Article original

© Cesar I. Martins, 20 février 2013, Triangle d'or, Paris, Île-de-France, France. Source (CC BY 2.0)

Le brassage franco-maghrébin dans l’œuvre de Karim Sarroub


Mohammed Yacine MESKINE

Mohammed Yacine Meskine est docteur en Sciences des Textes Littéraires EDAF (Ecole Doctorale Algéro-française) et Faculté des Lettres, des Langues et des Arts, Université de Saïda.

Affergan F. Exotisme et altérité. Paris: PUF; 1987.

Begag A. L’intégration. Paris: Le Cavalier bleu; 2006.

Bonn C. Anthologie de la littérature algérienne. Paris: Le Livre de poche; 1990.

Collès L. Les littératures maghrébines issues de l’immigration en France: Espace d’expression, de combat et de forces identitaire. In: Le Français dans le monde: F.I.P.F; 2004. p. 701-707.

Gonzales-Quijano Y. Les « nouvelles » générations issues de l’immigration maghrébine et la question de l’islam. Revue française de science politique 1987; 37 (6): 820-832.

Hargreaves A. Les écrivains issus de l’immigration algérienne en quête d’un statut. In: Bonn C. Migrations des identités et des textes entre l’Algérie et la France, dans les littératures des deux rives. Paris: L’Harmattan; 2004. p. 27-37.

Moi, Khaled Kelkal. Le Monde; 7 octobre 1995.

Rachedi L. Les littératures maghrébines issues de l’immigration en France: Espace d’expression, de combat et de forces identitaire. In: Le Français dans le monde: F.I.P.F; 2004. p. 80-91.

Sarroub K. À l’ombre de soi. Paris: Mercure de France; 1998.

Sarroub K. Le Complexe de Mohamed. Paris: Mercure de France; 2008.

Sarroub K. Racaille. Paris, Mercure de France; 2007.

Sartre JP. L’Être et le néant. Paris: Gallimard; 1943.

Pour citer cet article :

Meskine M Y. Le brassage franco-maghrébin dans l’œuvre de Karim Sarroub. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2014, volume 15, n°1, pp. 46-54


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/le-brassage-franco-maghrebin-dans-loeuvre-de-karim-sarroub/

Le brassage franco-maghrébin dans l’œuvre de Karim Sarroub

Nous traitons dans cet article du paradoxe identitaire chez Karim Sarroub. L’analyse gravite autour du statut de l’auteur et de ses personnages par rapport aux deux espaces opposant l’Identité à l’Alterité, à savoir l’Algérie, le pays d’origine et la France, le pays d’accueil. Nous essayons de montrer l’échec de l’assimilation des personnages de Sarroub qui, en contestant les valeurs qui constituent leur identité, tentent de se fondre dans l’espace de l’Autre, qui, après toutes les concessions, les rejette.

Mots clés : Algérie, altérité, culture, étude critique, exclusion, France, identité, Islam, littérature, migrant, pays, Sarroub K..

Franco-Magrebian intermixing in the work of Karim Sarroub

This article deals with the identity paradox of Karim Sarroub. The analysis gravitates around the status of the author and his characters with regard to two realms opposing Identity and Otherness, that being the country of origin and France, the host country. We attempt to show how despite Sarroub’s characters willingness to assimilate, they are unable to do so. They all contest the values which make up their identity of origin in favor of those values which bring them closer to the culture of the host country, which in turn rejects them despite concessions made.

Keywords: Algeria, country, critical study, culture, exclusion, France, identity, islam, literature, migrant, otherness, Sarroub K..

La mezcla franco-magrebí en la obra de Karim Sarroub

Este artículo trata de la paradoja identitaria en la obra de Karim Sarroub. El análisis gravita alrededor del estatuto del autor y de sus personajes con relación a los espacios opuestos de la Identidad y de la Alteridad, a saber Argelia, el país de origen, y Francia, el país de acogida. Tratamos de mostrar el fracaso de la asimilación de los personajes de Sarroub que, rechazando los valores que constituyen su identidad, intentan asimilarse en el espacio del Otro, que después de todas las concesiones, las rechaza.

Palabras claves: Algeria, alteridad, cultura, estudio crítico, exclusión, Francia, identidad, Islam, literatura, migrante, país, Sarroub K..

Sarroub, une identité en creux

Sur quel critère peut-on s’appuyer pour définir le statut d’un écrivain dans ses appartenances ? Voilà une question qui nous laisse perplexe et qui implique inévitablement celle de l’identité, avec ses multiples et différentes définitions dont l’essence ne cesse d’exclure, de substituer ou d’ajouter des concepts et des critères au fil du temps : la langue, la race, l’espace, la nationalité, le temps, la pensée, etc. Les approches modernes opposent le concept de l’identité à celui de l’altérité, comme ils opposent l’identité personnelle à l’identité collective, culturelle, etc. L’identité personnelle se définit par un certain nombre de caractéristiques, mais elle se définit d’abord par le lien de parenté. D’une part, elle dépend de celle des autres (Affergan 1987) et d’autre part, par comparaison avec celles des autres dans sa dimension sociale.

Karim Sarroub, l’objet de notre analyse, est un psychanalyste et psychologue clinicien qui publie ses romans en France, chez Gallimard ; il en est à son troisième roman. Il est l’auteur de À l’ombre de soi (1998), Racaille (2007) et Le Complexe de Mohamed (2008). Cet écrivain est un exemple du brassage franco-maghrébin, dans le sens où on a du mal à le classer, à cause de la complexité de sa « situation » par rapport à son appartenance sociale.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !