Article original

© Marseglia - Mère rasant les cheveux de son fils - Cérémonie Oiseaux (Lodokejek 2009) Source D.G.

Quand les femmes fabriquent la masculinité

Pouvoir féminin et construction sociale chez les Samburu du Kenya : une question d’observateur

, et


Maila Valentina MARSEGLIA

Maila Valentina Marseglia est médecin, assistante en psychiatrie, Intersecteur de pédopsychiatrie, EPS Roger Prévot, Unité d’Accueil et de Soins pour Adolescents, Consultation Transculturelle, 12 Grande Rue Charles de Gaulle, Asnières sur Seine.

Giordano MARMONE

Giordano Marmone est Docteur en Anthropologie et Ethnomusicologie, ATER à l’Université Paris Nanterre, membre du CREM-LESC.

Alice TITIA RIZZI

Alice Titia Rizzi est Psychologue clinicienne, Maison de Solenn, Hôpital Cochin, Doctorante, Université de Paris 5.

Abélès M, Collard C. (éds.). Age, pouvoir et société en Afrique noire. Paris: Karthala; 1985.

Baxter PTW, Almagor U. (éds.). Age, Generation and Time. Some features of East African Age Organisations. London: C. Hurst & Co. (Publishers) Ltd; 1978.

Baubet T, Moro MR. Psychopathologie transculturelle. Issy-les-Moulineaux: Elsevier Masson; 2013.

Broch-Due V. The Fertility of Houses & Herds. Producing Kingship & Gender Amongst Turkana Pastoralists. En: Hodgson DL, editor. Rethinking pastoralism in Africa. Oxford: James Currey; 2000. p. 165-185.

Chauvier E. (2011) Anthropologie de l’ordinaire. Une conversion du regard. Toulouse: Anacharsis Editions; 2017.

Devereux G. (1967) De l’angoisse à la méthode dans les sciences du comportement. Paris: Flammarion; 2012.

Fabian J. (1983) Le temps et les autres. Comment l’anthropologie construit son objet. Toulouse: Anacharsis Editions; 2017.

Godelier M. (1982) La production des grands hommes. Paris: Flammarion; 2015.

Hazel R. Classes d’âges et générations en Afrique orientale. En: Abélès M, Collard C. (éds.). Age, pouvoir et société en Afrique noire. Paris: Karthala; 1985. p. 247-266.

Hodgson DL. Gender, Culture and the Myth of the Patriarchal Pastoralist. En: Hodgson DL, editor. Rethinking pastoralism in Africa. Oxford: James Currey; 2000. p. 1-28.

Holtzman J. The food of elders, the «Ration» of Women: Brewing, Gender and Domestic Processes among the Samburu of Northern Kenya. American Anthropologist 2001; New Series, 103 (4): 1041-1058.

Holtzman J. Politics and gastropolitics: gender and the power of food in two african pastoralists societies. The Journal of the Royal Anthropological Institute 2002; 8 (2): 259-278.

Holtzman J. In a Cup of Tea: Commodities and History among Samburu Pastoralists in Northern Kenya. American Ethnologist 2003; 30 (1): 136-155.

Holtzman J. The world is dead and cooking’s killed it: food and the gender of memory in Samburu, Northern Kenya. Food & Foodways 2006; 14: 175-200.

Latour B, Woolgar S. (1979) La vie de laboratoire. La production des faits scientifiques. Paris: La Découverte; 1996.

Marmone G. Danser et chanter un système d’âge. Anthropologie musicale des Samburu (Kenya), Thèse de doctorat en Anthropologie soutenue à l’université Paris Nanterre le 15/12/2017.

Marmone G. Le pouvoir des jeunesses. Pratique musicale et construction de l’autorité chez les Samburu (Kenya). Ateliers d’anthropologie 2019 (à paraître).

Meiu GP. Belonging in Ethno-erotic Economies: Adultery, Alterity and Rituals in Postcolonial Kenya. American Ethnologist 2016; 43 (2): 215-229.

Moro MR, De La Noë Q, Mouchenik Y. (éds.). Manuel de psychiatrie transculturelle. Grenoble: La Pensée sauvage; 2006.

Peatrik AM. La règle et le nombre: les systèmes d’âge et de génération d’Afrique orientale. L’Homme, 1995; 35 (134), Âges et générations: Ordres et désordres. Des sociétés aux rythmes du temps: 13-49.

Peatrik AM. La vie à pas contés. Générations, âge et société dans les hautes terres du Kenya (Meru, Tigania-Igembe). Nanterre: Société d’ethnologie; 1999.

Peatrik AM. Tuer pour engendrer. Les agents d’une masculinité au long cours (Afrique de l’Est). Les Cahiers d’Études Africaines 2013; LIII (1-2): 217-245.

Remotti F. Fare umanità. I drammi dell’antropopoiesi. Bari: Laterza; 2013.

Spencer P. (1965) The Samburu. A study of Gerontocracy. London: Routledge; 2004.

Spencer P. Opposing Streams and the Gerontocratic Ladder: Two Models of Age Organisation in East Africa. Man 1976; New Series, 11 (2): 153-175.

Stewart FH. Fundamentals of Age-Group Systems. New York: Academic Press; 1977.

Straight B. Miracles and Extraordinary Experience in Northern Kenya. Philadelphia: University of Pennsylvania Press; 2007.

Pour citer cet article :

Marseglia M. V, Marmone G, Titia Rizzi A. Quand les femmes fabriquent la masculinité Pouvoir féminin et construction sociale chez les Samburu du Kenya : une question d’observateur. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2018, volume 19, n°2, pp. 323-331


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/quand-les-femmes-fabriquent-la-masculinite/

Quand les femmes fabriquent la masculinité. Pouvoir féminin et construction sociale chez les Samburu du Kenya: une question d’observateur

Les études sur les sociétés pastorales d’Afrique orientale ont souvent mis l’accent sur leur organisation politico-militaire structurée autour d’un système à classe d’âge qui crée et façonne l’homme sociale et en définit le statut. Les femmes ont longtemps été considérées exclues de cette machine de pouvoir par les observateurs, porteurs de perspectives de recherche androcentriques souvent influencées par leur contexte socio-historique d’origine, ce qui a contribué à la production d’une représentation parfois purement dichotomique et hiérarchisée des relations de genre. A travers l’exemple des Samburu du Kenya et notamment de leur cérémonie d’initiation des guerriers, ce travail vise à mettre en lumière la contribution des femmes au façonnement des identités masculines, ainsi que l’évolution des perspectives analytiques développées au fil du temps par les spécialistes au sujet de la place occupée par le féminin dans les sociétés pastorales d’Afrique de l’est.

Mots clés : Afrique, âge, anthropologie, Femme, Kenya, masculinité, rite, rôle, Samburu, société patriarcale.

When women create masculinity. Women’s power and social construction among the Samburu of Kenya: a perspective question

The studies about East-African pastoral societies have often emphasized their political and military organization structured around an age system which creates and shapes humans as social beings while defining their status. Women have been considered for a long time excluded from this power system by observers, supporting an androcentric research perspective, often influenced by their socio-historical background. This has contributed to the production of a purely dichotomous and hierarchical representation of gender relations. Through the example of the Samburu of Kenya and in particular through warriors initiation ceremony, this work aims to highlight the contribution of women in the production of male identities, as well as the evolution of the analytical perspectives developed over time by scholars on the position of women in pastoral societies of East Africa.

Keywords: Africa, age, anthropology, Kenya, masculinity, patriarchal society, ritual, role, Samburu, woman.

Cuando las mujeres fabrican la masculinidad. El poder femenino y la construcción social entre los samburu de Kenia: una cuestión de observador

Los estudios sobre las sociedades pastorales en África Oriental a menudo se han centrado en su organización político-militar estructurada en torno a un sistema de clase de edad que crea y da forma al hombre social y define su estado. Las mujeres han estado, durante mucho tiempo, excluidas de esta máquina de poder por los observadores, representantes de las perspectivas androcéntricas de investigación, a menudo influenciadas por su contexto socio-histórico de origen. Esto ha contribuido a la producción de una representación a veces puramente dicotómica y jerárquica de las relaciones de género. A través del ejemplo de los Samburu de Kenia, especialmente de su ceremonia de iniciación de guerreros, este trabajo pretende poner de relieve la contribución de las mujeres a la conformación de las identidades masculinas y a la evolución de las perspectivas analíticas desarrolladas a través del tiempo por los estudiosos a propósito del lugar de las mujeres en las sociedades pastorales en el este de África.

Palabras claves: Africa, antropología, edad, Kenia, masculinidad, mujer, papel, rito, Samburu, sociedad patriarcal.

« La leçon est toujours la même :
le masculin (les hommes), pour dominer,
doit contenir la puissance du féminin,
et pour la contenir il doit d’abord s’en emparer,
en exproprier les femmes qui en sont les supports premiers, originaires.
Un peu de la même façon que, dans nos sociétés,
la richesse des uns est la richesse dont sont privés les autres,
ceux qui la produisent. »
Maurice Godelier, La production des grandes hommes (1982)

 

La société des Samburu

Les Samburu sont des pasteurs semi-nomades qui habitent les terres arides du Kenya centre-septentrional et parlent le maa, une langue appartenant à la famille nilo-saharienne. Le nomadisme, force motrice de l’économie pastorale, pratiqué dans une région où la sècheresse et l’aridité rendent les terres en large partie non cultivables, a été mis à rude épreuve par les politiques coloniales et postcoloniales qui ont soumis les Samburu à des logiques de sédentarisation et de confinement dans des territoires de plus en plus restreints. Le pastoralisme – tout comme la pratique des razzias de bétail – a pourtant survécu jusqu’à présent aux ingérences extérieures visant à l’introduction d’un système économique agricole d’inspiration capitaliste.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Brèves

Simone Valantin

Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !