Article original

© Bashar Al-Ba'noon, Firebird, juin 2006, Bunayd Al Qar, Koweït City, Al `Asimah Source (CC BY-SA 2.0)

Langue et confession

Aspects lexicaux du parler chiite au Koweït


Ali HAJJI

Ali Hajji est professeur de français à l’université du Koweït, docteur en Sciences du langage diplômé de l’université de Besançon. Son sujet de thèse est une « Etude sociolinguistique et dialectologique des parlers urbain et bédouin au sein du réseau social de la diwaniyya au Koweït ».

Al-Sobeihi H. Le Koweït 1756 à 1952, voyage dans la politique et l’histoire. Koweït: Al -Asema pour les services d’information et de publicité; 1993.

Al-Zubaydi M. Taj al’arous min jawahir alqamous, Koweït: Tourath al’arabi, 1979.

Amir-Moezzi MA, Jambet C. Qu’est-ce que le shî’isme. Paris: Fayard; 2004.

Blanc H. Communal Dialects in Baghdad. Cambridge: Harvard University Press; 1964.

Fischer M. Iran from religious dispute to revolution. USA: Harvard University Press; 1980.

Holes C. Bahraini dialects: sectarian differences and the sedentary/nomadic split. Journal of Arabic Linguistics 1983; 10 : 7-38.

Holes C. Patterns of Communal Language Variation in Bahrain. Language in Society 1983; 12(4) : 433-457.

Holes C. Bahraini dialects: sectarian differences exemplified through texts, Journal of Arabic Linguistics 1984; 13 : 27-67.

Holes C. Communicative Function and Pronominal Variation in Bahraini Arabic, Anthropological Linguistics 1986; 28(1) : 10-30.

Ibn Khaldûn Discours sur l’histoire universelle Al-Muqaddima, traduit de l’arabe, présenté et annoté par Vincent Monteil. Beyrouth: Thesaurus Sindbad; 1967-1968.

Ibn Mandhoor. Lissan al-’Arab. Le Caire: Dar al-Ma’arif; 1271.

Jamal A. Lamahaat min taarikh ashi’a fil kuwait. Koweït: Dar al-Naba; 2005.

Johnstone T. M. Eastern Arabian dialect studies. Oxford: Oxford University Press; 1967.

Labov W. Sociolinguistique. Paris: Editions de Minuit; 1976.

Marshak M. Représentations sociolinguistiques des variétés de l’arabe parlé à Beyrouth: observations préliminaires. In: Mermier F. ed., Liban, Espaces partagés et pratiques de rencontre. Beyrouth: Institut français du Proche-Orient (« Etudes contemporaines », numéro 1), 2008, [en ligne], mis en ligne le 1er septembre 2008, consulté le 17 avril 2014. URL: http://ifpo.revues.org/121

Mervin S. Les mondes chiites et l’Iran. Paris: Karthala; 2007

Milroy L. & Gordon M. Sociolinguistics: Method and Interpretation. Oxford: Blackwell; 2003.

Milroy J. Regional Accents of English. Belfast: Blackstaff; 1981.

Mozaffari M. Pouvoir shî’ite. Théorie et evolution. Paris: L’Harmattan; 1998.

Richard Y. L’islam chi’ite. Paris: Fayard; 1991.

Pour citer cet article :

Hajji A. Langue et confession. Aspects lexicaux du parler chiite au Koweït. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2016, vol. 17, n°1, pp. 70-79


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/langue-et-confession/

Langue et confession : Aspects lexicaux du parler chiite au Koweït

Nous nous proposons d’étudier un aspect essentiel de l’identité des chiites, la langue. Nous nous attacherons, ici, à en relever les caractéristiques religieuses en montrant plus précisément comment les chiites se distinguent, du point de vue linguistique, de leurs compatriotes sunnites au Koweït. Pour ce faire, une analyse lexicale sera nécessaire et celle-ci sera replacée dans un contexte historique et social propre aux populations chiites du Koweït. Ces caractéristiques sont donc soulignées sur trois niveaux: lexical, diachronique et synchronique. Une enquête de terrain nous a en effet permis de recueillir le corpus nécessaire à notre analyse, issu de différents informateurs appartenant à des catégories sociales différentes. Cette étude lance des pistes permettant de mettre en évidence l’altérité d’une société multiculturelle comme celle du Koweït, malgré son apparente homogénéité.

Mots clés : altérité, Chiite, histoire, identité, Islam, Koweït, langue, linguistique, religion, Sunnite.

Language and religion: Lexical aspects of speaking Shia in Kuwait

We intend to analyze an essential aspect of the Shia identity: language. We will focus here on underlining its religious characteristics showing more precisely how the Shia differ from a linguistic point of view, from their Sunni compatriots in Kuwait. In order to do this, we will do a lexical analysis that will take place in a historical and social context that is particular to the Shia populations of Kuwait. These features are outlined on three levels : lexical, diachronic and synchronic. A field survey has indeed allowed us to collect the necessary corpus to our analysis from different informants belonging to different social groups. This study shows paths that highlight the alterity of the Kuwaiti multicultural society, despite its apparent homogeneity.

Keywords: alterity, history, identity, islam, Kuwait, language, linguistics, religion, Shiite, Sunnite.

Idioma y confesión: aspectos lexicales del hablar chiita en Kuwait

Este artículo tiene como propósito el estudio de un aspecto esencial de la identidad chiita: el idioma. La reflexión se centra en las características religiosas del idioma, mostrando más precisamente cómo los chiitas se distinguen, desde el punto de vista lingüístico, de sus compatriotas sunitas en Kuwait. Para tal fin se hace necesario un análisis lexical pensado en el contexto histórico y social propio de las poblaciones chiitas de ese país. Estas características se presentan en tres niveles: lexical, diacrónico y sincrónico. Una investigación de terreno permitió la recolección de datos necesarios al análisis, provenientes de diferentes informadores de diversas categorías sociales. Este estudio sugiere algunas ideas que evidencian la alteridad de una sociedad multicultural como la de Kuwait, a pesar de su aparente homogeneidad.

Palabras claves: alteridad, chiita, historia, identidad, idioma, Islam, Kuwait, lingüística, religión, sunnita.

Par le biais de cet article, je propose d’aborder un aspect essentiel de l’identité constitutive des chiites, la langue. Il s’agit plus précisément d’analyser les caractéristiques du « parler des chiites », du point de vue religieux, historique et politique et sociopolitique. La formation de variétés de l’arabe parlé a été décrite par C. Holes, basé sur des études de cas en Jordanie, au Bahreïn et en Irak, sans oublier le travail de T. Johnstone (1967), Eastern arabic dialect studies. Je m’attacherai plus précisément à montrer comment les chiites se distinguent, du point de vue linguistique, de leurs compatriotes sunnites au Koweït. Pour ce faire, une analyse lexicale sera nécessaire et celle-ci sera replacée dans un contexte historique et social propre aux populations chiites du Koweït. Une enquête de terrain nous a permis de recueillir le corpus nécessaire à notre analyse, issu de différents informateurs appartenant à des catégories sociales différentes. Ce travail appelle à une analyse plus approfondie dans les mois qui viennent et pourra être l’occasion d’une publication plus détaillée en ce sens.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !