Brèves

© L'illustré, 1914 D.G.

Des enfants des Boches d’hier, aux petits revenants d’aujourd’hui


Sophie MALEY

Sophie Maley est en formation de psychothérapeute, co-thérapeute, Maison des adolescents de Cochin à la consultation transculturelle, Paris.

Pour citer cet article :


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/blog/des-enfants-des-boches-dhier-aux-petits-revenants-daujourdhui/

Mots clés :

Keywords:

Palabras claves:

C’est un sujet d’actualité, un sujet qui depuis quelques mois s’étale dans les médias à chaque fois qu’il est question de la guerre en Syrie, celle avec Daesh.

Que faire de ces enfants pris au piège des choix de leurs parents et qui ont vécu ou y vivent encore en Syrie ou au Kurdistan ? De ceux qui les voient comme des coupables de rien et ceux qui les imaginent aisément comme des « bombes à retardement », les points de vue qui s’étalent sont divers et divisent. Pourtant ce débat qui nous paraît très nouveau, ne l’est pas tant que ça… En d’autres temps, au 20e siècle, ces questions parfois brutales ou dénuées humanité ont émergées avec –pourrait on dire – la même violence. Ce sont les questions qu’aborde Jean Christophe Pilot dans le texte qu’il publie sur son blog via France Info.  “Quelle place accorder aux enfants de l’ennemi ? Pourquoi leur reprocher les crimes ou des fautes de leurs parents ? Quel avenir leur réserver ? Faut-il les rejeter ou les intégrer à la communauté nationale ? Ces questions qui surgissent dans le débat public avec l’affaiblissement de l’État Islamique ont déjà divisé l’opinion publique par le passé, en particulier lors de la première guerre mondiale.”.  Accéder à l’intégralité du texte

Les enfants et la guerre, les petits revenants, autant de sujet qui seront traités, discutés, abordés lors de notre prochain colloque à Amiens

Conflits, guerres et traumas  : témoigner, soigner, reconstruire

 


Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !