Article original

Quels parcours de soins pour les patients schizophrènes au Cambodge ?

et


Vincent DUBOIS

Vincent Dubois est psychiatre, PhD, Service de psychiatrie adulte, Cliniques universitaires Saint-Luc, Université Catholique de Louvain, Bruxelles, Belgique.

Xavier COTON

Xavier Coton est psychiatre, Université Catholique de Louvain, Bruxelles, Belgique.

Pour citer cet article :

Dubois V, Coton X. Quels parcours de soins pour les patients schizophrènes au Cambodge ? L’autre, Cliniques, cultures et sociétés, 2008, Vol. 9, n° 2, pp. 229-237


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/quels-parcours-de-soins-pour-les-patients-schizophrenes-au-cambodge/

Quels parcours de soins pour les patients schizophrènes au Cambodge ?

Les comportements de recherche de soins des patients schizophrènes au Cambodge privilégient en première intention la médecine traditionnelle et religieuse. Les résultats de notre étude montrent que le manque de connaissance de la santé mentale explique en partie ce comportement. À partir de nos observations, nous faisons également l’hypothèse que la mise en place du transfert et du contre-transfert dans la relation thérapeutique présente des failles qui pourraient également expliquer le manque de popularité de la psychiatrie auprès de la population cambodgienne. L’origine de ces failles se situerait dans la pratique cli- nique des psychiatres qui s’inspire directement de la psychiatrie internationale dans laquelle le patient cambodgien peut éprouver des difficultés pour retrouver ses repères socio-culturels.

Mots-clés : Cambodge, schizophrénie, comportement de recherche de soins, culture, transfert.

Questioning care pathways for schizophrenic patients in Cambodia?

The healthcare-seeking behaviours of schizophrenic patients in Cambodia very much favour traditional and religious medicine. The results of our survey show that such behaviours can be partially explained by the lack of knowledge on mental health. From our observations, we also make the hypothesis that the establishment of transference and counter-transference in the therapeutic relationship presents weaknesses, which could also explain why psychiatry is not very popular in Cambodia. The origin of these weaknesses may lie in the clinical practice of psychiatrists, widely influenced by the international psychiatry, in wich the Cambodian patient may find it difficult to find his socio-cultural references.

Keywords: Cambodia, schizophrenia, healthcare-seeking behaviour, culture, transference.

¿Qué métodos curativos para los pacientes esquizofrénicos en Camboya?

La búsqueda de curaciones de los pacientes esquizofrénicos en Camboya privilegia en primera intención la medicina tradicional y religiosa. Los resultados de nuestro estudio muestran que la falta de conocimiento de la salud mental explica por parte este comportamiento. A partir de nuestras observaciones, también planteamos la hipótesis que la instalación de la transferencia y de la contratransferencia en la relación terapeútica presenta fallos que también podrían explicar la falta de popularidad de la psiquiatría entre la población camboyana. El origen de estos fallos se debe de situar en la práctica clínica de los psiquiatras que se inspiran directamente de la psiquiatría internacional en la que el paciente camboyano puede experimentar dificultades para encontrar referencias socioculturales.

Palabras claves: Camboya, esquizofrenía, búsqueda de curaciones, cultura, transferencia.

Entre novembre 2005 et février 2006, nous avons réalisé un travail de recherche au Cambodge sur les comportements de recherche de soins des patients schizophrènes (Coton 2008). Le comportement de recherche de soins est la séquence d’événements lorsqu’un individu, confronté à un inconfort physique ou psychique, souhaite recourir à des soins.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !