, Maîtresse de conférence émérite de l’Université d’Amiens et Marie Rose Moro, Professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’Université de Paris, membre de l’Institut Universitaire de France et directrice scientifique de la revue L’autre (revuelautre.com) avec Lamia Abdul (Paris), Rose-Angélique Belot (Besançon), Houda Bouzidi (Algérie), Véronique Fau-Vincenti (Montreuil), Raphaël Gallien (Paris), Antonin Guinche (Médecins Sans Frontières), Romuald Jean-Dit-Pannel (Besançon), Christian Lachal (Clermont Ferrand), Myriam Mahjoub-Evrard (Besançon), Ghania Mansour (Algérie), Karim Mekiri (Algérie), Claire Mestre (Bordeaux), Yoram Mouchenik (Paris Nord), Rose Marie Nassif (Liban), Laura Tarafas (Irlande), Oriane Vandenberghe (Ile de France).

264 pages – ISBN 9782859193508

Format 14 x 21,5 cm – Collection Trauma

Panier

Bibliothèque