Article de dossier

© Chad Kainz Together, 8 septembre 2012. Source (CC BY 2.0)

Faire entrer le plurilinguisme dans les équipes cliniques.

Les conditions nécessaires et suffisantes pour établir une collaboration interprète-praticien-usager constructive


Yvan LEANZA

Yvan Leanza est docteur en psychologie, Université Laval, École de psychologie, Laboratoire « Psychologie et Cultures », 2325, rue des Bibliothèques, Québec, Québec, G1V 0A6, Canada.

Bancroft M. The Interpreter’s World Tour: An Environmental Scan of Standards of Practice for Interpreters. Ellicott City, Maryland: National Council on Interpreting in Health Care; 2005.

Bischoff A, Denhaerynck K. What do language barriers cost? An exploratory study among asylum seekers in Switzerland. BMC Health Services Research 2010; 10: 248.

Brisset C, Leanza Y, Rosenberg E, Vissandjée B, Kirmayer L, Muckle G, et al. Language Barriers in Mental Health Care: A Survey of Primary Care Practitioners. Journal of Immigrant and Minority Health 2014; 16: 1238-1246.

Cox A. Do you get the message? Defining the interpreter’s role in medical interpreting in Belgium. Monographs in Translation and Interpreting 2015; Special Issue 2: 161-184.

Hsieh E. Bilingual Health Communication: Working with Interpreters in Cross-Cultural Care. Londres: Routledge; 2016.

Karliner LS, Mutha S. Achieving quality in health care through language access services: lessons from a California public hospital. American journal of medical quality 2010; 25 (1): 51-59.

Leanza Y. Exercer la pédiatrie en contexte multiculturel. Une approche complémentariste du rapport institutionnalisé à l’Autre. Genève: Georg; 2011.

Leanza Y, Boivin I, Moro MR, Rousseau C, Brisset C, Rosenberg E, et al. Integration of interpreters in mental health interventions with children and adolescents: the need for a framework. Transcultural Psychiatry 2015; 52 (3): 353-375.

Leanza Y, Boivin I, Rosenberg E. Interruptions and resistance: A comparison of medical consultations with family and trained interpreters. Social Science & Medicine 2010; 70 (12): 1888-1895.

Leanza Y, Boivin I, Rosenberg E. Patients’Lifeworld: Building meaningful clinical encounters between patients, physicians and interpreters. Communication and Medicine 2013; 10 (1): 81-93.

Leanza Y, Rizkallah E, Michaud Labonté T. Intégrer un interprète dans les consultations de médecine familiale: une analyse de discours assistée par ordinateur. Çédille 2014; Monografías 4 : 9-30.

Pöchhacker F. ‘Getting organized’: the evolution of community interpreting. Interpreting 1999; 4 (1): 125-140.

Pointurier S. Théories et pratiques de l’interprétation de service public. Paris: Presses Sorbonne Nouvelle; 2016.

Reddy MJ. The conduit metaphor: a case of frame conflict in our language about language. In: Ortony A, editor. Metaphor and thought. Cambridge: Cambridge University Press; 1979 : 164-201.

Rosenberg E, Leanza Y, Seller R. Doctor-patient communication in primary care with an interpreter: Physician perceptions of professional and family interpreters. Patient Education and Counseling 2007; 67 (3): 286-292.

Rosenberg E, Seller R, Leanza Y. Through interpreters’eyes: comparing roles of professional and family interpreters. Patient Education and Counseling 2008; 70: 87-93.

Super C, Harkness S. The developmental niche: A conceptualization at the interface of child and culture. International Journal of Behavioral Development 1986; 9 : 45-569.

ten Have P. Doing conversation analysis. A practical guide. Londres: Sage; 1999.

Pour citer cet article :

Leanza Y. Faire entrer le plurilinguisme dans les équipes cliniques. Les conditions nécessaires et suffisantes pour établir une collaboration interprète-praticien-usager constructive. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2017, volume 18, n°3, pp. 272-281


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/faire-entrer-plurilinguisme-equipes-cliniques/

Faire entrer le plurilinguisme dans les équipes cliniques. Analyse contextuelle du travail avec interprète

À partir du cadre théorique de la niche d’activité professionnelle et d’études effectuées au Québec, un portrait des pratiques et représentations du travail avec interprètes dans les soins est dressé. Ce portrait est d’abord fait pour les contextes non sensibles aux dimensions linguistiques et culturelles des soins. Il est ensuite dépeint plus en détail avec deux études menées en contextes sensibles. Cette comparaison permet de mettre en évidence les niveaux de contexte qu’il est nécessaire de prendre en compte pour l’intégration des interprètes dans les équipes de soins et pour établir une collaboration interprète-praticien de qualité : politique, institutionnelle (qui inclut les dimensions structurelle et collaborative), de formation et déontologique. Pour chacun d’eux, les conditions idéales pour établir une collaboration interprète-praticien-usager constructive sont décrites.

Mots-clés : soin interculturel, traduction, partenariat, équipe soignante, pratique professionnelle, professionnalisation, interprète.

Mots clés :

Let multilinguism into clinical teams. Contextual analysis of working with an interpreter

Based on the theoretical framework of the professional activity niche and studies carried out in Quebec, a portrait of the practices and representations of work with interpreters in healthcare is drawn up. This portrait is first made for contexts that are not sensitive to the linguistic and cultural dimensions of care. It is then depicted in more detail with two studies conducted in sensitive contexts. This comparison makes it possible to highlight the levels of context that need to be taken into account for the integration of interpreters in healthcare teams and to establish interpreter-practitioner high-quality collaboration : political, institutional (which includes structural and collaborative dimensions), training and ethics. For each of them, the ideal conditions for establishing constructive interpreter-practitioner-user interaction are described.

Key-words: interpreting, healthcare, community interpreting, public service interpreting, cultural ambassador, culture broker, context.

Keywords:

Introducir el plurilingüismo en los equipos clínicos. Análisis contextual del trabajo con intérpretes

A partir del marco teórico del nicho de actividad profesional y de estudios efectuados en Quebec, nos proponemos realizar un retrato de las prácticas y representaciones del trabajo con intérpretes en el campo de la salud. Este retrato es realizado en un principio por los contextos no sensibles a las dimensiones lingüísticas y culturales de la atención en salud. La descripción es detallada después con dos estudios llevados a cabo en contextos sensibles. Esta comparación permite poner en evidencia los niveles de contexto que necesitan ser tomados en cuenta para la integración de los intérpretes en los equipos de salud y para establecer una colaboración intérprete-profesional de calidad : político, institucional (que incluye las dimensiones estructural y colaborativa), de formación y deontológico. Son descritas las condiciones ideales para establecer una colaboración intérprete-profesional-usuario constructiva para cada uno de estos niveles.

Palabras claves: sanación intercultural, traducción, cooperación, equipo de atención en salud, práctica profesional, profesionalización, intérprete.

Palabras claves:

L’objectif pratique du présent article est de montrer quelles sont les conditions contextuelles les plus à même de favoriser la collaboration interprète-praticien (-usager) dans les soins de santé, en s’appuyant sur une série de recherches j’ai menées, ou auxquelles j’ai participé, au Québec (et en France). Par collaboration, j’entends ici la nécessité d’établir un rapport reconnaissant à l’interprète un statut professionnel au sein de l’institution et dans la consultation. L’objectif théorique de l’article consiste en la proposition d’employer le cadre de la niche d’activité professionnelle pour répondre à un manque important des études en interprétation (interpreting studies) quant à la mise en évidence des facteurs contextuels impliqués dans la performance des interprètes de service public et à l’organisation de ces facteurs en un modèle théorique (Hsieh 2016).

Cette réflexion, en quelque sorte bilan de nombreuses années de travail dans ce champ, peut être considérée comme « ethnocentrée » puisque presque exclusivement centrée sur la situation du Québec. Cette centration est nécessaire pour la cohérence de la démarche : il serait mal venu d’amalgamer des résultats de recherche obtenus dans des contextes sociopolitiques et culturels différents alors que l’objectif est justement de montrer les facteurs contextuels qui pourraient moduler la pratique de l’interprétariat aussi à ce niveau. Cependant, le cadre théorique proposé, et le type d’analyse suggérée, sont transférables à d’autres contextes nationaux ou régionaux, moyennant quelques efforts pour tenir compte des spécificités de ces contextes. La centration sur le Québec n’exclut pas non plus les travaux de recherche menés dans d’autres régions du monde. Ces travaux m’ont évidemment inspiré et ils sont mentionnés ici dans la limite des contraintes imposées à l’écriture d’un tel texte. Ces contraintes imposent également de passer très rapidement sur les questions méthodologiques propres à chaque projet pour centrer le propos sur les résultats et réflexions tirés de ces recherches.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Dans le même dossier

Donner la parole aux interprètes :
le mythe de la neutralité et autres facteurs contextuels pouvant nuire à la performance*

La bilingualité de l’enfant :
expérimentation d'une nouvelle modalité de prise en charge

Parole, voix et corps
Convergence entre l’interprète et le soignant dans les consultations avec des migrants

Je t'écris de...
Lire, Voir, Écouter
Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !