Article de dossier

© Kevin Dooley, Village of Gila Springs, Phoenix, Arizona, 15 mai 2010. Source (CC BY 2.0)

La médiation transculturelle

Pratiques et fondements théoriques


Serge BOUZNAH

Serge Bouznah est médecin de santé publique, directeur du Centre Babel.

Bourdillon, F. Éditorial. Éclairages sur l’état de santé des populations migrantes en France. Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire 2017; 19-20: 373-374.

Bouznah S, Lewertowski C, Zimini Y. Pour construire avec les familles un dispositif de protection de l’enfance. Journal du droit des jeunes ; 256 (6): 41-47.

Bouznah S, Lewertowski C. Quand les esprits viennent aux médecins, 7 récits pour soigner. Paris: Editions In Press; 2013.

Bouznah S, de Pury S. La traduction, un outil pour guérir. Soins Psychiatrie 2009, 30 (260): 34-40.

Bouznah S, Lewertowski C, Margot-Duclot A. Une nouvelle alliance contre la maladie ou quand les jinnas viennent visiter les médecins. Douleurs 2007; 8 (1); 8-16.

Charon R. Médecine Narrative. Rendre hommage aux histoires de maladies. Editions Sipayat; 2015.

Devereux G. Ethnopsychanalyse complémentariste. Paris: Flammarion; 1972.

De Pury S. Comment on dit dans ta langue ? Pratiques ethnopsychiatriques. Paris: Les empêcheurs de penser en rond ; 2005.

Es-Safi L. La médiation culturelle dans les hôpitaux ou comment rétablir la communication entre les patients d’origine étrangère et le personnel soignant. Pensée plurielle 2001; 1 (3): 27.

Fassin D. Santé, le traitement de la différence. Hommes et migrations 2000; 1225: 4-12.

Flores G. The impact of medical interpreter services on the quality of health care: A systematic review. Medical Care Research and Review 2005; 3 (62): 255-299.

Good B. Comment faire de l’anthropologie médicale ? Médecine, rationalité et vécu. Paris: Les empêcheurs de penser en rond; 1998.

Guillaume-Hoffnung M. Hôpital et médiation. Paris: L’Harmattan; 2001.

Khlat M. Editorial. Santé et recours aux soins des migrants en France. Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire 2012; 2-3-4: 13-14.

Lachal J, Escaich M, Bouznah S, Roussel C, Lonlay PD, Canoui P, et al. Transcultural mediation programme in a paediatric hospital in France: qualitative and quantitative study of participants’ experience and impact on hospital costs. BMJ Open 2019 ; 9(11). En ligne https://bmjopen.bmj.com/content/9/11/e032498

Lempereur P, Salzer J, Colson A. Méthode de médiation. Au cœur de la conciliation, Paris: Dunod ; 2008.

Meyer E. La carte des différences culturelles: 8 clés pour travailler à l’international. Strasbourg: Diateino ; 2016.

Moro MR. Les enfants de l’immigration: une chance pour demain. Paris: Bayard; 2012.

Nathan T, Lewertowski C. Soigner. Le virus et le fétiche. Paris: Odile Jacob; 1998.

Nathan T. L’influence qui guérit. Paris: Odile Jacob; 1993.

Ricœur P. L’identité narrative. Esprit 1988; 7-8: 295-314.

Tonti A, Salder P. La médiation interculturelle représentations, mises en oeuvre et developpement des compétences. Paris: Editions des archives contemporaines ; 2014.

White M, Epston D. Les moyens narratifs au service de la thérapie. Paris: Editions Satas; 2003.

Pour citer cet article :

Bouznah S. La médiation transculturelle. Pratiques et fondements théoriques. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2020, volume 21, n°1, pp.20-29


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/la-mediation-transculturelle/

La médiation transculturelle: pratiques et fondements théoriques

Dans cet article, l’auteur présente les bases théoriques et techniques du dispositif de médiation transculturelle mis à disposition des équipes hospitalières. S’appuyant sur les pratiques narratives, sur l’anthropologie médicale et sur le complémentarisme en tant que méthode développée par Georges Devereux, ce dispositif permet dans des situations de blocage, de confronter les logiques des deux systèmes de pensée, ceux des soignants et ceux des patients. Cet échange implique la nécessaire articulation entre savoirs experts des médecins et savoirs profanes des patients. En croisant, sans les disqualifier, théorie scientifique et discours profanes sur la maladie, la médiation transculturelle a ouvert un chemin prometteur et contribue au fait que le patient devienne acteur dans la gestion de sa maladie chronique. Ce dispositif a été aujourd’hui adapté dans d’autres domaines professionnels comme ceux de l’école et de la protection de l’enfance.

Mots clés : culture, empowerment, maladies chroniques, médiation thérapeutique, migrant, pratiques narratives, relation soignant soigné.

Transcultural mediation: basic theory and practice

In this article, the author introduces the theoretical and technical foundations of the transcultural mediation approach as it is implemented with hospital teams.

This approach is based on narrative-based practices, medical anthropology and the complementarist method developed by Georges Devereux. In situations of conflict, it allows the confrontation of two different mindsets: that of the healthcare professionals and that of the patients. This exchange relies on the mediator’s ability to coordinate professionals› expert knowledge with patients’ lay knowledge. By enabling scientific theories and lay representations of illnesses to be confronted without disqualifying either in the process, transcultural mediation paves the way to a promising future and contributes to making patients active participants in the management of chronic illnesses.

Keywords: chronic illness, culture, empowerment, migrant, narrative-practices, patient to medical staff relationship, therapeutic mediation.

Mediación transcultural – Prácticas teóricas y fundamentos

En este artículo, el autor presenta las bases teóricas y técnicas del dispositivo de mediación transcultural del que dispone el personal hospitalario. Basado en prácticas narrativas, en la antropología médica y en el complementarismo desarrollado por Georges Devereux, este dispositivo permite confrontar la lógica de los sistemas de pensamiento del personal y de los pacientes, en ciertas situaciones en las que las discordancias interfieren con la adecuada trayectoria de los tratamientos. Este intercambio implica la articulación necesaria entre el conocimiento experto de los médicos y el conocimiento secular de los pacientes. Al considerar concomitantemente, sin descalificar, la teoría científica y el discurso secular sobre la enfermedad, la mediación intercultural abre un camino prometedor y contribuye al empoderamiento del paciente en el manejo de su enfermedad crónica. Este dispositivo se ha ido adaptando a otros campos profesionales como la escuela y la protección infantil.

Palabras claves: cultura, empoderamiento, enfermedades crónicas, mediación terapéutica, migrante, prácticas narrativas, relación médico-paciente.

Dans un contexte continu de mouvements migratoires, la médiation transculturelle prend toute sa place en se déployant dans des domaines aussi divers que l’hôpital, l’école ou encore la protection de l’enfance (Bouznah 2006). Dans des contextes très différents, ce recours se révèle un outil pertinent de création et de gestion du lien social (Guillaume-Hoffnung 2001) dépassant très largement sa fonction primaire de règlement des conflits. La médiation transculturelle est alors pensée comme une entremise entre deux parties à l’enracinement culturel différent qui vise à concilier ou à réconcilier les points de vue sur une problématique donnée. Toutefois, si le thème de la médiation a donné lieu à des publications dans de nombreux domaines dont celui de la sociologie, des sciences de l’éducation, de la pédagogie (Tonti et Salder 2014) voire de l’économie (Meyer 2016), les contributions dans le domaine de la psychologie clinique restent très limitées pour des raisons diverses qui se renforcent mutuellement. Tout d’abord, le fait que le polymorphisme du concept ouvre à des pratiques très diverses, tant dans le domaine professionnel que privé. Si cette diversité des pratiques a pu être considérée au départ comme une richesse, elle a probablement été un frein à la recherche clinique du fait de la multiplicité des cadres de médiation.

Autre facteur, les recherches en psychologie clinique, en dehors du courant transculturel et de l’approche systémique, sont majoritairement centrées sur des dispositifs basés sur la relation duelle alors que par nature, la médiation introduit un tiers. Enfin, notre rapport spécifique en France aux questions de l’identité culturelle et de la laicité et les réticences idéologiques qui en découlent ont freiné les recherches dans ce domaine (Fassin 2000). Il y a pourtant un réel besoin de conceptualisation de la médiation transculturelle, car l’accélération des mouvements migratoires à laquelle nous assistons s’associe à une complexification croissante des systèmes professionnels prenant en charge les migrants et leurs enfants (médecine, école…). Dans ce contexte propre aux sociétés occidentales, les concepts développés en clinique transculturelle pourraient s’appliquer à cette rencontre entre des professionnels experts et des usagers ou des patients profanes et vulnérables de surcroit.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu ou abonnez-vous en cliquant ici !

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !