Brèves

Cherchez la femme - Sou Abadi - The Film D.G.

D’une histoire de voile à l’histoire du voile

Voile imposé, voile choisi


Sophie MALEY

Sophie Maley est en formation de psychothérapeute, co-thérapeute, Maison des adolescents de Cochin à la consultation transculturelle, Paris.

Bibliographie de Chahla Chafiq

  • La femme et le retour de l’islam, Éditions du Félin, 1991
  • Femmes sous le voile : face à la loi islamique (en collaboration avec Farhad Khosrokhavar), Éditions du Félin, 1995
  • Le nouvel homme islamiste : la prison politique en Iran, Éditions du Félin, 2002
  • Chemins et brouillard, Éditions Métropolis, 2005
  • Islamisme et société : religieux, politique, sexe et genre à la lumière de l’expérience iranienne, 2009 [thèse de doctorat]
  • Islam, politique, sexe et genre, PUF, 2011
  • Demande au miroir, Éditions L’Âge d’Homme, 2015
  • Le Rendez-vous iranien de Simone de Beauvoir, Editions iXe [archive], 2019

 

Pour citer cet article :


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/blog/dune-histoire-de-voile-a-lhistoire-du-voile/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:

Depuis la fin des années 80, ici, en Occident et plus encore en France, qui pense à la chevelure montrée, déployée, dévoilée, pense aussi à la chevelure cachée, voilée. Voiles, foulards ou encore perruques, ces manières de cacher la chevelure des femmes, sont présentent (ou l’ont été) dans toutes les religions monothéistes. Chahla Chafiq est une écrivaine et sociologue d’origine iranniène, elle travaille sur les questions du voile. Dernièrement, elle était invitée sur France Culture lors d’une série que l’émission « Les chemins de la philosophie » a consacré au corps des femmes.

La place symbolique de la chevelure est unanimement présente dans chaque religion monothéiste. De fait, la question de l’exposition des cheveux au regard de l’autre serait aussi vieille que celle des religions. Au cours de l’émission, la sociologue fait une analyse de la place particulière donnée à la chevelure non seulement par les religions mais aussi par chaque société. Souvent “attrapé” par le pouvoir politique, le voile, ce fameux voile qui fait tant débat dans la société française, est analysé, pensé et présenté sous différents prismes.

Bien plus qu’un élément représentatif d’une religion, le voile devient une manière de protéger l’intimité des femmes qui le porte, une façon de cacher « l’être de la personne ayant une sexualité ».

Chahla Chafiq fait le lien avec la place de la chevelure dans la culture persane où la chevelure -et le voile qui la recouvre- sont des objets culturels.

Voilà une émission consacrée au corps des femmes qui cherche à comprendre pourquoi  la chevelure féminine a pris une place si importance pour les religion. Mais aussi, pourquoi cette zone du corps féminin est-elle devenue une question religieuse parfois insurmontable ? Une émission qui réussit une analyse à la fois du voile imposé mais également du voile choisi.

Écouter “Les chemins de la philosophie” – France Culture 

 

Pour en savoir plus sur ce thème :

Les mille et une voix de Shahrazade

Corps soumis, corps rebelles

«  Offense à l’enfance  !  »

 


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !