Article de dossier

© Myriam Harleaux, Bordeaux - babouschka - "un vient de deux" Source D.G.

Filiations et affiliations entre génétique et clinique : la production de la différence

et


Ariane GIACOBINO

Ariane GIACOBINO est médecin agrégé, généticienne, Service de médecine Génétique, Hôpitaux Universitaires de Genève.

François ANSERMET

François ANSERMET est professeur à la Faculté de Médecine/Université de Genève et médecin-chef du service de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, Département de l’enfant et de l’adolescent, Hôpitaux universitaires de Genève.

1000 genome project consortium, Altshuler DL, Durbin RM, Bentley DR, Chakravarti A, et al. A map of human genome variation from population-scale sequencing. Nature 2010 ; 467(7319) : 1061-1073.

1000 Genomes Project Consortium, Abecasis GR, Auton A, Brooks LD, DePristo MA, et al. An integrated map of genetic variation from 1,092 human genomes. Nature 2012; 491(7422): 56-65.

Ansermet F. Clinique de l’origine. Nantes : Editions Cécile Defaut ; 2012.

Hemminki K, Lorenzo Bermejo J, Försti A. The balance between heritable and environmental aetiology of human disease.  2006 ; 7(12) : 958-65.

Jackson FL.  Human genetic variation and health: new assessment approaches based on ethnogenetic layering. Br Med Bull 2004 ; 69 : 215-35.

Jackson FL.  Ethnogenetic layering (EL): an alternative to the traditional race model in human variation and health disparity studies. Ann Hum Biol 2008 ; 35(2) : 121-44.

Knowles DG and McLysaght A. Recent de novo origin of human protein-coding genes.  Genome Res 2009 ; 19(10) : 1752-9.

Lévi-Strauss C. La structure des mythes. In: Anthropologie structurale. Paris : Plon ; 1958.

Li JZ, Absher DM, Tang H, Southwick AM, Casto AM, Ramachandran S, et al. Worldwide human relationships inferred from genome-wide patterns of variation.  Science 2008 ; 319(5866) : 1100-4.

Mardis ER. A decade’s perspective on DNA sequencing technology. Nature 2011 ; 470(7333) : 198-203.

Rebbeck TR, Halbert CH, Sankar P.  Genetics, epidemiology, and cancer disparities: is it black and white? J Clin Oncol 2006 ; 24(14) : 2164-9.

Skommer J, Raychaudhuri S, Wlodkowic D.  Timing is everything: stochastic origins of cell-to-cell variability in cancer cell death. Front Biosci 2011 ; 16 : 307-14.

Stouder C, Paoloni-Giacobino A. Specific transgenerational imprinting effects of the endocrine disruptor methoxychlor on male gametes. Reproduction 2011 ; 141(2) : 207-16.

Tomatsu S, Orii KO, Bi Y, Gutierrez MA, Nishioka T, Yamaguchi S, et al.  Hum Mutat 2004 ; 23(6) : 590-8.

Turner BM.  FEBS Lett 2011 ; 585(13) : 2032-40.

Xue Y, Chen Y, Ayub Q, Huang N, Ball EV, Mort M, et al. Deleterious- and Disease-Allele Prevalence in Healthy Individuals: Insights from Current Predictions, Mutation Databases, and Population-Scale Resequencing. Am J Hum Genet ; 2012 91(6):1022-32.

Pour citer cet article :

Giacobino A, Ansermet F. Filiations et affiliations entre génétique et clinique : la production de la différence. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2013, volume 14, n°1, pp.15-23


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/filiations-et-affiliations-entre-genetique-et-clinique-la-production-de-la-difference/

Filiations et affiliations entre génétique et clinique : la production de la différence

Cet article aborde la problématique clinique de la filiation et de l’affiliation d’une part à partir de la détermination génétique et d’autre part à partir des processus de marquages environnementaux épigénétiques, en se centrant sur la question de la production de la variation interindividuelle et de sa transmission entre les générations. En effet, on peut voir la génétique comme nous réduisant à une entité codée, nous définissant comme issu de- et descendant de-, mais aussi, à la lumière des connaissances nouvelles sur les millions de variants de séquence ADN et leurs combinaisons, comme un imprédictible. Dans ce sens, les modulations chimiques du génome, par l’environnement, nous rapportent à être élément génétique instable, en constante évolution. De plus, ces modifications épigénétiques ont été démontrées transmissibles au travers de quelques générations, et font donc intervenir dans notre filiation, la transmission de ce que l’environnement nous fait devenir. Si à cela on ajoute la stochasticité, ou l’aléatoire de certains processus biologique, tous les éléments concordent pour nous penser comme fondamentalement, et génétiquement, imprévisibles.

Mots clés : altérité, clinique, environnement, filiation, génétique, génome, identité.

Filiation and affiliation : a bridge producing difference, between genetics and clinics

This paper presents the questions raised by filiation and affiliation, with, on one side, genetic determination, and, on the other side, environmental processes leading to epigenetic changes. Production of interindividual variations and their transgenerational transmission are here seen as central elements. Indeed, our genetic background can be seen as a defined DNA code, we received from- and we will transmit to-, but also, as a unique combination of millions of genomic sequence variations. Recently, epigenetic modifications have also permitted to understand our genome as an interface for the environment to act on gene expression regulation, by chemical modification of DNA. These epigenetic changes, not only follow our environmental exposures, but are also potentially transmissible through generations, meaning that we transmit the marks from our environment, and how our environment has modified our genome. On the top of that, stochasticity or random variations within biological processes, also bring elements in our becoming in favour of thinking ourselves as non predictable.

Keywords: clinics, environment, filiation, genetics, genome, identity, otherness.

Filiaciones y afiliaciones entre genética y clínica : la producción de la diferencia

Este artículo aborda la problemática de la filiación y de la afiliación ; de un lado a partir de la determinación genética, y de otro a partir de los procesos de los marcadores medioambientales epigenéticos, centrándose en la cuestión central de la producción de la variación interindividual y de la transmisión entre las generaciones. Una cierta concepción de la genética puede reducirnos a una entidad codificada, definiéndonos como descendientes de. Pero los nuevos conocimientos sobre las millones de variaciones de secuencia de ADN y de sus combinaciones, nos permiten comprendernos como impredecibles. En este sentido las modulaciones genéticas del genoma por el medio ambiente producen seres genéticamente inestables, en evolución constante. Además se ha demostrado que estas modificaciones epigenéticas son transmisibles a través de algunas generaciones, haciendo intervenir en la filiación la transmisión de lo que el medio ambiente modifica en cada quien. Si a esto añadimos la estocasticidad, o lo que hay de aleatorio en ciertos procesos biológicos, todos los elementos concuerdan para pensarnos como fundamental y genéticamente imprevisibles.

Palabras claves: alteridad, clínica, filiación, genética, genoma, identidad, medio ambiente.

Pour la génétique, la filiation est comprise comme la transmission d’un patrimoine génétique, de l’ADN, d’une entité biologique, au travers des générations. La génétique considère les ascendants, leur origine ou leurs origines, et les descendants : elle définit les lois des transmissions et des généalogies qui lient les descendants aux ascendants, et par là aussi de donner des probabilités quant à ce qui pourrait s’en suivre.

Les préoccupations de la génétique portent donc fondamentalement sur la question de la filiation et peut-être aussi du même coup sur ce qui mène à l’affiliation. En quoi les questionnements issus de la génétique rencontrent ou bousculent ceux de la clinique, de l’anthropologie ou de la psychanalyse, qui eux aussi ont la filiation et l’affiliation au centre de leurs théories ou de leurs pratiques ?

Certains points de butée en jeu dans l’actualité de la génétique remettent en question nos conceptions de ce qui se transmet entre les générations. Il s’agirait d’en tenir compte dans la façon de penser la filiation et d’en tirer des conséquences au-delà du champ spécifique de la génétique. On sait à quel point en effet les représentations cliniques se réfèrent aujourd’hui à la génétique : encore faudrait-il savoir de quoi il s’agit au-delà d’une vision simpliste du déterminisme biologique.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Dans le même dossier

Quête identitaire et troubles de la filiation
Réflexion sur un cas de possession par les djinns à Mayotte

Je t'écris de...
Lire, Voir, Écouter
Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !