Article de dossier

© B, anyjazz65, 7 septembre 2008 Source (CC BY 2.0)

Accueillir les langues des enfants descendants de migrants à l’école : oui mais comment ?


Jacqueline BILLIEZ

Jacqueline Billiez est professeur émérite de sociolinguistique dans le laboratoire Lidilem (Linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles) à l’université Stendhal de Grenoble, BP 25 X, 38040 Grenoble Cedex 9. Pendant près de quarante ans, son parcours de chercheure l'a conduite à poser tour à tour des regards sociolinguistiques et didactiques sur les bi-plurilinguismes de personnes migrantes et de leur descendance en lien avec des questions identitaires.

Berque J. L’immigration à l’école de la République. Paris: La Documentation française; 1985.

Billiez J. Le double apprentissage français-arabe au cours préparatoire. Lidil 1989; 2:17-49.

Billiez J. Une semaine dans la vie plurilingue à Grenoble. Rapport de recherche DGLFLF, ronéoté. Grenoble: Université Stendhal; 2000.

Bouziri R. Les deux langues maternelles des jeunes Français d’origine maghrébine. Ville-École-Intégration 2002; 130: 51-74.

Candelier M., editor. Evlang: bilan d’une innovation européenne. Bruxelles: De Boeck; 2003.

Candelier M. L’éveil aux langues: une approche plurielle des langues et des cultures au service de l’extension des compétences linguistiques. In: Prudent LF, Tupin F, Wharton S., editors. Du plurilinguisme à l’école. Vers une gestion coordonnée des langues en contextes éducatifs sensibles. Berne: Peter Lang; 2005: 417-436.

Cavalli M. Éducation bilingue et plurilinguisme. Le cas du Val d’Aoste. Paris: Didier, coll. «LAL»; 2005.

Deprez C. Les enfants bilingues. Langues et famille. Paris: Didier; 1994.

Hamers J. Le rôle de la L1 dans les acquisitions ultérieures. In: Prudent LF, Tupin F, Wharton S., editors. Du plurilinguisme à l’école. Vers une gestion coordonnée des langues en contextes éducatifs sensibles. Berne: Peter Lang; 2005: 271-292.

Jobe A. Le répertoire linguistique de l’enfant gambien. Lidil 1992; 6:27-52.

Lopes H. Ma grand-mère bantoue et mes ancêtres les Gaulois, simples discours. Paris: Gallimard; 2003.

Lüdi G, Py B. (1986) Être bilingue. Berne: Peter Lang; 2002.

Maalouf A. Les identités meurtrières. Paris: Grasset et Fasquelle; 1998.

Moore D. Plurilinguismes et écoles. Paris: Didier; 2006.

Perregaux C. L’école, espace plurilingue. Lidil 1995; 11: 125-139.

Sabatier C. Rôle de l’école dans le développement et la construction du plurilinguisme chez des enfants issus de la migration maghrébine en France. Doctorat: Université Sten-dhal Grenoble3; 2004.

Skutnab-Kangas T, Toukomaa P. Teaching Migrant Children’s Mother Tongue and Learning the Language of the Host Country in the Context of the Socio-Cultural Situation of the Migrant Family. Tampere. Unesco Report: University of Tampere Research Report 15; 1976.

Pour citer cet article :

Billiez J. Accueillir les langues des enfants descendants de migrants à l’école : oui mais comment ? L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2011, volume 12, n°2, pp. 145-152


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/accueillir-les-langues-des-enfants-descendants-de-migrants-a-lecole-oui-mais-comment/

Accueillir les langues des enfants descendants de migrants à l’école : oui mais comment ?

Dans cet article, nous insistons sur les acquis de recherches sociolinguistiques et didactiques qui montrent à la fois le fonctionnement du plurilinguisme dans la vie ordinaire et l’importance à l’école de la valorisation, aux yeux de tous les élèves et professeurs, des langues composant les répertoires des enfants descendants de migrants. Nécessaire pour que ceux-ci soient soutenus dans leur développement plurilingue, cette reconnaissance impose aussi de remettre en cause des représentations et conceptions du bilinguisme sous l’emprise d’un modèle idéal monolingue.

Mots clés : apprentissage scolaire, école, enfant de migrant, identité, langue étrangère, multilinguisme.

Including the languages of migration related children in school: yes, but how?

This article focuses on the findings of research in sociolinguistics and didactics showing both the functioning of plurilingualism in everyday life and the importance in the school context for both teachers and pupils, of giving recognition and status to the languages comprising the linguistic repertoires of migrant children. This recognition, which is essential to support their plurilingual development, also necessitates questioning representations and conceptions of bilingualism, confined to an idealised monolingual model.

Keywords: foreign language, identity, Immigrants’ off-spring, learning (in school), multilingualism, school.

Recibir en la escuela los idiomas de los niños descendientes de inmigrantes: si ¿Cómo?

En este artículo, insistimos en los resultados de investigaciones sociolingüísticas y didácticas que ponen de relieve al mismo tiempo el funcionamiento del plurilingüismo en la vida de todos los días y la importancia, para todos los alumnos y docentes, de las lenguas que componen los repertorios de los niños descendientes de inmigrantes. Este reconocimiento, necesario para que dichos repertorios contribuyan en el desarrollo plurilingüe de los aprendientes, implica también el cuestionamiento de las representaciones y concepciones del bilingüismo heredados del modelo ideal monolingüe.

Palabras claves: aprendizaje escolar, escola, Hijos de inmigrantes, identidad, lengua extranjera, multilingüismo.

À partir des années 1980, l’accueil des enfants descendants de migrants à l’école devient l’un des défis majeurs que l’institution a à relever pour favoriser leur réussite scolaire qui passe, entre autres, par les apprentissages langagiers. C’est dès cette époque que des chercheurs du Centre de Didactique des Langues (CDL) de l’université de Grenoble ont fait porter leurs travaux de recherche sur la contribution possible de l’école au développement de leur bilinguisme conçu, non pas comme transitionnel vers un monolinguisme en français, mais comme nécessaire à leur développement langagier, ainsi que leur intégration scolaire et sociale. Ces travaux réalisés au fil du temps par différentes équipes du laboratoire Lidilem, au sein duquel le CDL s’est intégré, ont conservé une triple perspective :

– étudier dans les contextes scolaires, familiaux et des groupes de pairs les usages des langues de ces enfants descendants de migrants, afin de mettre en évidence la composition, ainsi que le fonctionnement de leur répertoire verbal ;

– évaluer les « enseignements de langues et cultures d’origine » (ELCO) que l’école primaire a mis en place pour poursuivre les apprentissages langagiers ;

– proposer et expérimenter, à partir des bilans de ces études, des dispositifs innovants susceptibles de mieux soutenir leur plurilinguisme en construction. Et, ce qui va de pair, intervenir dans les formations, initiales et continues, d’enseignants.

Situés au carrefour d’au moins deux disciplines – la sociolinguistique et la didactique des langues, voire la didactique du plurilinguisme – les principaux résultats de ces trois axes de recherche, qui seront ici succinctement résumés, sont concordants avec bon nombre de ceux obtenus par d’autres équipes en Europe (Lüdi & al. 1986/2002 ; Deprez 1994 ; Cavalli 2005 ; Moore 2006) ou au Canada.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu

ou abonnez-vous en cliquant ici !


Dans le même dossier

Éveil aux langues et aux cultures à l’école :
une démarche intégrée avec un triple objectif cognitif, affectif et social

Portes ouvertes à l’école :
accueillir l’enfant dans sa/ses langue/s

Brèves
Lire, Voir, Écouter
Colloques & séminaires
Bibliothèque

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !