Article de dossier

© Darkbuffet, db_4307, 9 juillet 2006. Source (CC BY 2.0)

La fabrication de l’homme nouveau Khmer rouge et djihadiste

Étude comparée


Dossier : 

Françoise SIRONI

Françoise Sironi est psychologue, psychothérapeute, maître de conférences à l’Université Paris 8, 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis, expert près la cour d’appel de Paris, expert près la cour pénale internationale.

Alexievitch S. La fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement. Paris: Actes Sud; 2013.

Amselle J.-L. Rétrovolutions. Paris: Stock; 2011.

Bouzar D. La vie après Daesh. Ivry-sur-Seine: Les Editions de l’Atelier/Editions Ouvrières; 2015.

Chandler D. A history of Cambodia. Oxford: Westview Press; 2000.

Hiegel JP, Landrac C. Révolution des Khmers rouges et pathologie mentale. Les Temps Modernes 1990; (523): 23-49.

Hinton AL. Why did they kill? Cambodia in the shadow of genocide. University of California Press; 2005.

Jaquet C. Les transclasses ou la non-reproduction. Paris: PUF; 2014.

Locard H. Le «petit livre rouge» de Pol Pot ou les paroles de l’Angkar entendues dans le Cambodge des Khmers Rouges du 17 avril 1975 au 7 janvier 1979. Paris: L’Harmattan; 1996.

Malik S. The Isis papers: leaked documents show how Isis is building its state The Gardian.com, December 7; 2015. https://www.theguardian.com/world/2015/dec/07/leaked-isis-document-reveals-plan-building-state-syria

Mansouri M. Révoltes postcoloniales au cœur de l’Hexagone. Voix d’adolescents. Paris: PUF/lLe Monde 2013.

Migot A. Les Khmers. Des origines d’Angkor au Cambodge d’aujourd’hui. Paris: Le Livre contemporain; 1960.

Reuter C. (Traduit par Pierre Deshusses) Haji Bakr, le cerveau de l’Etat islamique
Le Monde.fr 25.04.2015. http://www.lemonde.fr/international/article/2015/04/25/haji-bakr-le-cerveau-de-l-etat-islamique_4622761_3210.html

Sironi F. Psychopathologie des violences collectives. Essai de Psychologie géopolitique clinique. Paris: Odile Jacob; 2007.

Sironi F. Les apports de la méthode géopolitique clinique dans les expertises psychologiques des criminels contre l’humanité. Stress et Trauma 2010; 10 (1): 39-50.

Sironi F. L’expertise psychologique des criminels contre l’humanité. Le cas de Duch. Les Cahiers de la Justice (Juger la barbarie) 2011; (1): 65-81.

Sironi F Comment devient-on tortionnaire? Psychologie des criminels contre l’humanité. Paris: La Découverte; 2017.

The Gardian The Isis papers: a masterplan for consolidating power. The Gardian.com; 7-12-2015. https://www.theguardian.com/world/2015/dec/07/islamic-state-document-masterplan-for-power

Pour citer cet article :

Sironi F. La fabrication de l’homme nouveau Khmer rouge et djihadiste. Etude comparée. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2017, volume 18, n°2, pp. 153-164


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/fabrication-de-lhomme-nouveau-khmer-rouge-djihadiste/

La fabrication de l’homme nouveau Khmer rouge et djihadiste. Etude comparée

L’étude comparée entre deux systèmes de production de radicalisations meurtrières, khmer rouge hier, celui de l’Etat Islamique aujourd’hui, montre que les mécanismes psychologiques à l’œuvre sont identiques. Ils reposent sur la mobilisation et l’instrumentalisation des facteurs suivants: les contextes géopolitiques locaux et globaux, les mensonges politiques, une mystification de la fondation, les émotions politiques, la fabrication d’hommes systèmes, le recrutement d’enfants et d’adolescents et les initiations traumatiques aux violences meurtrières. Les deux systèmes constituent une théopathie sacrificielle.

Mots clés : criminel, Etat islamique, étude comparative, facteur de risque, groupe d’appartenance, identité, Khmer rouge, processus psychique, psychologie, radicalisation, terrorisme.

Making of the new Khmer rouge and jihadist man. Comparative study

The comparative study between two systems that produce murderous radicalizations, the Khmers rouges yesterday, the Islamic State today, shows that the psychological mechanisms used are the same. They are based on the mobilization and instrumentation of the following factors: local and global geopolitical contexts, political lies, myths related to a state foundation, political emotions, the making of men systems, the recruitment of children and teenagers and the traumatic initiations to murderous violence. Both systems, the Khmers rouges and the Islamic State, constitute a sacrificial theopathy.

Keywords: comparative study, criminal, group membership, identity, Islamic State, Khmer rouge, psychological process, psychology, radicalization, risk factor, terrorism.

La fabricación del hombre nuevo Jemer rojo y djihadista. Estudio comparativo

Este estudio comparativo entre dos sistemas de producción de radicalizaciones mortíferas: el del jemer rojo en el pasado y el del Estado Islámico actualmente, muestra que los mecanismos psicológicos que operan son idénticos. Estos mecanismos se apoyan en la movilización y en la instrumentalización de los siguientes factores los contextos geopolíticos locales y globales, una mistificación de la fundación, las emociones políticas, la fabricación de hombres-sistemas, el reclutamiento de niños y adolescentes y las iniciaciones traumáticas a la violencia mortífera. Los dos sistemas constituyen una teopatía sacrificial.

Palabras claves: criminal, Estado Islámico, estudio comparativo, factor de riesgo, grupo de afiliación, identidad, Jemer Rojo, proceso psíquico, psicología, radicalización, terrorista.

Comment devient-on un auteur de violences collectives ? Existe-t-il des invariants, psychologiques, historiques ou culturels dans ces devenirs meurtriers ?

Pour répondre à ces questions, je me suis basée d’une part sur le contexte cambodgien des années soixante-dix, d’autre part sur celui, plus récent, de l’Etat Islamique (EI). L’analyse psychologique du parcours de vie de Duch, directeur du camp de torture et de mort S-21 à l’époque khmère rouge servira de fil conducteur. J’ai effectué l’expertise psychologique de Duch, à Phnom Penh, à la demande du Tribunal Spécial Khmers Rouges. Responsable de la torture et de la mort de dix-sept mille personnes (femmes, hommes et enfants), il a été condamné à la détention à perpétuité en 2009. Duch a reconnu l’ensemble de ses crimes. Je l’ai rencontré avec un co-expert cambodgien, au cours de seize entretiens psychologiques, en détention. Chaque entretien a duré trois heures. Il était hyper mnésique quant à la période khmère rouge, restituant dates, noms, faits et pensées politiques de l’époque à la perfection, comme si le temps n’avait eu aucune prise sur sa mémoire. Mais il devenait imprécis et confus à l’évocation de ses affects. Le clivage entre pensées, affects et représentations mentales, était très prononcé, même trente-cinq ans après les faits. Ce qui est enrichissant pour notre étude comparée, c’est que Duch a été dans les deux positions, à la fois de recruté quand il était un jeune homme, et de recruteur/formateur, plus tard. Il a formé des adolescents à l’idéologie khmère rouge et aux techniques d’interrogatoire, de torture et de mise à mort.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Dossier

Radicalités
Dans le même dossier

Religiosité contre radicalisation religieuse dans la mondialité
Histoire de la radicalisation d'une femme

« Je vais te tuer et les femmes vont pleurer »
Guerriers et meurtriers. Violence et ordre social

Brèves
Lire, Voir, Écouter
Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !