Article original

L’ethnopsychiatrie haïtienne

Un enracinement dans l’histoire du pays


Frantz RAPHAËL

Frantz Raphaël est psychiatre, membre fondateur de la clinique transculturelle de l’Hôpital Jean Talon, 36 Normandy Drive, Ville Mont-Royal, Montréal, Québec H3R 3H8, Canada. Membre fondateur de la clinique de pédiatrie transculturelle de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont de Montréal. Diplômé en médecine à la Faculté de Médecine de l’Université d’État d’Haiti en 1968, émigration en 1970, licence canadienne (LMCC) depuis 1975. Médecin omnipraticien avec privilège psychiatrique dans les hôpitaux suivants.

Pour citer cet article :

Raphaël F. L’ethnopsychiatrie haïtienne. Un enracinement dans l’histoire du pays. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2010, volume 11, n° 3, pp. 321-330


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/lethnopsychiatrie-haitienne/

L’ethnopsychiatrie haïtienne : un enracinement dans l’histoire du pays

Les racines historiques d’Haïti sont profondément empreintes de la violence des systèmes coloniaux espagnol et français depuis la découverte de l’Île en 1492 jusqu’à l’indépendance des anciens esclaves en 1804. Cette période est marquée par l’émergence d’une médecine créole haïtienne qui a pu répondre aux besoins des esclaves face aux problématiques que nous appelons aujourd’hui la santé mentale. À l’arrivée de la médecine occidentale et de la psychiatrie en Haïti, l’ethnopsychiatrie haïtienne prit naissance des rapports de luttes hégémoniques culturelles reliées à l’occupation américaine de 1915 à 1934. En effet, les médecins haïtiens formés à la médecine occidentale ont ajouté aux pathologies classiques des explications anthropologiques ; par la suite, d’autres études anthropologiques et cliniques sur la Famille haïtienne ont contribué à l’avancement de l’ethnopsychiatrie haïtienne. Les pratiques cliniques contemporaines auprès des communautés haïtiennes vivant à Montréal permettent de retrouver les fondements de l’ethnopsychiatrie haïtienne dans des modèles d’intervention de la médecine créole haïtienne, dans le mysticisme haïtien, dans des croyances religieuses qui constituent une façon particulière d’appréhender le monde.

Mots clés : Ethnopsychiatrie haïtienne, médecine créole haïtienne, stratégies de survie, vaudou enfants esclaves, marronnage, Loas, psychiatrie haïtienne, maladies surnaturelles.

Haitian ethnopsychiatry: rooted in the country’s history 

The historic roots of Haiti are deeply tinged with the violence of the Spanish and French colonial systems since the discovery of the island in 1492 until the independency of the former slaves in 1804. This period is marked by the emergence of a Haitian creole medicine that replied to the needs of the slaves facing what we would call today «mental health issues». With the arrival of western medicine and psychiatry in Haiti, the Haitian ethnopsychiatry is the result of cultural hegemonic battles linked to the American occupation from 1915 to 1934. Indeed, the Haitian doctors trained to western medicine began adding anthropological explanations to well known pathologies. Others contributed to the advancement of the Haitian ethnopsychiatry with anthropological and clinical studies of the Haitian Family. The clinical practices contemporary with the Haitian communities living in Montreal allow rediscovering the foundations of the Haitian ethnopsychiatry in models of intervention of creole Haitian medicine and Haitian mysticism, in religious beliefs that constitute a particular way to apprehend the world.

Key words: Haitian ethnopsychiatry, Haitian creole medicine, survival strategies, voodoo, children slavery, «marronnage», spirits of the voodoo religion, Haitian psychiatry, surnatural disease.

La etnopsiquiatría haitiana: un anclaje en la historia del país

Las raíces históricas de Haití están profundamente teñidas de la violencia de los sistemas coloniales español y francés, desde el descubrimiento de la isla en 1492 hasta la independencia de los antiguos esclavos en 1804. Este periodo está marcado por la emergencia de una medicina criolla haitiana que pudo responder a la necesidad de los esclavos frente a los problemas que hoy llamamos de salud mental. Con la llegada de la medicina occidental y de la psiquiatría en Haití, la etnopsiquiatría haitiana toma conciencia de la relación de las luchas hegemónicas culturales con la ocupación americana desde 1915 hasta 1934. En efecto, los médicos haitianos formados en la medicina occidental han añadido a las patologías clásicas explicaciones antropológicas ; se suman otros estudios antropológicos y clínicos sobre la familia haitiana, contribuyendo al avance de dicha etnopsiquiatría. Las prácticas clínicas contemporáneas con las comunidades haitianas, que viven en Montreal, permiten encontrar los fundamentos de la etnopsiquiatría haitiana en los modelos de intervención de su medicina criolla, en el misticismo haitiano, en las creencias religiosas que constituyen una manera particular de entender el mundo.

Palabras claves: Etnopsiquiatría haitiana, medicina criolla haitiana, estrategias de supervivencia, Vudú niños esclavos, granates, Loas, psiquiatría haitiana, enfermedades sobrenaturales.

Depuis la découverte de l’Île en 1492, l’histoire d’Haïti a été marquée par la violence des systèmes coloniaux espagnol et français. Distancés des modèles de vie des colons, les esclaves ont dû développer des façons de penser la maladie, la santé et de se soigner. Ils ont créé des pratiques de soins, devenues la Médecine Créole Haïtienne, en réponse aux problématiques de ce que nous appellerions aujourd’hui la santé mentale. Cette médecine créole haïtienne a pris naissance dans des relations marquées par des stratégies de survie qui continuent encore d’imprégner le cours de l’histoire du pays.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !