Article de dossier

© Alfred Weidinger, Adama Guindo´s soles, Endé, Pays Dogon, Mali, 10 juillet 2013. Source (CC BY 2.0)

Parcours thérapeutiques au Mali en santé mentale

, et


Dossier : 

Dougoukolo Alpha Oumar KONARÉ

Dougoukolo Alpha Oumar Konaré est psychologue clinicien, docteur en psychologie, Université de Paris Descartes.

Baba KOUMARÉ

Baba Koumaré est professeur de psychiatrie, Hôpital du Point G, Université de Bamako.

Marie Rose MORO

Marie Rose MORO est professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université de Paris-Descartes, chef de service de la Maison de Solenn, Maison des adolescents de Cochin. Chercheure au PCPP EA 4056 Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie et CESP, INSERM.

Al-Shabrâwi SAAK. Les degrés de l’âme. Paris: Dervy; 2007.

Coppo P. Les Guérisseurs de la folie, Histoires du plateau Dogon. Le Plessis-Robinson: Les Empêcheurs de Penser en Rond; 1998.

Coppo P, et al. Médecine traditionnelle, psychiatrie et psychologie en Afrique. Rome: Il Pensiero Scientifico Editore; 1988.

Coudray JP. Freud et les Jine: Un psychiatre au Mali, Réflexions sur l’ethnopsychiatrie. Paris: Maison a cote; 2008.

Ezembé F. L’enfant africain et ses univers. Paris: Karthala; 2009.

Moro MR, Baubet T. Psychopathologie transculturelle. De l’enfance à l’âge adulte. Paris: Masson; 2009.

Ndoki-Massivi J. Etude des troubles d’étiologie sorcière punitive chez les Kongo: rôle thérapeutique du procès traditionnel. Thèsede doctorant en psychologie ; Université Paris 8 ; 2010.

Zimmermann M, Bagayoko A. Le rire de délivrance, Théâtre et psychiatrie à Bamako. Hypnose et Thérapies 2010; 18.

Pour citer cet article :

Konaré D A O, Koumaré B, Moro MR. Parcours thérapeutiques au Mali en santé mentale. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2014, vol. 15, n°1, pp. 38-45


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/parcours-therapeutiques-au-mali-en-sante-mentale/

Parcours thérapeutiques au Mali en santé mentale

Cet article offre un état des lieux des possibilités de traitement des troubles psychiques au Mali. L’hôpital du Point G, à Bamako, la capitale, est au centre de l’article. Les circuits thérapeutiques traditionnels sont également mentionnés, afin d’offrir une vue sur ce qui s’offre aux Maliens en termes de cures pour leurs troubles psychiques ou psychosomatiques. Une réflexion finale se penche sur la disponibilité et l’utilisation des services thérapeutiques traditionnels et modernes pour les personnes en souffrance.

Mots clés : Afrique, Koteba, Mali, médecine traditionnelle, prise en charge, psychiatrie, santé mentale.

Therapeutic mental health process in Mali

This article offers an inventory of mental health cures in Mali. The Hospital of Point G, located in Bamako, the capital, is its main setting. Traditional therapeutic approaches are also mentioned, so as to offer a broad perspective on the different therapeutic solutions used by Malians, with regards to cures for their psychic and psychosomatic disorders. We also reflect on the availability and the uses of traditional and new therapeutic services for suffering individuals.

Keywords: Africa, Koteba, Mali, mental health, offer medical care, psychiatry, traditional medicine.

Trayectorias terapéuticas en Malí en materia de salud mental

Este artículo ofrece un panorama de las posibilidades de tratamiento de trastornos psíquicos en Malí. El hospital del Punto G en la capital Bamako, es el centro del artículo. Los circuitos terapéuticos tradicionales son igualmente mencionados, con el fin de visualizar lo que se ofrece a los malienses en materia de curas a sus trastornos psíquicos o psicosomáticos. Una reflexión final profundiza sobre la disponibilidad y utilización de los servicios terapéuticos tradicionales y modernos para los pacientes.

Palabras claves: Africa, atención en salud intercultural, Koteba, Malí, Medicina tradicional, psiquiatría, salud mental.

Au Mali, les personnes vivant des souffrances psychiques suivent, de manière assez typique, de véritables parcours à plusieurs étapes, à la recherche de la cure la plus appropriée. Pour le psychologue, ce service de psychiatrie, dans cette configuration, n’est finalement qu’un cadre de soins parmi d’autres. La recherche de la solution parfaite requiert parfois des efforts de déplacement physique, d’investissement psychique, financier, social. À tâtons, entre les tradithérapeutes, les médecins généralistes, ou les charlatans, les personnes en demande traversent un véritable parcours. Ainsi, il devient possible d’observer des circuits thérapeutiques1 devenant classiques, pour certains.

Nous nous proposons, à travers cet article, de dresser un état des lieux des différentes possibilités thérapeutiques, en termes de santé mentale, au Mali, dans la période précédent tout juste la guerre commencée en 2012. Le point de vue centré sur le psychologue, face aux patients, aux tradithérapeutes, et à ses co-soignants de l’hôpital, mènera ces écrits.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

  1. Cette expression est d’usage, pour les soignants locaux.

Dans le même dossier

Une approche contextuelle du traumatisme en psychothérapie
Aux frontières des pensées systémiques et géopolitiques cliniques

« Doit-on porter un boubou pour soigner un patient Africain ? »
Pourquoi introduire la différence culturelle dans nos dispositifs de soins ?

Un corps devenu étranger
Prise en charge psychomotrice des patients migrants en soins palliatifs

Brèves
Lire, Voir, Écouter
Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !