Le génogramme transculturel : les filiations qui viennent d’ailleurs dans le métissage des familles migrantes

Alice TITIA RIZZI

Alice Titia Rizzi est Psychologue clinicienne, Maison de Solenn, Hôpital Cochin, Doctorante, Université de Paris 5.

Article en cours de validation : « Les mots écoutés, les mots dessinés, les mots joués : les enfants dans le groupe de la consultation transculturelle », Rizzi A.T., Moro M.R.

Article soumis à la revue Psychiatrie de l’enfant. Moisé Durand B., von Munchow P., Rizzi A.T., Simon A., Moro M.R. « Thasan : recherche anthropologique, linguistique, psychanalytique et transculturelle : suivi d’une famille Tamoule dans la consultation transculturelle de la Maison de Solenn ».

Article accepté par la revue Adolescence. Zimmerman C., Guzman G., Rizzi A.T., Camara H., Rusha M., Moro M.R. « Se retrouver et se construire dans le jeu !  Le psychodrame psychanalytique individuel dans une maison des adolescents ».

Pour citer cet article :

https://revuelautre.com/colloque/intervention-colloque/le-genogramme-transculturel-les-filiations-qui-viennent-dailleurs-dans-le-metissage-des-familles-migrantes/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:


Le génogramme est un outil thérapeutique développé dans les années ’70 par les pionniers de la thérapie familiale systémiques aux Etats-Unis. Il permet une représentation graphique d’une famille sur au moins trois générations, où l’espace psychique familial se montre entre le contenu manifeste (membres, places, ordre transgénérationnel, histoire, dates, lieux..) et le contenu latent (relations, secrets, non-dits, conflits, identifications, héritages, loyautés..).

Au sein de la consultation transculturelle du Professeur Marie Rose Moro, nous essayons de repenser cet outil de manière adaptée aux familles de migrants. Les systèmes de filiations sont très différents selon la culture, selon les familles ; cela signifie que l’outil devrait tenir compte de plusieurs compositions familiales, différentes de celles du monde occidental. Ainsi, grâce à cet outil nous pouvons montrer graphiquement les caractéristiques singulières de ces modèles familiaux.

Nous proposons, donc, une symbolisation qui montre des constellations parentales et culturelles qui vient d’ailleurs : la polygamie, la migration, les soins traditionnels et les pouvoirs (gjin, marabout, lecteur des rêves, négociateur…), les transmissions, les filiations (d‘où viennent les bébés, à qui ils appartiennent, leurs nominations), les affiliations (qui font famille), le co-maternage et le don d’enfant. A travers des cas cliniques, nous montrerons la méthode liée à l’application du génogramme transculturel dans notre pratique psychothérapeutique.


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !