Article original

Mobilité internationale et construction des identités

Cadres cosmopolites à la frontière de leurs cultures


Philippe PIERRE

Philippe Pierre est chercheur au sein du Laboratoire de Sociologie du Changement des Institutions (ERES- MO / CNRS).

Pour citer cet article :

Pierre P. Mobilité internationale et construction des identités. Cadres cosmopolites à la frontière de leurs cultures. L’autre, Cliniques, cultures et sociétés, 2002, Vol. 3, n°3, pp. 491-511


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/mobilite-internationale-et-construction-des-identites/

Mobilité internationale et construction des identités. Cadres cosmopolites à la frontière de leurs cultures

Les stratégies de grandes entreprises mondiales tendent aujourd’hui à reposer sur une forte culture organisationnelle vivifiée par une gestion efficace des mouvements de personnel par delà les frontières.
Alors que s’est épanouie en entreprise l’idée de managers cosmopolites partout à leur aise, l’expérience vécue et répétée de la mobilité internationale fait que l’individu mobile peut souvent être en opposition avec ses identifications passées. Nul ne demeure longtemps, en réalité, en situation de mobilité internationale prolongée, sans courir le risque d’une dissociation forte entre univers domestique, communautaire, résidentiel et univers de l’entreprise. Là où le chercheur s’attendait à trouver une élite mondiale homogène, cadres internationaux formant une même « internationale » des cadres, le caractère hétérogène de leurs stratégies de l’identité apporte un démenti au mythe de la grande entreprise comme espace d’assimilation sans retour de ses membres.

Mots clés : mobilité internationale, ethnicité, stratégies identitaires, confrontation interculturelle, socialisation professionnelle.

International mobility and construction of identities. Cosmopolitan executives at the border of their culture.

Nowadays, the strategies of big international firms rely on an organisational structure which is invigorated by an efficient management of employees movements abroad.
Even though the image of the cosmopolite manager at ease everywhere exists in the business world, the lived and repeated experience of international mobility brings the moving individual into opposition with his or her past identifications. In reality, nobody will stay for a long time in a situation of international mobility without running the risk of an important dissociation between the domestic, communitary and residential universe on one hand and the firms universe on the other.
Where the researcher expected to find a homogenous international elite, an executive international, he found that the heterogenous character of their identification strategies contradicts the myth of the big firm as a space of assimilation without return of its members.

Key words: international transfer, Ethnicity, Identity Strategies, Intercultural Confrontation, Profesionnal sociolization.

Movilidad internacional y construcción de identidades. Cuadros cosmopolitas en la frontera de sus culturas.

Las estrategias de la grandes empresas mundiales tienden actualmente a apoyarse en una fuerte cultura organizacional vívíficada por una gestión eficaz del movimiento de personal mas allá de las fronteras.
Pese a que floreció en las empresas la idea de cuadros cosmopolitas que se sientan bien en todas partes, la experiencia vivida y repetida de la movilidad internacional que el individuo movil puede amenudo entrar en oposición con sus identificaciones posadas. En realidad, nadie permanece largo tiempo en situación de movilidad internacional prolongada sin correr el riesgo de una fuerte disociación entre el universo doméstico, comunitario, residencial y el universo de la empresa. Ahí donde el investigador se esperaba a encontrar una élite mundial homogenea, cuadros internacionales formando incluso una «internacional» de cuadros, el caracter heterogeneo de sus estratégias de la identidad trae desmentido al mito de la gran empresa como espacio de asimilación definitiva de sus cuadros.

Palabras Claves: movilidad internacional, Identidad étnica, estrategias de identidad, confrontacion intercultural, socializacion profesional.

 « Par mille instruments et médias, du bricolage au journal intime,
d’Internet à la vie associative, de la photo amateur
aux témoignages en tous genres, les traces personnelles s’accumulent.
C’est l’ensemble de la population qui découvre l’élargissement de soi
dans les images et les œuvres. Et son inéluctable conséquence,
les rapports difficiles avec ce fantôme : le moi objectivé » (Kaufmann 2001).

Les processus d’immigration charrient encore le plus souvent avec eux l’image du monde ouvrier, celle de la déqualification sociale, de la stigmatisation du non-national au sein d’une communauté supposée à tort homogène. Or aujourd’hui, force est de reconnaître que la dynamique des flux migratoires se fonde aussi de plus en plus sur la mobilité d’étrangers de haut niveau social.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !