Article de dossier

Un adolescent soigne le pied d'un enfant

© Photos Normandie p011328. Source (CC BY-SA 2.0)

À hauteur d’enfant

Le défi historiographique des expériences de guerre enfantines et juvéniles


Manon PIGNOT

Manon Pignot est maîtresse de conférences HDR en Histoire contemporaine à l’Université de Picardie Jules-Verne et membre du Centre de recherches de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne.

Ariès P. L’enfant et la vie familiale sous l’Ancien Régime. Paris: Editions du Seuil; 1960.

Artières P, Kalifa D. L’historien et les archives personnelles: pas à pas. Sociétés et Représentations. 2002;(13):7-15.

Audoin-Rouzeau S. La guerre des enfants 1914-1918. Essai d’histoire culturelle. Paris: Armand Colin; 2004.

Baqué S. Dessins et destins d’enfants. Jours après nuits. Revigny-sur-Ornain: Hommes et perspectives-Martin média; 2000.

Brauner A. J’ai dessiné la guerre. Le dessin d’enfant dans la guerre. Paris: Expansion scientifique française; 1991.

Cazals R, editor. Les écoliers de Tournissan, 1939-1945: pendant la guerre et l’occupation les enfants d’un village audois racontent la vie de tous les jours. Toulouse: Privat; 1978.

Coquio C, Kalisky A, editors. L’Enfant et le génocide. Témoignages sur l’enfance pendant la Shoah. Paris: Robert Laffont; 2007.

Craveri M, Losonczy AM, Enfants du Goulag. Paris: Belin; 2017.

Crubellier M. L’enfance et la jeunesse dans la société française (1800-1950). Paris: Armand Colin; 1979.

Cunningham H. Children and Childhood in Western Society since 1500. 2nd ed. Londres: Routledge ; 2005.

Duclert V, editor. Rapport de la Mission Génocides. Paris: CNRS Editions; 2018.

Faron O. Les enfants du deuil. Orphelins et pupilles de la nation de la Première Guerre mondiale (1914-1941). Paris: La Découverte; 2001.

Geve T. Il n’y a pas d’enfants ici. Dessins d’un enfant survivant des camps de concentration. Paris: Jean-Claude Gawsewitch Editeur; 2009.

Girardeau Z, editor. Déflagrations. Dessins d’enfants, guerres d’adultes. Paris: Anamosa; 2017.

Guyvarc’h D. Moi, Marie Rocher, écolière en guerre. Dessins d’enfants, 1914-1919. Rennes: Editions Apogée; 1993.

Hämmerle C, editor. Kindheit im Ersten Weltkrieg. Vienne: Bölhau; 1993.

Joutard P. Ces voix qui nous viennent du passé. Paris: Hachette; 1983.

Krausman Ben-Amos I. Adolescence as a Cultural Invention: Philippe Ariès and the Sociology of Youth. History of the Human Sciences. 1995;8(2):69-89.

Lett D et al. Faire l’histoire des enfants au début du XXIe siècle: de l’enfance aux enfants. Annales de démographie historique. 2015;1(129):231-276.

Luquet GH. Les dessins d’un enfant. Paris: Félix Alcan; 1913.

Marten J. The Children’s Civil War. University of North Carolina Press; 1998.

Merlier O, editor. Rédaction: sujet, la drôle de guerre, l’occupation, la libération racontées par des enfants. Paris: Julliard; 1975.

Montgomery H. Introduction to Childhood: Anthropological Perspectives on Children’s Lives. Oxford : Wiley-Blackwell; 2009.

Pignot M. La guerre des crayons. Quand les petits Parisiens dessinaient la Grande Guerre. Paris: Parigramme; 2004.

Pignot M. Allons enfants de la patrie. Génération Grande Guerre. Paris: Editions du Seuil; 2012.

Pignot M, editor. L’enfant-soldat XIXe-XXIe siècle. Une approche critique. Paris: Armand Colin; 2012.

Pignot M. Drawing the Great War: Children’s Representations of War and Violence in France, Russia, and Germany. In: Honeck M, Marten J, editors. War and Childhood in the Era of the Two World Wars. Cambridge: Cambridge University Press; 2019.

Pignot M. L’appel de la guerre. Des adolescents au combat 1914-1918. Paris: Anamosa; 2019.

Pignot M, Potin Y. 1914-1918. Françoise Dolto veuve de guerre à sept ans. Paris: Gallimard; 2018.

Prost A, Gaulupeau Y. Dessins d’exode. Paris: Tallandier; 2003.

Revel J, editor. Jeux d’échelles. La micro-analyse à l’expérience. Paris: Gallimard et Editions du Seuil; 1996.

Revel J. L’histoire au ras du sol. In: Levi G, editor. Le pouvoir au village. Histoire d’un exorciste dans le Piémont du XVIIe siècle. Paris: Gallimard; 1989.

Ripa Y. Naissance du dessin de guerre. Les époux Brauner et les enfants de la guerre civile espagnole. Vingtième Siècle. Revue d’histoire. 2006;1(89):29-46.

Segalen M. A qui appartiennent les enfants? Paris: Tallandier; 2010.

Stargardt N. Witnesses of War. Children’s Lives under the Nazis. Londres: Jonathan Cape; 2005.

Pour citer cet article :

Pignot M. À hauteur d’enfant. Le défi historiographique des expériences de guerre enfantines et juvéniles. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2020, volume 21, n°2, pp. 142-150


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-dossier/a-hauteur-denfant/

A hauteur d’enfant : le défi historiographique des expériences de guerre enfantines et juvéniles

Cet article revient sur la constitution progressive des enfants en tant qu’objet d’Histoire reconnu, et montre combien l’étude des expériences de guerre enfantines y a contribué. Le changement de regard historien s’est accompagné d’un important renouvellement archivistique, pour lequel l’apport des sciences de la psyché fut fondamental: dessins, productions enfantines, témoignages personnels sont autant de sources dont la prise en considération va de pair avec la reconnaissance, pour les enfants, de leur statut d’acteurs à part entière du phénomène guerrier.

Mots clés : adolescent, dessin, enfant, engagement, guerre, histoire.

In the eyes of children: the historiographic challenge of the war experiences of children and young people

This article reviews the progressive instatement of children as objects of History in their own right, and shows to what extent studies on childhood war experiences have contributed to it. The historical change in perspective came with a considerable archival renewal, in which contributions from the sciences of the psyche were fundamental: drawings, children’s productions, and personal testimonies are some of the many sources, the consideration of which goes hand in hand with recognition of the status of children as full-fledged actors in the setting of war.

Keywords: adolescent, child, drawing, history, involvement, war.

Ponerse a la altura de un niño: el desafío historiográfico de las experiencias de guerra en la infancia y la juventud

Este artículo revisa la constitución progresiva de los niños como un objeto reconocido de la Historia y muestra cómo el estudio de las experiencias de guerra de los niños ha contribuido a ello. El cambio en la perspectiva de los estudios históricos se hizo a la par de una importante renovación de archivos, con una importante contribución de las ciencias de la psique: dibujos, producciones infantiles, testimonios personales son todas fuentes cuya consideración va de la mano con el reconocimiento del rol protagónico de los niños en el fenómeno bélico.

Palabras claves: adolescente, compromiso, dibujo, guerra, historia, niño.

Etudier les enfants en tant qu’acteurs sociaux n’est plus, aujourd’hui, un sujet à discussion. Mais cela n’a pas toujours été le cas, pour certaines sciences sociales plus encore que pour les sciences de la psyché. Parlant de l’anthropologie, Elizabeth Chin affirmait encore en 2001 que « malgré la forte tradition anthropologique d’étudier les enfants (ou, plus communément, l’enfance), les enfants sont un sujet ouvertement et/ou secrètement considéré comme moins que sérieux » (citée par Montgomery, 2009). La même chose pourrait être dite pour la discipline historique, en particulier en France.

C’est pourtant un historien français qui, le premier, a ouvert la voie de l’étude de l’enfance : le livre de Philippe Ariès, L’enfant et la vie familiale sous l’Ancien Régime, paru en 1960, reste une référence aujourd’hui encore. Traduit dès 1962 en anglais, il demeure un objet de réflexion et de discussion pour les historiens actuels (Krausman Ben Amos, 1995). La longévité de ce succès tient au caractère pionnier du livre mais aussi, comme le souligne Martine Segalen (2010), à la pérennité d’une partie de la thèse d’Ariès : si l’idée même d’une « invention » du petit enfant à l’époque moderne a depuis été contredite par les historiens médiévistes, ce livre a mis au jour que l’enfance et la jeunesse étaient des catégories sociales, culturelles et donc historiques. Evolutives, elles sont en perpétuelle redéfinition pour les historiens mais aussi pour les anthropologues et pour les sociologues. Pour autant, le titre original et, plus encore, son titre en anglais (Centuries of Childhood. A Social History of Family Life) indiquent la direction choisie, qui sera conservée dans les décennies suivantes : une histoire de l’enfant dans la famille, une histoire de la cellule familiale à travers celle de ses membres.

 L'accès à cet article est réservé aux abonnés.


Connectez-vous pour accéder au contenu ou abonnez-vous en cliquant ici !


Articles de dossier


L’enfant Mort. L’enfant Vie.
Donner la parole aux enfants dans les guerres

Les bébés dans la guerre
L’exemple du conflit centrafricain

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !