Article de dossier

© beppe_tapelessfilm shadows 04/08/2017 Source (CC BY 2.0)

Demande d’asile des femmes étrangères : la femme est-elle l’égal des hommes ?


Claire MESTRE

Claire MESTRE est psychiatre et anthropologue, co-rédactrice en chef de la revue L’autre, membre de l’association Mana.

Daniel S. Violences et femmes au cœur de la migration : une ethnographie aux frontières de l’hospitalité à Bordeaux. Mémoire de master anthropologie sociale : Santé, Migrations, Médiation. Université de Bordeaux-collège des Sciences de l’Homme, Bordeaux, 2016.

Dial FB. Mariage et divorce à Dakar. Itinéraires féminins. Paris: Karthala; 2008.

Etienne-Greenwood T. La notion de persécution. Aperçu des usages historiques et des tentatives de définitions critiques. Recueil Alexandries, Collections Synthèses mai 2017. Url de référence: http://www.reseau-terra.eu/article1399.html (consulté le 5 janvier 2019).

France terre d’asile. Les violences à l’égard des femmes demandeuses d’asile et réfugiées en France. Les cahiers du social n°40, avril 2018. https://viffil.centredoc.fr/doc_num.php?explnum_id=42 (consulté le 5 janvier 2019).

Freedman J. Droit d’asile pour les femmes persécutées? La convention de Genève revisitée. In: Freedman J, Valluy J, editors. Persécutions des femmes, savoirs, mobilisations et protections. Belle Combe-en-Bauges: Editions du Croquant; 2007: 451-507.

Freedman J, Valluy J (dir). Persécutions des femmes, savoirs, mobilisations et protections. Belle Combe-en-Bauges: Editions du Croquant; 2007.

Haut Conseil à l’égalité des femmes et des hommes. Situation des femmes demandeuses d’asile en France après l’adoption de la loi portant réforme du droit d’asile. Rapport n°2017-12-18-INT-030, publié le 18 décembre 2017. https://www.ladocumentationfrancaise.fr/var/storage/rapports-publics/174000869.pdf (consulté le 5 janvier 2019).

Héritier F. Masculin/Féminin. La pensée de la différence. Paris: Odile Jacob; 1996.

Héritier F. Masculin/Féminin II Dissoudre la différence. Paris: Odile Jacob; 2002.

Héritier F, Kaci N et alii. Ces yeux qui te regardent et la nuit, et le jour. Regards sur la violence faite aux femmes. La Tour d’Aigues: Editions de l’Aube; 2011.

Laacher S. Croire à l’incroyable. Un sociologue à la Cour international du droit d’asile. Paris: Editions Gallimard; 2018.

Mathieu NC. De la conscience dominée des femmes. L’africaine, sexes et signes. Les cahiers du GRIF. Paris: Editions Tierce, Hiver 1984-85: 73-75.

Mestre C. Le certificat médical au demandeur d’asile: enjeux médical et social. L’Evolution psychiatrique 2006, 71, juillet-septembre: 535-544.

Mestre C et Moro MR. Me too, femmes exilées et d’ici, femmes du sud et de nord, femmes blanches et noires. L’autre, cliniques, cultures et sociétés 2018, 2(19): 133-136.

Nahoum Grappe V. #MeToo: Je, elle, nous, https://esprit.presse.fr/actualites/veronique-nahoum-grappe/metoo-je-elle-nous-41429

Pour citer cet article :

Mestre C. Demande d’asile des femmes étrangères : la femme est-elle l’égal des hommes ? L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2019, volume 20, n°1, pp. 41-50


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/demande-dasile-des-femmes-etrangeres-la-femme-est-elle-legal-des-hommes/

Demande d’asile des femmes étrangères : la femme est-elle l’égal des hommes ?

Les consultations transculturelles accueillent de plus en plus de femmes fuyant les multiples violences dont elles ont été les victimes dans leur pays: elles subissent notamment des violences sexuelles accumulées dans le cadre de leur vie familiale, ou bien comme représailles de la part d’agents d’Etats dictatoriaux. L’approche psychothérapeutique permet de leur redonner la parole afin qu’elles puissent se reconstruire. Cependant, ces violences sont mal reconnues par la convention de Genève. Le concept de Françoise Héritier: «la valence différentielle des sexes » permet de comprendre comment les violences faites aux femmes est une question profondément politique. Le concept de «butoir de la pensée» permet d’enclencher la réflexion du comment cette différence homme/femme est brandie et utilisée. Néanmoins, malgré les luttes féministes permettant d’améliorer la protection internationale qui devrait être universelle, il n’en demeure pas moins que des inégalités demeurent dans l’appréhension de l’injustice faite aux femmes devant les violences sexuelles; l’incompréhension perdure face à la lutte contre l’oppression que constitue l’acte de migrer.

Mots clés : consultation, droit international, ethnopsychiatrie, Femme, migrant, relation dominant dominé, relation homme femme, victime, violence sexuelle.

Request for asylum from foreign women: is the woman equal to men?

Transcultural consultations host increasing numbers of women fleeing multiple acts of violence from which they are the victims in their country. They are subject to sexual violence within the family as well as the retaliation of dictatorial regime agents. The psychotherapeutic approach gives back their freedom of speech in order to be able to reconstruct themselves. However, the Geneva Convention does not properly recognize these acts of violence. The concept of Françoise Héritier: «the differential valency of gender » allows understanding  why the violence against women is profoundly political question. The concept of “the thought blockade” leads to the reflection where the difference between men and women is put forward and used. Nevertheless, in spite of the feminist campaigns fights allowing improved international protection which should be universal, the fact remains that disparities still exist in the apprehension of injustice made to women facing sexual violence; the lack of comprehension persists confronted with the fight against the oppression, based on the act to migrate.

Keywords: consultation, dominant dominated relationship, ethno-psychiatry, international law, male female relationship, migrant, sexual violence, victims, woman.

Solicitud de asilo de las mujeres extranjeras: es la mujer igual al hombre?

Las consultas transculturales reciben cada vez más mujeres que huyen de las múltiples violencias de las que son víctimas en sus países: ellas son sometidas particularmente a violencias sexuales repetidas dentro de sus familias, o como represalias de parte de agentes dictatoriales del Estado. El abordaje psicoterapéutico les permite volver a tomar la palabra y de esta manera iniciar el proceso de reconstrucción. Sin embargo, estas violencias no son bien reconocidas por la convención de Ginebra. El concepto de Françoise Héritier: «la valencia diferencial de los sexos» permite comprender cómo las violencias sobre las mujeres representan una cuestión profundamente política. El concepto de «obstáculo al pensamiento» permite desencadenar la reflexión sobre cómo esta diferencia hombre/mujer es exhibida y utilizada. A pesar de las luchas feministas que han permitido una mejoría en la protección internacional que debería ser universal, no deja de ser cierto que las inequidades siguen existiendo en lo que concierne la ccomprensión de la injusticia contra la mujer en las violencias sexuales; la incomprensión perdura delante de la lucha contra la opresión que representa el acte de migrar.

Palabras claves: consulta, derecho internacional, etnopsiquiatría, migrante, mujer, relación dominante-dominado, relación hombre-mujer, víctima, violencia sexual.

De la pensée de Françoise Héritier sont nés des concepts permettant de comprendre ce qui traverse toutes les violences faites aux femmes, de la violence domestique à la violence culturelle et sociale. « La valence différentielle des sexes » (1996) éclaire de façon abrupte l’inégalité des femmes face aux hommes. Mais avant ce concept, celui de « butoir de la pensée » (Ibid.).

Son œuvre nourrit le combat de ceux et celles qui luttent contre l’inégalité homme/femme, mais elle a également alimenté des débats contradictoires avec ceux et celles qui ont fait du féminisme une philosophie, une pensée et des pratiques en lutte, une politique. Le butoir de la pensée a été interprété comme « le différent qui fonde la pensée »1, ce à partir de quoi l’humanité se pense. S’il lui est reproché de ne pas avoir historicisé sa pensée, on peut dire que la valence différentielle des sexes fait histoire en cheminant dans la pensée de ceux-celles qui observent comment la hiérarchie des sexes est la charpente de domaines très différents.

Françoise Héritier s’est engagée jusqu’à la veille de sa mort contre la violence faite aux femmes, avec « la fièvre de générosité militante »2 qu’elle a manifestée sans relâche. Elle en a fait le sujet d’un chapitre de Masculin/féminin II, dissoudre la différence, elle a ensuite participé à un petit ouvrage contre les violences faites aux femmes de différentes régions du monde (Héritier et Kaci 2011), et elle s’est aussi prononcée en faveur du mouvement #MeToo3.

Je prends ainsi ce concept comme une hypothèse fondamentale de la hiérarchie des sexes, le butoir de la pensée comme un point de départ d’une méditation sur la différence et comment cette différence et cette hiérarchie peuvent être travaillées, critiquées, mises en tension, et aussi contestées par les femmes elles-mêmes. L’acte de migrer ne peut-il pas être compris aussi comme une révolte contre l’exploitation et la domination violente par les hommes ?

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

  1. Geneviève Fraisse le dit dans une émission destinée à Françoise Héritier : « Avoir raison avec Françoise Héritier » par Caroline Broué du 9 au 13 juillet 2018 de 12h à 12h30, https://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec-francoise-heritier
  2. Expression de Véronique Nahoum Grappe dans cette même série d’émissions.
  3. Mouvement des femmes sur internet dénonçant les violentes faites aux femmes, voir Mestre et Moro (2018).

Articles de dossier


La crise d’adolescence est-elle universelle ?
Retour sur une réflexion de Françoise Héritier

Inceste gémellaire, deuil et mélancolie créatrice
De la transidentité à l’œuvre de Pierre Molinier et d’Annie Ernaux

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !