Article de dossier

© Marcelo Cantarela Junior - Little Baby. Source (CC BY 2.0)

Des bébés et de l’anthropologie

Quelques réflexions et questions « tremplin »


Benoît QUIROT

Benoît Quirot est psychiatre, anthropologue.

Bick E. Notes on infant observation, in psycho-analytic training. The International Journal of Psychoanalysis 1964 ; 45(4) : 558-566.

Bonnet D, Pourchez L. Du soin au rite dans l’enfance. Paris: Érès; 2007.

Bril B, Parrat-Dayan S. Materner. Du premier cri aux premiers pas. Paris: Odile Jacob; 2008.

Bydlowski M. La dette de vie. Itinéraire psychanalytique de la maternité. Paris: P.U.F.; 1997.

Delion P. La méthode d’observation des bébés selon Esther Bick. Toulouse: Érès ; 2008.

Devereux G. De l’angoisse à la méthode dans les sciences du comportement. Paris: Flammarion; 1980.

Epelboin A. Préambule. In: Fontanel B, D’harcourt C, editors. Bébés du Monde. Paris: Éditions de la Martinière; 1998.

Godelier M. Au fondement des sociétés humaines. Ce que nous apprend l’anthropologie. Paris: Flammarion, 2007.

Golse B. L’être-bébé. Paris: P.U.F.; 2006.

Gottlieb A. Où sont passés tous les bébés ? Vers une anthropologie du Nourrisson. In: En substances. Textes pour Françoise Héritier. Paris: Fayard; 2000. p. 367-385.

Hoffet-Gachelin M.E. L’observation clinique: un outil d’analyse anthropologique. L’autre 2013; 14 (2): 159-168.

Juillerat B. Séparation, retour, permanence. Le lien maternel dans le rite naven des Iatmul. L’Homme 1999; 39 (151): 151-179.

Lévi-Strauss C. L’efficacité symbolique. Revue de l’histoire des religions 1949; 135 (1): 5-27.

Lenclud G. Apprentissage culturel et nature humaine. Terrain 2003; 40: 5-20.

Laplanche J. À partir de la situation anthropologique fondamentale. In: Botella C, editors. Penser les limites. Ecrits en l’honneur d’André Green. Paris: Delachaux et Nietslé; 2002. p. 280-287.

Lallemand S, Le Moal G. Un petit sujet. Journal des Africanistes 1981; 51 (1-2): 5-21.

Mead M. Une éducation en Nouvelle-Guinée. Paris: Plon; 1963.

Missonnier S. Devenir parent, naître humain. Paris : P.U.F.; 2009.

Moro MR. Parents en exil, psychopathologie et migrations. Paris: P.U.F.; 1994.

Quirot B. Du bébé entre ethnologie et psychanalyse: un «passionnant» objet anthropologique. La psychiatrie de l’enfant 2016; 59 (2): 459-474.

Rabain J. L’enfant du lignage. Du sevrage à l’intégration à la classe d’âge chez les Wolof du Sénégal. Paris: Payot; 1979.

Rochat P. Conscience de soi et des autres au début de la vie. Enfance 2003; 1 (55): 39-47.

Rochette J. Rituels et mise au monde psychique. Les nouvelles présentations au Temple. Toulouse: Érès; 2002.

Roheim G. Psychanalyse et anthropologie. Paris: Gallimard; 1967.

Stork H. Enfances indiennes. Etude de psychologie transculturelle et comparée du jeune enfant. Paris: Le centurion; 1986.

Super CM, Harkness S. The developmental niche: a conceptualization at the interface of child and culture. International Journal of Behavorial Development 1986 ; 9 : 545-569.

Teixeira M. Parachever l’humanité. Toilette massage et soins des enfants majak (Guinée Bissau, Sénégal). In: Bonnet D, Pourchez L, editors. Du soin au rite dans l’enfance. Toulouse: Erès; 2007. p. 129-145.

Pour citer cet article :

Quirot B. Des bébés et de l’anthropologie. Quelques réflexions et questions « tremplin ». L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2019, volume 20, n°2, pp. 126-130


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/des-bebes-et-de-lanthropologie/

Des bébés et de l’anthropologie ? Quelques réflexions et questions «tremplin»

Ce texte d’ouverture à deux numéros successifs de la revue l’autre, consacrés à l’anthropologie du bébé est une invitation au dialogue entre disciplines. Partant du constat d’une rencontre longtemps empêchée, autour du « naître humain », entre ethnologie et psychanalyse, il montre et défend l’intérêt de reprendre le débat aujourd’hui. Et fait donc le pari d’une relance possible des questions suscitées par la façon dont les cultures se transmettent aux bébés… et se réinventent aussi dans ces derniers.

Mots clés : anthropologie, interdisciplinarité, nourrisson, observation, psychanalyse.

Babies and babies of anthropology? Some thoughts and question of «springboards»

This introductory text has 2 successive issues of the journal Autre devoted to baby anthropology and is an invitation to dialogue between disciplines. Starting from a long time prevented encounter based on «being born human», between ethnology and psychoanalyis, this text demonstrates the upholding interest in resuming the debate today. The challenge is taken up on reviving the debate on issues raised on the means culture is transmitted to babies, and how it is reinvented.

Keywords: anthropology, interdisciplinarity, new born, observation, psychanalysis.

Bebés y antropología? Algunas reflexiones y preguntas «trampolín»

Este texto de apertura a dos números sucesivos de la revista l’Autre, consagrados a la antropología del bebé, es una invitación al diálogo entre disciplinas. Partiendo de la evidencia de un diálogo impedido durante mucho tiempo, alrededor del «nacer humano», enttre etnología y psicoanálisis, el artículo muestra y defiende el interés de expandir el debate hoy en día. Y le apuesta a la renovación posible de las cuestiones suscitadas por la manera en que las culturas se transmiten a los bebés… y se reinventan también, a su vez, en ellos.

Palabras claves: antropología, bebés, interdisciplinariedad, observación, psicoanálisis.

« L’homme n’est pas seulement un être qui s’adapte,
 il est un être qui s’invente.
C’est un être qui ne peut pas vivre en société sans se donner ou recevoir
dès sa naissance 
la capacité de produire de la société pour vivre ».

Maurice Godelier

Quelques questions « tremplin »

« Qui, sinon lui, pourrait-il en effet témoigner de l’influence directe, tout à la fois structurante et aliénante, de ces émotions, représentations et pratiques entourant le « naître humain », et, partant des effets les plus précoces de la diversité des cultures ? Qui, mieux que lui, pourrait-il nous instruire de la manière dont une culture, dès l’aube de la vie, s’incorpore peu à peu, se transmet et s’inscrit dans l’intimité de chacun, et, si l’on songe aux renoncements que sans doute elle implique, à quel prix » ? (Quirot, 2016).

Dans un texte récent, nous avions tenté de résumer ainsi l’un des intérêts du bébé humain, en tant qu’objet de réflexion et d’étude pour l’anthropologie. A suivre le devenir de cet objet dans l’histoire de l’ethnologie et de la psychanalyse, nous étions revenus sur les paradoxes suivants : dans l’étude de cette « situation anthropologique fondamentale » (Laplanche, 2002) caractérisant la rencontre et les relations réciproques, quoique asymétriques, du nouveau-né avec son environnement humain, l’observation du bébé lui-même – et non pas uniquement de la manière dont on pensait, accueillait, « accommodait » celui-ci – y avait été longtemps négligée, paraissant renvoyer ethnologie et psychanalyse à une sorte de point-aveugle gênant leur possible rencontre. Force aussi était de constater que les terrains, recherches et travaux actuels consacrés aux bébés, en dépit d’une explosion de connaissances impliquant à priori une nécessaire interdisciplinarité, peinaient aujourd’hui encore à rassembler ethnologues et psychanalystes : la capacité de la méthode complémentariste (Devereux) à les mettre face-à-face plutôt que dos-à-dos restant une question ouverte ; de même que la possibilité d’autres données et paradigmes, comme l’attachement, à les convier, mais cette fois côte-à-côte, autour d’un même « berceau ».

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu ou abonnez-vous en cliquant ici !

Articles de dossier


Rythmes et mélodies des langages de l’Autre
La dimension auditive de l’observation du bébé dans une culture non-occidentale

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !