Article original

Rêve et contre-transfert en ethnopsy

Le thérapeute « métissé »


Danièle PIERRE

Danièle PIERRE est psychiatre de formation psychanalytique, auteur d’une thèse de doctorat médicales sur l’interprétation des rêves en ethnopsychiatrie au Centre Chapelle-aux-Champs à Bruxelles.

Pour citer cet article :

Pierre D. Rêve et contre-transfert en ethnopsy. Le thérapeute « métissé ». L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2009, volume 10, n° 3, pp. 327-332


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/reve-et-contre-transfert-en-ethnopsy/

Rêve et contre-transfert en ethnopsy : Le thérapeute « métissé »

Que se passe-t-il quand il nous arrive de rêver « à la manière culturelle » de nos patients ? Au cœur même de notre contre-transfert, nous faisons l’expérience d’une sorte de « métissage » de nos théories respectives. Nous pensons qu’il s’agit là d’un signe fort que la rencontre transféro-contre-transférentielle est possible, par delà les frontières culturelles.

Mots-clés : Interprétation des rêves, élaboration secondaire, contre-transfert, Maroc.

Dream and counter-transference: the hybrid therapist

What does it mean when we have dreams ourselves constructed following the cultural network of our patients? Through our own counter-transference, we do experiment some kind of «mix»  of our two theoretical networks. We think that it shows how transferential and counter-transferential encounter is possible, despite the cultural borders.

Key words: Dream’s interpretation, secondary elaboration, counter-transference, Morocco.

Sueño y contra-transferencia en etnopsiquiatría: el terapeuta mestizo

¿Qué sucede cuando soñamos «a la manera cultural» de nuestros pacientes? En el centro mismo de nuestra contra-transferencia, tenemos la experiencia de una especie de «mestizaje» de nuestras teorías respectivas. Pensamos que se trata de un signo fuerte de la posibilidad del encuentro transfero-contra-transferencial, trascendiendo las fronteras culturales.

Palabras claves: Interpretación de los sueños, elaboración secundaria, contra-transferencia, Marruecos.

En explicitant les liens entre psychanalyse et ethnopsychiatrie, nous poursuivons un double objectif. Tout d’abord, clarifier pour nous-mêmes nos propres positions théoriques et éthiques. Ensuite, inviter le clinicien « non-initié » à découvrir une pratique beaucoup moins étrangère qu’on ne l’imagine souvent aux références classiques.

À l’heure actuelle, on peut admettre sans trop de difficultés que le contre-transfert (au sens freudien) soit éventuellement fécond dans le travail analytique, notamment dans le processus d’interprétation. Dans cette perspective, nous proposons d’analyser ici un « moment » contre-transférentiel de notre pratique ethnopsy et d’envisager son impact sur le processus de l’interprétation.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !