Brèves

© Rahmatou Keïta - Sonrhay Empire ProductionsSource D.G.

“Zin’naariyâ !”, à quelques pas des Oscars


Sophie MALEY

Sophie Maley est en formation de psychothérapeute, co-thérapeute, Maison des adolescents de Cochin à la consultation transculturelle, Paris.

Pour citer cet article :


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/blog/zinnaariya-a-quelques-pas-des-oscars/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:

Le premier long métrage de la réalisatrice et journaliste nigérienne Rahmatou Keita était en lice pour la 91e édition des Oscars, dans la catégorie « film en langue étrangère ». Même s’il n’a pas été retenu, Zin’naariyâ ! L’Alliance d’or en français retient toute notre attention.

Depuis 2017, le long métrage parcourt le monde dans les festivals.  Il y est question d’amour et de traditions et du retour au pays d’une jeune femme issue de l’aristocratie peule. Un film où en ce début de mois de mars, les femmes sont en première ligne et prennent leur place, qu’elles soient actrice ou réalisatrice. C’est l’occasion aussi pour de rendre hommage aux langues que Rahmatou Keita promeut dans ce premier film car les protagonistes s’expriment en songhoy, zarma, hausa et fulaani

Pour découvrir Rahmatou Keita vous pouvez écouter l’émission qui lui a été consacrée sur RFI – En sol majeur de Yasmine Chouaki 

À lire ou relire sur le même thème

Privation des rites de veuvage Akus et indignation

 

Les mariages mixtes, un laboratoire transculturel

 


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !