Article de dossier

© Lawrie Cate, The Torah, the Jewish Holy Book, 9 mars 2009. Source

Transmettre une identité religieuse :

l’inscription dans le judaïsme d’enfants adoptés


Sophie NIZARD

Sophie Nizard est sociologue, associée au CéSor (Centre d’Études en Sciences Sociales du  Religieux - CNRS-EHESS), maître de conférence de sociologie à l’université de Strasbourg jusqu’en 2011. Spécialiste de la question des identités juives et de leur transmission dans le monde contemporain, nombreuses publications sur les thèmes suivants : Pratiques alimentaires, rites, transmission, filiation adoptive, etc.

Benjamin W. Œuvres III. Le conteur. Paris : Gallimard (coll. Folio essais) ; 2000.

Bordes-Benayoun C, Raphaël F, Schnapper D. La condition juive en France. La tentation de l’entre-soi. Paris : PUF ; 2009.

Chalier C. Transmettre de génération en génération. Paris : Buchet/Chastel ; 2008.

Defontaine J. L’empreinte familiale. Transfert, transmission, transagir. Paris : L’Harmattan ; 2007.

Delaisi de Parseval G, Verdier P. Enfant de personne. Paris : Odile Jacob ; 1994.

Fine A, éditeur. Adoptions – Ethnologie des parentés choisies. Paris : Édition de la Maison des sciences de l’homme ; 1998.

Golse B, Presme N, éditeurs. Qu’avons-nous fait du mandat transgénérationnel de Serge Lebovici ? Ramonville Ste Agne : Erès ; 2008.

Gross M., Mathieu S, Nizard S, éditeurs. Sacrées familles ! Changements familiaux, changements religieux. Ramonville Ste Agne : Erès ; 2011.

Héritier F. « La filiation, état social », Le Monde du 18 avril 2009.

Howell S. Kinning : the creation of life trajectories in transnational adoptive families. Journal of the Royal Anthropological Institute 2003 ; 9 (3) : 465-484.

Kermalvezen A. Né de spermatozoïde inconnu. postface de Serge Tisseron, Paris : Presse de la Renaissance ; 2008.

Klein A. De la transmission à la rencontre. In : Burnay N, Klein A. (editors.), Figures contemporaines de la transmission. Presses Universitaires de Namur ; 2009.

Legendre P. Leçons IV : L’inestimable objet de la transmission; étude sur le principe généalogique en Occident. Paris : Fayard ; 1985.

Nizard S. Adopter et transmettre. Filiations adoptives dans le judaïsme contemporain. Paris : éditions de l’EHESS, coll. En temps & lieux ; 2012.

Simmel G. Sociologie – Études sur les formes de la socialisation. Paris : PUF ; 1999 [1908].

Singly (de) F. Les uns avec les autres. Quand l’individualisme crée du lien. Paris : Armand Colin ; 2003.

Yerushalmi YH. Zakhor. Histoire juive et mémoire juive. Paris : La découverte ; 1984.

Pour citer cet article :

Nizard S. Transmettre une identité religieuse : l’inscription dans le judaïsme d’enfants adoptés. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2015, vol. 16, n°1, pp. 8-16


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/transmettre-une-identite-religieuse-linscription-dans-le-judaisme-denfants-adoptes/

Transmettre une identité religieuse : l’inscription dans le judaïsme d’enfants adoptés

Le judaïsme accorde une très grande importance à la transmission de la mémoire aux générations les plus jeunes, notamment à travers la valorisation de l’étude et de l’enseignement (des textes de la tradition juive et de l’histoire du peuple). Dès lors, la transmission, entendue comme processus permettant de faire passer aux générations suivantes quelque chose de précieux issu du passé, permet d’assurer la continuité du groupe et de la famille, y compris en dehors de tout lien du sang. Cet article analyse ces phénomènes à partir de ce qui se joue dans les familles adoptives.

Mots clés : enfant adopté, famille, filiation, identité, judaïsme, religion, transgénérationnel, transmission psychique.

Transmitting a religious identity : enrolling adopted children into judaism

Judaism places great importance in passing down memory to younger generations, notably through the promotion of studying and teaching of traditional Jewish texts and the history of its people. Therefore, transmission, a process for passing down to future generations something valuable from the past, ensures the continuity of the group and of the family, even in the absence of blood ties. This article analyzes these phenomena based on the dynamics of adoptive families.

Keywords: adopted child, family, filiation, identity, Judaism, psychic transmission, religion, transgenerational.

Transmitir una identidad religiosa: la inscripción en el judaísmo de niños adoptados

En el judaísmo la transmisión de la memoria a las generaciones más jóvenes es de una gran importancia, sobre todo a través de la valorización del estudio y de la enseñanza de los textos de la tradición judía y de la historia del pueblo. Es así como la transmisión, comprendida como el proceso que permite el paso a las generaciones siguientes de algo valioso del pasado, garantiza la continuidad del grupo y de la familia, incluso por fuera de todo vínculo de sangre. Este artículo analiza estos fenómenos a partir de las dinámicas de las familias adoptivas.

Palabras claves: familia, filiación, identidad, judaísmo, niño adoptado, religión, transgeneracional, transmisión psíquica.

Qu’est-ce que la transmission ? Comment et pourquoi est-elle devenue dans le monde contemporain la préoccupation centrale de nombreuses institutions et en premier lieu de la famille ? Que transmet-on en dehors d’une transmission par le sang ? Comment se transmettent les identités aux enfants, notamment s’ils sont nés en dehors de la famille tout en en faisant pleinement partie ? Est-il légitime de transmettre quelque chose de soi à des enfants adoptés si ce quelque chose relève du religieux ?

Il semble que la plupart des parents souhaitent transmettre à leurs enfants ce en quoi ils croient, plus encore, une part d’eux-mêmes. Avec cette part d’eux-mêmes, ils transmettent une inscription dans une généalogie familiale, une mémoire, y compris inconsciemment1, y compris parfois dans ses aspects les plus obscurs.

À partir de ce qui se joue dans les familles juives adoptives, je voudrais ici esquisser quelques réflexions sur la transmission comme processus dont il s’agit de comprendre le sens, le rôle, et le fonctionnement. En quoi est-elle un enjeu essentiel de continuité ?

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

  1. La psychanalyse a insisté sur l’aspect psychique et parfois inconscient de la transmission : ainsi le concept de « mandat transgénérationnel » introduit par Serge Lebovici [Presne & al. 2008] ou celui de « transagir » [Defontaine 2007] rendent compte de la dimension cachée d’une transmission parfois nuisible à l’enfant investi d’un rôle implicite : accomplir ce qu’un autre dans sa généalogie n’a pas accompli.

Dans le même dossier

Nan mitan moun yo nan kolera*
Figuration de l’histoire originaire collective à travers sa réverbération traumatique en Haïti

Raconter l’exil
La transmission du récit et son héritage chez une famille palestinienne réfugiée à Chatila

Transmission culturelle et troubles de la relation chez les enfants de migrants :
un dispositif expérimental pour une co-construction des liens

Je t'écris de...
Lire, Voir, Écouter
Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !