Devenir mère en terre étrangère : préparation à l’accouchement en contexte interculturel

, et

Betty GOGUIKIAN RATCLIFF

Betty Goguikian Ratcliff est docteure en psychologie, enseignante et chercheuse à l'Université de Genève, faculté de psychologie et des sciences de l'éducation, psychothérapeute FSP à Appartenances-Genève.

Fabienne BOREL

Fabienne Borel est sage-femme, fondatrice de l'Arcade des sages-femmes à Genève association de sages-femmes indépendantes.

Francesca SUARDI

Francesca Suardi est psychologue et psychothérapeute, assistante-doctorante à l'Université de Genève, faculté de psychologie, membre de l'unité de recherche du Service de Psychiatrie de l'Enfants et de l'Adolescent, HUG, membre du Comité de l'association Appartenances-Genève.

Goguikian Ratcliff, B., Borel, F., Suardi, F., Sharapova, A. (2011, à paraître). Devenir mère en terre étrangère. Cahiers de la puéricultrice, 252, pp26-29.

Article en préparation pour Psychiatrie de l’enfant, Goguikian Ratcliff, B., Borel, F., Suardi, F. & Sharapova, A. Un dispositif groupal pour soutenir la transition à la parentalité en contexte migratoire.

Pour citer cet article :

https://revuelautre.com/colloque/intervention-colloque/devenir-mere-en-terre-etrangere-preparation-a-laccouchement-en-contexte-interculturel/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:


Les migrantes primo arrivantes, parfois en situation précaire, ne maîtrisant pas la langue du pays d’accueil et devenant mères pour la première fois en terre étrangère, sont une population à haut risque de développer une anxiété pré-partum et une dépression post-partum. Cette présentation souligne le rôle des facteurs culturels et sociaux dans le développement de la dépression post-partum des femmes en migration (isolement social, difficultés d’accès au soin chez des femmes sans statut légal, pas de contraception, exposition à de la violence durant la grossesse, etc.). Dans ce contexte, offrir à la future mère la possibilité d’un étayage dans un groupe de femmes d’origines diverses, faisant circuler des représentations culturelles de la maternité, la grossesse et l’accouchement permet de soutenir son passage à la parentalité et de penser/rêver l’enfant à venir.

La mise en place d’un programme de prévention sous la forme d’un groupe multiculturel de préparation à l’accouchement, animé par une sage-femme et des interprètes communautaires, sera décrite. L’insertion de ce programme dans le tissu socio-sanitaire genevois depuis 2006 sera discutée ; le bilan des cinq premières années de fonctionnement et les perspectives d’avenir du programme seront établis.

goguikianborelsuardi_

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !