Article de dossier

© Carlos ZGZ, 16 novembre 2004, Merdani, Meknès-Tafilalet, Maroc. Source Autre

Religiosité contre radicalisation religieuse dans la mondialité

Histoire de la radicalisation d'une femme


Dossier : 

Malika BENNABI BENSEKHAR

Malika BENNABI BENSEKHAR est maître de conférences à l’université de Picardie Jules Verne, Chemin du Thil, 80025 Amiens, co-thérapeute à la consultation transculturelle, Maison des adolescents, Hôpital Cochin.

Amir-Moezzi M.A. Dictionnaire du Coran. Paris: Robert Lafont; 2000.

Armesto M.R. Son mari a tué Massoud. Paris: Balland; 2002.

Boukra L. Le djihadisme. L’islam à l’épreuve de l’Histoire. Alger: Apic; 2011.

El Aroud M. Les soldats de lumières. La Lanterne; 2004.

El Jilali M. Acculturation, interculturation et transmissions familiales. Les positions du self face aux valeurs de la solidarité intergénérationnelle. Thèse de doctorat, dir. C. Mille, M. Bennabi, UPJV, 2014.

Kaës R. L’idéologie, L’idéal, l’idée, l’idole. Paris: Dunod; 2016.

Mansouri M. Révoltes postcoloniales au coeur de l’Hexagone. Paris : PUF ; 2013.

Meddeb  A. Instants soufis. Paris: Albin Michel; 2015.

Rolland R. Lettre à Sigmund Freud. 5 décembre 1927. Un beau visage à tous sens. Choix de lettres de Romain Rolland (1866-1944). Paris: Albin Michel; 1967.

Roy O. L’échec de l’islam politique. Paris: Seuil; 1992.

Saint-Blancat C. L’Islam de la diaspora. Paris: Bayard; 1997.

Skandrani SM. Les mille et une voix de Shahrazade: construction identitaire des adolescentes d’origine maghrébine en France. Grenoble: La pensée sauvage; 2011.

Weibel N. La modernité de Dieu: Regard sur des musulmanes d’Europe libres et voilées. Socio-Anthropologie 2006; 17-18: 85-96.

Winnicott DW. De la pédiatrie à la psychanalyse. Paris: Payot; 1971.

Pour citer cet article :

Bennabi Bensekhar M. Religiosité contre radicalisation religieuse dans la mondialité. Histoire de la radicalisation d’une femme. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2017, volume 18, n°2, pp. 165-172


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/religiosite-contre-radicalisation-religieuse-mondialite/

Religiosité contre radicalisation religieuse dans la mondialité. Récit de la radicalisation d’une femme

On ne peut comprendre les évolutions actuelles dans les modalités du «croire» en islam qu’en se replaçant dans le cadre des interactions à l’échelle du monde. La conflictualité de ces interactions tient, entre autres, aux inégalités des rapports dans le monde, à sa bipolarisation et à une histoire coloniale antérieure. C’est à ce contexte qu’il faut référer pour comprendre les pressions exercées pour un retour à «la foi des ancêtres» sur certains jeunes adultes, ou même adolescents, français et liés à l’islam . Des entraves à leur inclusion dans la société, auxquelles s’ajoutent des apories identitaires, peuvent induire une position particulière dans la relation à la spiritualité, voire même les inciter à un retour vers une orthodoxie, en réalité ré-inventée. La trajectoire d’une radicalisation religieuse, celle d’Oum Hobeïd, nous démontre que les messages de radicalisation sont fondés sur une contestation de l’ordre du monde. Ils prennent une valeur de rébellion, comportent des illusions de revanche, de rédemption, de dignité, et d’égalité absolue au-delà de la mort. Ils donnent aussi l’illusion d’une fraternité nouvelle.

Mots clés : appartenance de groupe, djihadisme, identité, idéologie politique, Islam, processus psychique, radicalisation, société.

Religiousness versus religious radicalization from a religious perspective. The account of the radicalization of a woman

Current evolutions can only be understood within the nuances of what “believing” in Islam entails through the perspective of global interactions.

The tensions in these interactions stem, among other things, from the bipolarity of the world, because of its inequalities and its previous history, particularly colonialism. Incitations to go back to an orthodox Islam directed at some French young adults and adolescents, with a relation to Islam, fall within this context. Difficulties to fit in society and identity conundrums, doubled with core differences in the relation to spirituality, expose oneself to withdraw into some orthodoxy, in reality re-invented. A journey of radicalization, Oum Hobeïd’s story, shows us that the messages of radicalization go against the world’s order and contain illusions of revenge, redemption, dignity and absolute equality beyond death. They give the illusion of a new fraternity.

Keywords: group belonging, identity, islam, jihadism, political ideology, psychological process, radicalization, society.

Religiosidad vs. Radicalización religiosa en la globalización. Relato de la radicalización de une mujer

 La única manera de comprender las evoluciones actuales en las modalidades del “creer” en el islam sino reubicándolas en el contexto de interacciones a escala mundial. La conflictividad de esas interacciones tiene que ver, entre otros, con las desigualdades en el mundo, a su bipolarización y a una historia colonial anterior. Hay que referirse a este contexto para comprender las presiones ejercidas por un retorno a “la fe de los ancestros” en ciertos jóvenes adultos, o incluso adolescentes, franceses y ligados al Islam. Los obstáculos a su inclusión en la sociedad, a los cuales se suman aporías de identidad, pueden inducir una posición particular en la relación a la espiritualidad, incluso incitarles a un retorno hacia una ortodoxia, en realidad reinventada. La trayectoria de una radicalización religiosa, como la de Oum Obeïd, nos demuestra que los mensajes de radicalización están fundados sobre una contestación del orden del mundo. Ellos asumen un valor de rebelión, comportan ilusiones de revancha, de redención, de dignidad y de igualdad absoluta más allá de la muerte. Creando así la ilusión de una nueva hermandad.

Palabras claves: afiliación a un grupo, djihadismo, identidad, ideología política, Islam, proceso psíquico, radicalización, sociedad.

La dimension transnationale des incitations de retour vers une orthodoxie de l’islam ne peut aujourd’hui être niée. Un discours de radicalisation idéalisant une histoire révolue, contestant l’ordre du monde, et légitimant la violence vise cet objectif. Il comporte également des illusions de revanche, de rédemption, de dignité, et d’égalité absolue au-delà de la mort. Face à cela, la position des adolescents ou jeunes adultes français et issus de l’immigration est singulière. Ce qui leur a été transmis sur le plan religieux a fait l’objet d’une redéfinition par nécessité d’adaptation à la société environnante d’une part, et à un monde plus ouvert d’autre part. C’est cette exigence d’adaptation temporelle et contextuelle qui forge la sécularisation de l’Islam.

Pour comprendre les logiques religieuses actuelles, les conflits internes à l’islam et l’aspect mondialisant du terrorisme qui se revendique de cette religion, il nous faut prendre en considération l’intensification des relations transnationales tout autant que les interactions entre univers locaux singuliers. Ces forces, à la fois transnationales et locales, contribuent à la constitution de réalités diasporiques sur la base de fondements nationaux, ethniques, symboliques et confessionnels. Le maintien d’une continuité relative dans les rapports de référence et d’identité, au sein d’une dynamique de mobilités intenses et constantes, crée une diaspora (Saint-Blancat 1997). La permanence des liens matériels et symboliques avec la communauté d’origine n’exclut pas pour autant une recomposition des référents identitaires, une réinterprétation des modèles d’appartenance et une évolution inexorable vers une différenciation culturelle. Dans cette dynamique, les mobilités concrètes ou virtuelles produisent des rencontres potentiellement conflictuelles. D’autant que la dimension de l’histoire, les rapports hégémoniques qui en découlent, jouent un rôle important dans l’orientation des logiques diasporiques.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Dossier

Radicalités
Dans le même dossier

« Je vais te tuer et les femmes vont pleurer »
Guerriers et meurtriers. Violence et ordre social

Brèves
Lire, Voir, Écouter
Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !