Article original

© gchampeau Baby alone in the street 03/08/2009. Source (CC BY 2.0)

Eloignement des pères et relation père-fils

Le cas des pères et fils éloignés originaires de Turquie

et


Gönül DURAN

Gönül Duran est psychologue clinicienne.

Isam IDRIS

Isam IDRIS est psychologue clinicien, psychothérapeute à la consultation transculturelle d’Avicenne, AP-HP, Hôpital Avicenne, Service de psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent. Psychiatrie générale et addictologie spécialisée, Bobigny, France.

Barou J. Etre père à distance en France, le devenir des enfants d’immigrés demeurés au pays d’origine : regards croisés pères/enfants, rapport réalisé pour le comité français de l’Unicef et la Sonacotra, 2001.

Cuisenier J. Parenté et organisation sociale dans le domaine turc. Annales. Économies, Sociétés, Civilisations 1972; 27 (4-5): 923-948.

Guichard-Claudic Y. Eloignement conjugal et construction identitaire. Le cas des femmes de marins. Paris: L’Harmattan; 1998.

Moro MR, Nathan T. Le bébé migrateur. Spécificités et psychopathologie des interactions précoces en situation migratoire. In : Lebovici S, Weil-Halpern F, editors. Psychopathologie du bébé. Paris: P.U.F. 1989. p.683-748.

Moro MR, Nathan T. Psychiatrie transculturelle de l’enfant. In : Lebovici S, Diatkine R, Soulé M, editors. Nouveau Traité de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent. Paris: P.U.F.; 1995.

Pedinnielli JL. Introduction à la psychologie clinique. Paris: Nathan Université ; 1994

Suarez-Orosco C, Todorado I, Louie J. Making up for lost time: The experience of separation and reunification among immigrant families. Family Process 2002; 41 (4) : 625-643.

Pour citer cet article :

Duran G, Idris I. Eloignement des pères et relation père-fils. Le cas des pères et fils éloignés originaires de Turquie. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2019, volume 20, n°2, pp. 193-201


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/eloignement-des-peres-et-relation-pere-fils/

Eloignement des pères et relation père-fils : le cas des pères et fils éloignés originaires de Turquie

La politique «d’immigration choisie» laisse entendre un certain durcissement des lois régissant l’entrée, le travail, l’installation sur le sol français. L’une des conséquences directes de cette politique est l’augmentation des délais d’obtention du titre de séjour et du regroupement familial pour des migrants. L’éloignement des pères de leurs familles, aboutit à des retrouvailles tardives et retentit sur le lien père-fils dans l’espace migratoire. Ce texte cherche à mesurer les conséquences de cet éloignement sur le lien père-fils dans la migration au sein de la population turque en France.

Mots clés : attachement, liens père-fils, migration, parentalité, Turquie.

The remoteness of the father in the relationship between father and son in Turkish origin families in France

In France, the new policies of “chosen immigration” suggest a certain control on migratory flows that implies the hardening of laws regulating entry, installation, work and coexistence on French soil. One of the direct consequences of these policies is the increase in the time needed to obtain residence permits and family reunification permits for migrants that had left their families. The remoteness of Turkish fathers from their families of origin, affects the late reunion with the sons and the relation with these children when they arrive in France. The present article seeks to measure the consequences of such remoteness on the father and son relationship in the migratory context of Turks in France.

Keywords: attachment, father son relationship, migration, parenting, Turkey.

Distanciamiento de los padres y relación padre-hijo: el caso de padres e hijos distanciados en las familias originarias de Turquía

La política de «inmigración seleccionada» deja entrever un cierto endurecimiento de las leyes que regulan la entrada, el trabajo y la instalación en suelo francés. Una de las consecuencias directas de esta política es el aumento de los tiempos de obtención del permiso de estadía y de reagrupación familiar para migrantes. El distanciamiento de los padres de sus familias culmina en reencuentros tardíos y tiene consecuencias sobre el vínculo padre-hijo en el espacio migratorio. Este texto busca medir esas consecuencias en el seno de la población turca en Francia.

Palabras claves: apego, migración, parentalidad, Turquía, vínculos padre-hijos.

L’enfant ne nait pas vierge de toute empreinte. Ce dernier est marqué par les liens précoces qu’il construit avec son environnement le plus proche, comme sa mère, son père ou les substituts (Wallon 1934). Ces liens d’attachement sont nécessaires pour le développement social, émotionnel et intellectuel (Winicott, Bowlby 1969).

Vygotsky (1931) insiste sur l’importance de l’ancrage historico-culturel dans le développement de l’être. Partant du constat que chaque société construit ses propres instruments psychologiques, l’enfant développe ses fonctions psychiques supérieures en les intégrant progressivement en lien avec la culture qui les véhicule.

Ainsi, le développement de l’enfant prend en compte les aspects biologiques, sociaux, mais aussi culturels dans lequel il se trouve.

Ces théories nous amènent à nous interroger sur des situations actuelles, à propos du développement social et émotionnel de l’enfant et du lien père-fils, quand la structure familiale présente un changement comme la migration du père et donc son éloignement du reste de la famille. Comment des évènnements sociaux comme la crise économique et la migration, ou les mesures politiques en termes de régularisation peuvent impacter sur la vie familiale ?

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !