Article original

 Ken Harper, 15 juin 2011 à River Cess, River Cess, Liberia Source (CC BY 2.0)

« Les Passeurs de Mondes »

Un programme humanitaire de soutien psychologique pour des mineurs libériens démobilisés


Frédérique DROGOUL

Frédérique DROGOUL est psychiatre dans le département médical de Médecins Sans Frontières - France, 8 rue Saint Sabin, 75011 Paris.

Richards P. Fighting for the rain forest: war, youths and resources in Sierra Leone. Oxford: African issues series; 1996.

Meideiros E. The cultural psychology of child soldiers in Nepal. University college of London: Dissertation, MPhil thesis, PhD doctorate; 2009.

Banks R. American Darling. Arles: Actes Sud; 2005.

Ellis S. The mask of Anarchy. New-York: University press; 2006.

Pour citer cet article :

Drogoul F. « Les Passeurs de Mondes ». Un programme humanitaire de soutien psychologique pour des mineurs libériens démobilisés. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2012, volume 13, n°3, pp. 296-305


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/les-passeurs-de-mondes/

« Les Passeurs de Mondes ». Un programme humanitaire de soutien psychologique pour des mineurs libériens démobilisés

Cet article porte sur un programme de psychiatrie humanitaire, conduit par l’ONG Médecins du Monde au Libéria, entre 2005 et 2007 : l’accompagnement psychologique d’un groupe de mineurs, filles et garçons, des « enfants soldats » qui ont été démobilisés et intégrés dans un programme de formation professionnelle de six mois, dans le cadre du DDRR, dans le Bong County. Ce programme s’est inscrit en complémentarité de la formation, puis a ensuite permis de suivre les jeunes dans leur retour à la vie civile. L’équipe libérienne en charge du programme a dû apprendre à tenir compte de cet « autre monde », celui des fighters, dans lequel ils et elles avaient grandi, mais chercher aussi à comprendre leurs histoires d’enfance avant leur enrôlement, afin de les accompagner dans ce difficile passage qui consiste à trouver une place dans un monde en paix, qui n’est plus dirigé par les violences meurtrières de la loi des armes.

Mots clés : accompagnement, aide humanitaire, crime, enfant, enfant soldat, groupe de parole, guerre, Libéria, psychiatrie, psychisme, psychologie.

«Coming back from the fighters’world». A humanitarian psychological program for recently demobilized youths in Liberia

This article concerns a humanitarian psychological program, driven by the French NGO «Médecins du Monde» in Liberia, between 2005 and 2007: the psychological support for a group of youths (boys and girls) so called «child soldiers», who were recently demobilized and integrated for six months in a professional training ruled by the DDRR process, in the Bong County. This support was complementary to their rehabilitation training, and then allowed us to follow the children as they returned to the civilian life. The Liberian team in charge of the program had to understand and take into account this «other world», the fighters’world, in which the youths had grown up, but the team also had to understand their childhood stories, before their involvement in the war, in order to help them trough this difficult change, so they could find their way in a peaceful world, far away from the gun’s law.

Keywords: child, child soldiers, crime, group psychotherapy, humanitarian aid, Liberia, psyche, psychiatry, psychology, war.

«Los pasantes de mundos». Un programa humanitario de apoyo psicológico para menores liberianos desmovilizados

Este artículo trata de un programa de psiquiatría humanitaria conducido por la ONG Médicos del Mundo en Liberia, entre 2005 y 2007: el acompañamiento psicológico de un grupo de menores de ambos sexos, «niños soldados» desmovilizados e integrados en un programa de formación profesional de seis meses, en el contexto del DDRR, en el Bong Country. Este programa se inscribió en complemento de la formación para permitir después a los jóvenes regresar a la vida civil. El equipo liberiano a cargo del programa tuvo que aprender a tener en cuenta ese “otro mundo”, el de los “fighters”, en el que los jóvenes habían crecido. También tuvieron que buscar la comprensión de las historias de cada joven antes de su reclutamiento, con el fin de acompañarlos en ese difícil pasaje que consiste a encontrar un lugar en un mundo en paz, que ya no está dirigido por las violencias funestas de la ley de las armas.

Palabras claves: acompañamiento, ayuda humanitaria, crimen, grupo de conversación, Liberia, niño, niño soldado, psicología, psiquiatría, psiquismo.

Cet article présente lexpérience dun programme humanitaire que jai coordonné pendant trois ans pour Médecins du Monde, à partir de lautomne 2004 : un programme modeste de soutien psychologique pour un groupe de 250 jeunes Libériens (filles et garçons), démobilisés fin 2003 dans le cadre du Désarmement/Démobilisation/Réhabilitation/Réintégration (DDRR)1.

Mais pour commencer, je vais évoquer dans ses grandes lignes la question des « enfants soldats », qui est devenue très médiatique.

« Les enfants soldats »

La participation des mineurs dans les conflits armés a toujours existé et accompagne lhistoire des guerres. Mais incontestablement, cela a pris une ampleur alarmante à la fin du XXe siècle, du fait de la nature des guerres actuelles. Notons aussi que la participation des filles est une réalité nouvelle. Parmi les nouvelles armes de guerre, on a assisté à lexplosion de la mise en circulation darmes dites légères, facilement manipulables pour des enfants de dix ans.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

  1. Programmes mis en place par les Nations Unies au Libéria, pour les combattants des diverses factions, avec une priorité et des aménagements spécifiques pour les mineurs.

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !