Article de dossier

© James Saunders, Circles, 10 septembre 2011. Source (CC BY-SA 2.0)

L’incertitude menaçante qui pèse sur les mineurs isolés étrangers

Conséquences psychologiques

, , et


Laure WOESTELANDT

Laure Woestelandt est Pédopsychiatre.

Rahmeth RADJACK

Rahmeth Radjack est pédopsychiatre à la Maison de Solenn, Maison des Adolescents de l’hôpital Cochin. Université Paris Descartes SPC, AP-HP, Hôpital Cochin, Maison des adolescents – Maison de Solenn.

Fatima TOUHAMI

Fatima Touhami est psychologue clinicienne, Maison de Solenn- Maison des adolescents de Cochin, AP-HP, Université Paris Cité, CESP Inserm 1178, Paris, France.

Marie Rose MORO

Marie Rose MORO est professeure de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Université de Paris-Descartes, chef de service de la Maison de Solenn, Maison des adolescents de Cochin. Chercheure au PCPP EA 4056 Sorbonne Paris Cité, Institut de Psychologie et CESP, INSERM.

Baubet T, Moro MR. (2000) Psychopathologie transculturelle. Paris: Masson; 2013.

Bean T, Derluyn I, Eurelings-Bontekoe E, Broekaert E, Spinhoven P. Validation of the multiple language versions of the Hopkins Symptom Checklist-37 for refugee adolescents. Adolescence 2007; 42 (165): 51-71.

Derluyn I, Broekaert E. Different perspectives on emotional and behavioural problems in unaccompanied refugee children and adolescents. Ethnicity & Health 2007; 12 (2): 141-162.

Derluyn I, Broekaert E. Unaccompanied refugee children and adolescents: The glaring contrast between a legal and a psychological perspective. International Journal of Law and Psychiatry 2008; 31 (4): 319-330.

Derluyn I, Mels C, Broekaert E. Mental Health Problems in Separated Refugee Adolescents. Journal of Adolescent Health 2009; 44 (3): 291-297.

Devereux G. Essais d’ethnopsychiatrie générale. Gallimard; 1977.

Etiemble A. Les mineurs isolés étrangers en France. Migrations études 2002; (109): 1-16.

Derluyn I, Broekaert E, Schuyten G, De Temmerman E. Post-traumatic stress in former Ugandan child soldiers. Lancet 2004; 363, 861-863.

Mananga F. Intervenir auprès des mineurs étrangers isolés: Entre le maintien des spécificités culturelles d’origine et l’intégration dans la société française. Paris: Editions du Cygne; 2010.

Nathan T. La fonction psychique du trauma. Nouvelle revue d’ethnopsychiatrie 1987; 7-9.

Radjack R, Baubet T, Hage W. El, Taieb O, Moro MR. Peut-on objectiver et éviter les erreurs diagnostiques en situation transculturelle? Annales Médico-psychologiques, revue psychiatrique 2012; 170 (8): 591-595.

Rousseau C, Said TM, Gagné MJ, Bibeau G. Resilience in unaccompanied minors from the north of Somalia. Psychoanalytic Review 1998; 85 (4): 615-637.

Watters C, Ingleby D. Locations of care: meeting the mental health and social care needs of refugees in Europe. International Journal of Law and Psychiatry 2004; 27 (6): 549-570.

Pour citer cet article :

Woestelandt L, Radjack R, Touhami F, Moro MR. L’incertitude menaçante qui pèse sur les mineurs isolés étrangers. Conséquences psychologiques. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2016, vol. 17, n°1, pp. 35-43


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/lincertitude-menacante-qui-pese-sur-les-mineurs-isoles-etrangers/

L’incertitude menaçante qui pèse les mineurs isolés étrangers: conséquences psychologiques

Qui sont les mineurs étrangers isolés? Les motivations qui déterminent chacun de leur départ sont complexes et multiples: à côté des départs volontaires pour étudier, travailler, approcher un idéal, d’autres fuient guerres, dictatures et catastrophes climatiques… Après avoir décrit la population variée des mineurs isolés étrangers et les problématiques qui la caractérisent, nous discuterons les triples aspects légaux, sociaux et psychologiques qui sous-tendent l’accompagnement de ces jeunes. Nous soulignons notamment le caractère paradoxal des injonctions qui leur sont demandées, et qui accentue le sentiment d’insécurité de ces jeunes.

Mots clés : adolescent, étranger, identité, migration, mineur, mineur isolé étranger, protection sociale de l’enfance, psychologie, traumatisme psychique.

The menacing uncertainty affecting unaccompanied refugee minors: study of a phenomenon and its psychological consequences

Who are the Unaccompanied Foreign Minors? The reasons for leaving their homeland are complex and numerous next to those who leave voluntarily to study, to work and pursue a better life, others are escaping war-torn countries, dictatorships and environmental disasters. After a describing these Unaccompanied Foreign Minors and their characteristic problems, we will discuss the legal, social and psychological aspects surrounding their treatment. We will also underline the conflicting messages they are often exposed to. These mixed messages frequently lead to an aggravation of the feeling of insecurity of these young migrants.

Keywords: adolescence, children’s social protection, foreigner, identity, migration, minor, psychological trauma, psychology, unaccompanied refugee minor.

La incertidumbre amenazante que pesa sobre los menores extranjeros aislados: consecuencias psicológicas

Quiénes son los menores extranjeros aislados? Las motivaciones que determinan cada partida son complejas y múltiples: junto a las partidas voluntarias para estudiar, trabajar, acercarse a un ideal, otros huyen de la guerra, de las dictaduras y de catástrofes climáticas. Después de haber descrito la población variada de menores extranjeros aislados y sus problemas, trataremos los aspectos legales, sociales y psicológicos subyacentes al acompañamiento de estos jóvenes. Resaltamos principalmente el carácter paradójico de las disposiciones a las que son sometidos y que acentúan el sentimiento de inseguridad de estos jóvenes.

Palabras claves: adolescencia, extranjero, identidad, menor, menor extranjero aislado, migración, protección social de la infancia, psicología, traumatismo psíquico.

« Temple du Temps, qu’un seul soupir résume,
À ce point pur je monte et m’accoutume,
Tout entouré de mon regard marin ;
Et comme aux dieux mon offrande suprême,
La scintillation sereine sème
Sur l’altitude un dédain souverain.

Comme le fruit se fond en jouissance,
Comme en délice il change son absence
Dans une bouche où sa forme se meurt,
Je hume ici ma future fumée,
Et le ciel chante à l’âme consumée
Le changement des rives en rumeur.
Le vent se lève ! … il faut tenter de vivre ! »

Le cimetière marin, Paul Valery

Quand l’histoire se répète…

Les phénomènes migratoires sont ordinaires et constitutifs de l’Histoire. Les individus se déplacent depuis toujours à la recherche d’un ailleurs plus favorable. En France au début des années 1980 arrivent les premières vagues de mineurs émigrés venant de Yougoslavie (Tzigane et Roms originaire de Bosnie ou de Yougoslavie) et c’est au milieu des années 1990 que les premiers mineurs étrangers arrivent en France, sans parents, sans famille. Durant cette décennie les migrations internationales se multiplient et se diversifient, suite à l’ouverture des frontières entre les 26 pays signataires de la Convention de Schengen. Cette dernière renforce le contrôle des frontières externes à cet espace nommé Schengen mais elle y associe la libre circulation des personnes entre les états membres en l’absence de tout contrôle de leurs frontières internes. Conséquence des instabilités géopolitiques et climatiques, les flux de jeunes mineurs varient et se mondialisent : Maghrébin, Roumains puis Africains subsahariens, les migrants sont aujourd’hui majoritairement originaires des dictatures et des pays en conflit : Erythréens, Somaliens, Afghans et Syriens tentent de gagner l’Europe pour des fins parfois tragiques, comme l’illustre la disparition de 1300 migrants en Méditerranée lors deux naufrages successifs de chalutier entre le 12 avril 2015 et le 20 avril 2015, deux ans après la première tragédie migratoire de Lampedusa. Depuis le début des années 2000, 22000 migrants seraient morts en bravant la Méditerranée selon un rapport du Haut Commissariat aux Réfugiés.1 Ce phénomène concerne plusieurs pays et région d’Europe (Belgique, Scandinavie, Italie, Suisse, Allemagne, Angleterre) mais aussi les Etats Unis, le Canada et également l’Asie du sud Est où des réfugiées Myanmarais et Bangladais ont échoués sur les côtes d’Indonésie et de Malaisie. Certains parviennent en avion, et sont parfois refoulés dans le pays d’origine ou un pays de transit, dès la zone d’attente de l’aéroport.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !

  1. www.unhcr.org

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !