Je t'écris de...

Hommage à Patrick Fermi, penseur et praticien de l’ethnopsychanalyse

et


Odile REVEYRAND-COULON

Odile Reveyrand-Coulon est Maître de Conférences, Dpt de Psychologie, Université Victor Ségalen - Bordeaux II.

Zohra GUERRAOUI

Zohra Guerraoui est psychologue interculturelle et maître de conférences en psychologie interculturelle, Laboratoire Cliniques Psychopathologique, Interculturelle (LCPI, EA 4591), Université Toulouse 2 Jean Jaurès. Ses travaux portent sur les processus d’interculturation, identité interculturelle, adolescents en difficulté (délinquance), familles migrantes, transmission en situation de migration. Elle intervient également auprès d’adolescents.

Pour citer cet article :

Odile REVEYRAND-COULON et Zohra GUERRAOUI, Hommage à Patrick Fermi, penseur et praticien de l’ethnopsychanalyse. Repéré à https://revuelautre.com/blog/hommage-a-patrick-fermi-penseur-praticien-de-lethnopsychanalyse/ - Revue L’autre ISSN 2259-4566

Lien vers cet article : https://revuelautre.com/blog/hommage-a-patrick-fermi-penseur-praticien-de-lethnopsychanalyse/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:

Patrick Fermi nous a quittés le 15 décembre 2016. Il était resté courageusement jusque-là dans sa captivante maison de Saint-Sulpice-de-Pommiers où il entretenait, avec sa femme Thérèse, son vaste jardin, dans cette région de l’Entre-deux-mers, métaphore de ses passions entre cultures, entre disciplines.

Après tant de voyages et tant de continents parcourus, après tant d’expériences et tant de lectures savantes, il nous livra, en particulier des ouvrages ou textes sur Geza Roheim et Georges Devereux, et combien d’au-tres articles, en une écriture dense, précise, claire et vivante. Quand il écrivait il nous parlait. Nous continuons de le lire sur le site « Geza Roheim » qu’il créa et qu’il eut à cœur de nourrir abondamment, en lien avec l’association éponyme qu’il mit en place avec d’autres professionnels amis1. Après de nombreuses années comme psychologue clinicien d’orientation psychanalytique auprès des patients du centre hospitalier de Cadillac, il mit en place en 1994 une consultation interculturelle et ethnopsychanalytique, une toute première en Gironde (et en région), et permit à nombre d’étudiants, stagiaires et professionnels d’accéder à la force de l’approche complémentariste en clinique.

Patrick, grand connaisseur de Freud, nous surprit encore une fois, alors qu’il était très affaibli, par son érudition et son goût incessant de l’exploration épistémologique : il reprit, sur la toile, des cours d’allemand, afin de revisiter – au plus près de la langue – les métaphores de l’œuvre de Freud. Il écrivit aussi, ses derniers temps, un ouvrage sur « la piété filiale » concernant les sociétés du Sud-Est asiatique et du Vietnam en particulier qu’il connaissait bien, montrant encore là la précision de son savoir tant en anthropologie qu’en psychanalyse. Il nous laisse ainsi des textes posthumes à découvrir.

Quand il écrivait il nous parlait.
Nous continuons de le lire
sur le site « Geza Roheim »

Nous gardons également le vif souvenir de son action pédagogique soutenue dans le Diplôme Universitaire de Psychologie Interculturelle à l’Université de Bordeaux, et dans le Master de Psychologie Interculturelle à l’Université de Toulouse, où son sens clinique, son humour bienveillant, sa pensée malicieusement sibylline et son érudition firent le bonheur de ses étudiants et de ses collègues.

Notre chance, en dépit de la tristesse de sa disparation, est qu’il nous ait laissé des traces de sa pensée éclairée et sagace. Aussi voulons-nous livrer ce petit texte de sa propre facture rendant compte de sa capacité d’aller d’une discipline à l’autre, d’une culture à l’autre, sur un thème qui convoque la présence et l’absence, intitulé « Corps et cultures, de quelques limites invisibles ».

  1. http://geza.roheim.pagesperso-orange.fr/

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !