Article original

© Robin Taylor, chairs, Koulouba, Bamako, Mali, 2 novembre 2003. Source

Les mécanismes d’interpellation, de rétention et d’expulsion des migrants en situation irrégulière

La parole aux expulsés Maliens de France


Mamoutou TOUNKARA

Mamoutou TOUNKARA est docteur en sciences sociales de l’Université Paris-Est Créteil Val de Marne.

CIMADE – Service œcuménique d’entraide. Rapport 2010 sur la rétention administrative des étrangers, 13 décembre 2011 ; 231 Pages

CIMADE Rapport 2009 sur les centres et locaux de rétention. 6 octobre 2010 ;
215 Pages

CIMADE Rapport 2008 les centres et locaux de rétention. Octobre 2009 ; 416 Pages

Collectif Sans-papiers : S’organiser contre l’expulsion. Que faire en cas d’arrestation ?, 3e version, septembre 2009 ; 48 Pages

Dardy C., Identités de papiers, Paris, Éditions l’Harmattan ; 1998

Délégation Générale des Maliens de l’Extérieur/Bureaux d’Accueil, d’Information et d’Orientation des Maliens de l’Extérieur, élaboration de RDP, 2011.

Gourevitch J.P., Les migrations en Europe, Paris, Éditions Acropole, 2007

Sayad A., L’immigration ou les paradoxes de l’altérité : l’illusion du provisoire, Paris, Éditions Raisons d’agir ; 2006

Spire A., Accueillir ou reconduire. Enquête sur les guichets de l’immigration, Paris, Éditions Raisons d’agir, 2008

Article sur http ://www.legifrance.gouv.fr/

Pour citer cet article :

Tounkara M. Les mécanismes d’interpellation, de rétention et d’expulsion des migrants en situation irrégulière. La parole aux expulsés Maliens de France. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2015, volume 16, n°2 , pp. 191-201


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/les-mecanismes-dinterpellation-de-retention-et-dexpulsion-des-migrants-en-situation-irreguliere/

Les mécanismes d’interpellation, de rétention et d’expulsion des migrants en situation irrégulière. La parole aux expulsés Maliens de France

Les expulsions de France des migrants maliens en situation irrégulière ne datent pas d’aujourd’hui, puisqu’en 1986, Charles Pasqua ministre de l’intérieur en a expulsé 101 par vol charter. Les expulsés sont restés trop longtemps dans l’anonymat sans que les chercheurs, notamment des sciences sociales ne s’intéressent à leurs vécus, raison pour laquelle, cet article se propose de leur donner la parole. Les sans-papiers maliens vivent dans la peur au quotidien d’une interpellation, voire une expulsion vers leur pays d’origine. Ainsi, ils cherchent par tous les moyens à connaître les failles du système afin de prolonger leur séjour en France. Cela reste une incertitude dans la mesure où la France tente elle aussi de réduire le nombre de clandestins sur son territoire. Les intérêts étant antagonistes, chacun développe des stratégies pour l’atteinte de ses objectifs.

Mots clés : document administratif, expulsion, Mali, migrant, police, rétention administrative, témoignage, titre de séjour, vécu.

The mechanisms of arrest, detention and deportation of undocumented migrants. Giving voice to Malians expelled from France

Deportations from France of undocumented Malian migrants did not suddenly start today as in 1986, France’s Minister of Interior, Charles Pasqua, deported 101 Malian migrants by charter flight. The deported remained anonymous a long time without researchers (particularly social sciences) taking an interest in their problem, and this is the reason why this article is offering them the opportunity to speak. The undocumented Malians are living with a daily fear of questioning, even deportation back to their country of origin. Thus, they are looking for all the flaws in the system in order to extend their stay in France. That remains an uncertainty to the extent that France itself tries to reduce the number of illegal workers on its territory. Interests being conflicting, each party is developing strategies in order to reach its goals.

Keywords: administrative document, deportation, detention, life experience, Mali, migrant, police, residence, testimony.

Los mecanismos de interpelación, de retención y de expulsión de los migrantes en situación irregular. La palabra a los expulsados malienses de Francia

Las expulsiones de Francia de migrantes malienses en situación irregular no son nuevas. Ya en 1986, Charles Pasqua, ministro del interior expulsó a 101 en un vuelo charter. Los expulsados se quedaron mucho tiempo en el anonimato sin que los investigadores, sobre todo de las ciencias sociales se interesen en sus experiencias, razón por la cual este artículo se propone darles la palabra. Los indocumentados malienses viven con miedo permanente de una interpelación o de una expulsión hacia su país de origen. Ellos buscan por todos los medios conocer las fallas del sistema con el fin de prolongar su estadía en Francia. Esta situación es incierta en la medida en que Francia intenta reducir el número de clandestinos en su territorio. Siendo los intereses antagonistas, cada uno desarrollo estrategias para alcanzar sus objetivos.

Palabras claves: documento administrativo, experiencia, expulsión, Malí, migrante, permiso de residencia, policía, retención administrativa, testimonio.

L’immigration est devenue au cours de ces dernières décennies un sujet d’intérêt politique, économique, démographique, social et culturel. Les études sur l’immigration malienne en particulier sont très abondantes et traitent d’une manière générale les questions relatives au financement des migrants vers leur pays d’origine, les problématiques d’intégration en France, les problèmes de papiers, les sujets d’ordre culturel, en l’occurrence, l’excision, la polygamie. Malgré cette diversité, ce travail aspire porter un autre regard sur cette migration en se focalisant sur les expulsions qui d’ailleurs, ont rarement fait l’objet d’une recherche approfondie. Pour ce faire, il donne la parole aux expulsés qui ont travaillé, séjourné et participé à l’essor économique de la France, mais à la fin, se sont retrouvés dans leur pays d’origine sans avoir eu l’occasion de récupérer les biens qu’ils ont durement acquis. Les expulsions des migrants Maliens de France surviennent à la suite d’un refus de régularisation des sans-papiers par les préfectures ou de renouvellement des titres déjà délivrés. Beaucoup d’entre eux ont reçu de la part des préfectures, une obligation à quitter le territoire français dans un délai imparti sous peine d’une expulsion. Cette injonction n’étant pas suivie par tous, ils rentrent alors dans le monde des clandestins essayant par tous les moyens de déjouer les pièges tendus par la police et la gendarmerie. Ils sont expulsés après avoir épuisé toutes les voies de recours possibles pour l’obtention d’un titre de séjour ce qui d’ailleurs, devient de plus compliqué à cause du durcissement des lois et politiques d’immigration.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !