Article de dossier

© Tom Bullock, Water on Oil on Water, Project 365 Day 39, Water, Oil and Ink Source (CC BY 2.0)

Lorsque le migrant devient patient

La performance narrative dans le rituel thérapeutique


Gloria FRISONE

Gloria Frisone « Laurea Magistrale » Anthropologie, Université de Sienne (Italie). Diplôme M2 EHESS Formation SPPS 55 Avenue Jean Jaurès 93300 Aubervilliers.

American Psychiatric Association (APA). Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders, Fifth Edition. London: American Psychiatric Association Library; 2013.

Augé M. Pouvoirs de vie, pouvoirs de mort. Une anthropologie de la répression. Paris: Flammarion; 1977.

Baubet T, Marquer C, Sturm G, Rezzoug D, Moro MR. Un dispositif original, le « groupe trauma ». Rhizome, Bulletin National Santé Mentale et Précarité 2005 (21): 33-36.

Blanchard P. & al. Le Paris arabe. Deux siècles de présence des orientaux et des maghrébins.

Paris: La Découverte; 2003.

Bourdieu P. Esquisse d’une théorie de la pratique. Genève: Droz; 1972.

Bourdieu P. Le Sens pratique. Paris: Minuit; 1980.

Foucault M. Surveiller et punir. Paris: PUF; 1963.

Goffman E. Behavior in Public Places: Notes on the Social Organization of Gatherings.

Cambridge: The Free Press; 1963.

Good B. Medicine, ratonality and experience: an anthropological perpective. Cambridge: Cambridge University Press; 1994.

Kleinman A. The illness narratives. Suffering, healing and the human condition. NewYork: Basic Book; 1988.

Mauss M. Les technique du corps. In: Mauss M. Sociologie et Anthropologie. Paris: Puf; 1950

Moro MR, Baubet T. L’approche ethnopsychiatrique. Enfances & Psy 2000; 12 (4): 111-117.

Moro MR, Réal I. La consultation transculturelle d’Avicenne (Bobigny, France) In: Moro MR et al. Manuel de psychiatrie transculturelle. Travail clinique, travail social. Grenoble: La Pensée sauvage; 2006.

Ricœur P. Temps et récit. Tome II: La configuration dans le récit de fiction. Paris: Le Seuil; 1985.

Schechner R. Performance Studies, an introduction. New York: Routledge; 2002.

Todorov T. Symbolisme et interprétation. Paris: Seuil; 1978.

Turner V. From ritual to theatre: The human seriousness of play. London: Paj Pibin; 1982.

Van Gennep A. Les rites de passage. Paris: E. Nourry; 1909.

Pour citer cet article :

Frisone G. Lorsque le migrant devient patient. La performance narrative dans le rituel thérapeutique. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2015, volume 16, n°3, pp. 315-325


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/lorsque-le-migrant-devient-patient/

Lorsque le migrant devient patient : la performance narrative dans le rituel thérapeutique

Cet article présente un travail ethnographique sur un dispositif de soin appelé Groupe Trauma dans le Service de Psychiatrie de l’Hôpital Avicenne à Bobigny. Il s’agit d’une psychothérapie transculturelle rassemblant un groupe de thérapeutes de différentes formations, origines et langues. Il prend en charge des patients étrangers venant surtout du Maghreb, de l’Afrique Centrale ou de l’Asie et ayant vécu des événements traumatiques. Par l’observation participante des consultations et la recherche d’archive sur les dossiers cliniques des patients, j’ai analysé ce dispositif comme un rituel thérapeutique où le patient devient le protagoniste de sa propre performance narrative. Tout en recréant un contexte qui se rapproche de l’ambiance théâtrale des rituels de soin traditionnels, il réalise un processus de co-narration qu’implique à la fois les savoirs du migrant et l’expertise des thérapeutes.

Mots clés : discours, ethnopsychiatrie, identité, migrant, performance, psychothérapie de groupe, récit de vie, rite, traumatisme psychique.

When the migrant becomes a patient: the narrative performance in the therapeutic ritual

This article shows the report of an ethnographic work on a treatment device called Trauma Group in the Department of Psychiatry at the Avicenne Hospital of Bobigny in France. This is a cross-cultural psychotherapy service bringing together a group of therapists from different backgrounds, origins and languages. It supports foreign patients mostly, coming from the Maghreb, Central Africa or Asia and having experienced traumatic events. By the participating observation of consultations and the research in the archive of the patients’ clinical records, I analyzed this therapy as a therapeutic ritual where the patient becomes the main player of his own narrative performance. Whilst recreating a context that resembles the theatrical atmosphere of traditional care rituals, the patient also makes a joint-narration involving both the migrant’s knowledge and the therapist’s expertise.

Keywords: ethnopsychiatry, group psychotherapy, identity, life story, migrant, performance, psychic trauma, rituals, speach.

Cuando el migrante se convierte en paciente: el desempeño narrativo en el ritual terapéutico

Este artículo presenta un trabajo etnográfico de un dispositivo terapéutico llamado Grupo Trauma en el servicio de Psiquiatría del Hospital Avicenne en Bobigny. Se trata de una psicoterapia transcultural en la que se reúnen un grupo de terapeutas de diferente origen, formación académica e idioma. El grupo atiende pacientes extranjeros que vienen sobre todo del Magreb, de África central o de Asia y que han tenido experiencias traumáticas. A través de la observación de los participantes y de la búsqueda en los archivos de las historias clínicas de los pacientes, se ha analizado este dispositivo como un ritual terapéutico donde el paciente se vuelve protagonista de su propio desempeño narrativo. El dispositivo realiza un proceso de co-narración que implica tanto el saber del migrante como la experticia de los terapeutas, al mismo tiempo que recrea un contexto que se parece a la atmósfera teatral de los rituales terapéuticos tradicionales.

Palabras claves: desempeño, discurso, etnopsiquiatría, identidad, migrante, psicoterapia de grupo, relato de vida, rito, traumatismo psíquico.

La recherche ethnographique ici présentée porte sur un dispositif de psychothérapie transculturelle appelé Groupe Trauma (Baubet et al. 2005), auprès du service de psychiatrie de l’hôpital Avicenne à Bobigny, commune de la banlieue Nord de Paris, dans le Département de la Seine-Saint-Denis (Blanchard et al. 2003). En 1935, pendant l’inauguration de la première mosquée de Paris, la ville de Bobigny a célébré l’ouverture de l’hôpital Franco-Musulman qui avait été conçu pour soigner la population franco-algérienne venue s’installer en France après la Première Guerre Mondiale (Debost 2005). Il fut plus tard universitarisé et intégré à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris. Ouvert à tous il fut baptisé « Hôpital Avicenne », du nom du philosophe, mathématicien et médecin arabe du X et XI siècle.

Exposés à la présence des usagers étrangers les professionnels de la santé ont commencé à se préoccuper de leur spécificité culturelle vis-à-vis de leur conception de la maladie et de l’expérience du malaise, dans le but de promouvoir un rapport de confiance et de collaboration et d’assurer une majeure efficace thérapeutique. C’est dans cet esprit que, dans les années 90, Tobie Nathan et Marie Rose Moro ont senti la nécessite d’installer dans le service de psychiatrie de l’hôpital Avicenne une série de dispositifs de thérapie transculturelle. Dirigé par le psychiatre Thierry Baubet, ce service offre aujourd’hui une multiplicité de solutions thérapeutiques et de différentes types de prise en charge, allant des consultations psychanalytiques individuelles à des consultations impliquant l’entourage familial du patient et plusieurs thérapeutes, comme c’est le cas pour le Groupe Trauma. Ce sont les opérateurs du service, avec le consentement préalable des patients et leurs familles, qui les dirigent vers l’un ou l’autre de ces dispositifs, selon les problématiques rencontrées, les exigences émergées et les besoins ressentis.

Le Groupe Trauma réunit plusieurs thérapeutes de différentes formations, origines et langues. Les patients sont surtout des réfugies ou des demandeurs d’asiles, ayant vécu des événements traumatiques dans leur pays d’origine. La plupart d’entre eux viennent du Maghreb, de l’Afrique Centrale, du Moyen Orient, de l’Asie du Sud-Est, du Sous-continent Indien et en général des pays touchés par une instabilité politique perpétuelle et une crise institutionnelle profondément marquée par le totalitarisme et la guère. Ils ont été victimes de vexations, d’arrestations, de tortures et de violences.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Dans le même dossier

Discrimination et double appartenance culturelle
La négociation identitaire des adolescents adoptés à l’international

Du culturel au thérapeutique
Prise en compte du Vaudou haïtien dans une perspective clinique

Du théâtre Nô au psychodrame
Une application du théâtre masqué japonais aux pathologies de l’agir

La rencontre avec l’Autre
Les visites domiciliaires, un outil de connaissance et un espace pour construire des liens

Je t'écris de...
Lire, Voir, Écouter
Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !