Article original

 Funky Tee,16 janvier 2011, Casablanca Source (CC BY-SA 2.0)

Identité et migration : le modèle des orientations identitaires


Mounira ABDESSADEK

Mounira Abdessadek est psychologue clinicienne et poursuit son travail dans le cadre d'un M2R de psychologie à l'université Paris 13.

Abdessadek M. Éthique du formateur et expatriation. Travaux dÉtude en Psychologie. Toulouse: Université du Mirail; 2011.

Abdessadek M. Attentes et réalités dans le parcours migratoire. Mémoire de Psychologie. Toulouse: Université du Mirail; 2010.

Baubion-Broye A, éditeur. Evénements de vie, transition et construction de la personne. Toulouse: Érès; 1998.

Baubion-Broye A, Dupuy R, Hajjar V. Socialisation organisationnelle et transformation des identités. In: Brangier E, Lancry A, Louche C, éditeurs. Les dimensions humaines du travail : Théories et pratiques de la Psychologie du Travail et des Organisations. Nancy : Presses Universitaires de Nancy; 2004. p. 359-387.

Begag A, Chaouite A. Ecarts dIdentité. Paris: Le Seuil; 1990.

Berry JW, Kim U, Mok D. Comparative studies of acculturative stress. International Migration Review 1987 ; 21 : 491-511.

Berry JW. Understanding and managing multiculturalism. Psychology and Developing Societies, 1991 ; 3 : 17-49.

Berry JW. Immigration, acculturation and adaptation. Applied Psychology : An International Review 1997 ; 46 : 5-34.

Bhatia S. American karma: race, culture and identity in the Indian diaspora. New York: NYU Press ; 2007.

Borgogno V. «Migration solitaire» et «migration dinstallation»: une commune face cachée ? Mots 1999; 60: 143-154.

Bouly de Lesdain S. Projet migratoire des étudiantes camerounaises et attitude face à lemploi. REMI 1999; 15(2): 189-202.

Bourhis RY, Bougie E. Le modèle dacculturation interactif: une étude exploratoire. Revue québécoise de psychologie 1998; 19(3): 75-114.

Camilleri C. La culture et lidentité culturelle: champ notionnel et devenir. In: Camilleri C, Cohen-Emerique M, éditeurs. Chocs de culture: concepts et enjeux pratiques de linterculturel. Paris : LHarmattan; 1989. p. 21-73.

Camilleri C, Kastersztein J, Lipianski EM, Malewska-Peyre H, Taboada-Leonetti I, Vasquez A. Stratégies identitaires. Paris: PUF; 1990.

Cohen-Emerique M. Travailleurs sociaux et migrants. La reconnaissance identitaire dans le processus daide. In: Camilleri C, Cohen-Emerique M, éditeurs. Chocs de culture: concepts et enjeux pratiques de linterculturel. Paris : LHarmattan. 1989. p. 77-115.

Depolo M, Fraccaroli F, Sarchielli G. Le décalage entre attentes et réalité dans le processus de socialisation au travail. Le Travail Humain 1994; 57: 131-143.

Dumont JC, Spielvogel G, André C. Perspectives des migrations internationales III: Les migrations de retour, un nouveau regard. Paris: SOPEMI/OCDE; 2008.

Durkheim E. (1897) Le suicide. Paris: PUF; 2007.

Elfakir A. Œdipe et personnalité au Maghreb. Eléments dethnopsychologie clinique. Paris: LHarmattan; 1995.

Hermans H, Kempen H, Van Loon R. The dialogical self: Beyond individualism and rationalism. American Psychologist 1992 ; 47(1) : 23-33.

Hermans H. Dimaggio G. Self, Identity, and Globalization in Times of Uncertainty. A Dialogical Analysis. Review of General Psychology by the American Psychological Association 2007 ; 11(1) : 31-61.

Hould R. Perception interpersonnelle et entente conjugale. Simulation dun système. Thèse de doctorat en psychologie. Montréal: Université de Montréal; 1979.

Keller R. Lanalyse de discours du point de vue de la sociologie de la connaissance. Une perspective nouvelle pour les méthodes qualitatives. Recherches Qualitatives 2007; 3: 287-306.

Kozielecki, J. Elements of a psychological decision theory. Studia Psychologica 1971; 13(1): 53-60.

Lefort F, Néry M. Émigré dans mon pays: des jeunes, enfants de migrants, racontent leurs expériences de retour en Algérie. Paris: LHarmattan; 1985.

Linton R. (1945) Le fondement culturel de la pensée. Paris: Dunod ; 1986.

Lipiansky EM. Identité et communication. Lexpérience groupale. Paris: PUF; 1992.

Louis M. Surprise and Sense Making : what newcomers experience in entering unfamilial organizational settings. Administrative Science Quarterly 1980 ; 25(2) : 226-251.

Malewska-Peyre H, Tap P. La socialisation de lenfance à ladolescence. Paris: PUF; 1991.

Malewska-Peyre H. Lidentité comme stratégie. In: Costa-Lascoux J, Hily MA, Vermès G, éditeurs. Pluralité des cultures et dynamiques identitaires, Hommage à Carmel Camilleri. Paris: LHarmattan; 2001.

Moghaddam F. Assimilation et multiculturalisme: le cas des minorités au Québec. Revue quebecquoise de psychologie 1992; 13(1): 140-157.

Montreuil A, Bourhis RY. Host majority acculturation orientations towards «valued» and «devalued» immigrants. Journal of Cross-Cultural Psychology 2001 ; 32(6) : 718-739.

Rocheblave-Spenlé AM. Les rôles masculins et féminins (Les stéréotypes, la famille, les états intersexuels). Paris: PUF; 1964.

Sayegh L, Lasry JC. Acculturation, stress et santé mentale chez des immigrants libanais à Montréal. Santé Mentale au Québec 1993; 18(1): 23-51.

Van Tilburg M, Vingerhoets A, Van Heck G. Homesickness: a review of the literature. Psychological Medicine 1996 ; 26 : 899-912.

Pour citer cet article :

Abdessadek M. Identité et migration : le modèle des orientations identitaires. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2012, volume 13, n°3, pp. 306-317


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/identite-et-migration-le-modele-des-orientations-identitaires/

Identité et migration : le modèle des orientations identitaires

Le développement de lidentité durant les migrations est souvent étudié sous langle de lacculturation et de la différence perçue entre les valeurs de la culture dorigine et celle de la culture daccueil. Cet aspect ne permet pas à lui seul de décrire le vécu des migrants. Le modèle que nous élaborons propose de questionner le sens individuel de la migration lors de la confrontation entre les attentes formulées avant le départ et la réalité vécue dans le pays daccueil. À travers cette justification du parcours, cest lidentité même de la personne qui est remise en question et qui sinscrit dans des orientations différentes. Au-delà de sinterroger sur le sens de sa présence dans un pays étranger, la personne en migration se demande si la quête identitaire qui la amenée jusque-là est réellement signifiante et de quelle manière. Le cas de Bachir, un algérien présent depuis un an et demi en France, permettra dillustrer ce modèle.

Mots clés : acculturation, culture, identité, migrant, réalité.

Identity and migration: the identity orientations model

The development of identity during migration is often studied in terms of acculturation and the difference felt between values of the culture of origin and that of the host culture. This aspect does not allow by itself for a description of migrantsexperience. The model we develop offers to question the individual meaning of migration during the confrontation between expectations expressed before departure and reality lived in the host country. Through this justification of the course, it is the personal identity itself that is questioned which is enrolled in different orientations. Beyond wondering about the meaning of his presence in a foreign country, migrating individuals questions whether the self-defining search that brought him so far is really meaningful and how. The case of Bachir in France since one year and half will illustrate this model.

Keywords: acculturation, culture, identity, migrant, reality.

Identidad y migración: el modelo de las orientaciones identitarias

El desarrollo de la identidad durante las migraciones se ha estudiado muchas veces bajo el ángulo de la aculturación y de la diferencia percibida entre los valores de la cultura de origen y los de la cultura del lugar al que se llega. Este aspecto tomado aisladamente no permite la descripción de la experiencia migratoria. El modelo que elaboramos se propone un cuestionamiento del sentido individual de la migración al momento de la confrontación entre las expectativas formuladas antes de la partida y la realidad vivida cuando se llega. A través de esta justificación del viaje, es la identidad misma de la persona que es cuestionada, inscribiéndola en diferentes orientaciones. Más allá de interrogarse sobre el sentido de su presencia en un país extranjero, la persona en migración se pregunta si la búsqueda identitaria que lo llevó ahí vale verdaderamente la pena y de qué manera. El caso de Bachir, un argelino presente desde hace un año y medio en Francia, permitirá de ilustrar este modelo.

Palabras claves: aculturación, cultura, identidad, migrante, realidad.

Pourquoi si peu de migrants décident de retourner dans leur pays dorigine ? Pourquoi tant de personnes sinscrivent-elles dans une installation prolongée ou définitive après avoir vécu des désillusions complètes ? Nous évoquons plus particulièrement ici les personnes qui ont vécu des parcours traumatiques empreints de marginalité et de violence. Si lon réfléchit en termes de gains et pertes, ne serait-il pas plus « logique » de reconstruire un projet de vie dans un contexte maîtrisé par lexpérience et les représentations ?1 La réponse réside en partie dans lidée que la migration ne peut senvisager comme une équation opposant gains et pertes. Au contraire, elle est intimement liée aux dynamiques identitaires, notamment si elle est décrite comme une posture engagée du parcours de vie.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

  1. Un rapport de l’OCDE indique que l’échec d’intégration n’est que l’une des quatre raisons principales motivant les migrations de retour. Les autres sont la préférence du pays d’origine, la réalisation des objectifs et l’évolution des perspectives dans le pays d’origine (Dumont, Spielvogel & André 2008).


Lire, Voir, Écouter

Entretien avec Yvonne Knibiehler

Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !