Article original

La reconstitution psychique et sociale par des pratiques rituelles traditionnelles

Approche transculturelle de la prise en charge des sortants de prison au Togo


Koffi AGBEMADON

Koffi Agbemadon est psychologue clinicien, doctorant en psychopathologie clinique et processus thérapeutiques à l’université Paris 8.

Pour citer cet article :

Agbemadon K. La reconstitution psychique et sociale par des pratiques rituelles traditionnelles. Approche transculturelle de la prise en charge des sortants de prison au Togo. L’autre, cliniques, cultures et sociétés, 2009, volume 10, n° 2, pp. 171-179


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/la-reconstitution-psychique-et-sociale-par-des-pratiques-rituelles-traditionnelles/

La reconstitution psychique et sociale par des pratiques rituelles traditionnelles : approche transculturelle de la prise en charge des sortants de prison au Togo

Accompagner les détenus sur la voie de la réinsertion sociale est une préoccupation de toutes les sociétés. Au Togo, la sortie de prison d’un détenu mobilise l’attention de sa famille et celle de sa communauté culturelle. Une fois libéré, il doit retourner dans son village d’origine pour entreprendre des rituels culturels traditionnels. Ces rituels de sortie de prison sont un processus de prise en charge communautaire susceptible d’offrir des opportunités de reconstitution psychique et sociale aux sortants de prison. Ils permettent non seulement de réinsérer socialement le sortant de prison mais aussi de rétablir les liens familiaux qui sous-tendent l’existence de chaque membre dans sa communauté. Car le sortant de prison sera désormais perçu comme un autre différent de lui-même, un autre qui vient d’ailleurs, d’un ailleurs lointain.

Mots-clés : Prison, Sortants de prison, Rituels culturels traditionnels, Reconstitution psychique et social, Rituels  thérapeutiques, Togo.

The psychological and social reconstitution through traditional ritual practices : Transcultural healing process of returnees from prison in Togo

Accompanying offenders on the way of social rehabilitation is a preoccupation of all societies. In Togo, the return from prison of an offender mobilizes the attention of his family and of his cultural community. Once released, he must return to his village of origin where he undertakes traditional cultural rituals. Those rituals of leaving prison in Togo are a communal healing process offering opportunities of psychological and social reconstitution to the returnees from jail. It reintegrates them socially and works to re-establish the family ties that underlie the existence of every member of their community. Henceforth, the returnee from prison will be looked upon as a different person, coming from elsewhere; an elsewhere faraway.

Key words: Prison, retiring of prison, traditional cultural rituals, psychological and social reconstitution, therapeutic
rituals, Togo.

La reconstitución psíquica y social a través de prácticas rituales tradicionales: abordaje transcultural de la atención de expresidiarios en Togo

El acompañamiento de los prisioneros hacia una adecuada reinserción social es una preocupación de todas las sociedades. En Togo, la salida de la cárcel de un detenido es un evento que atrae la atención de su familia y de su comunidad cultural. Una vez liberado, él tiene que regresar a su pueblo de origen para la realización de ciertos rituales culturales tradicionales. Estos rituales a la salida de la cárcel son uno de los constituyentes de la manera en que la comunidad se hace cargo de los expresidiarios, permitiéndoles una reconstitución psíquica y social, además de un restablecimiento de los vínculos familiares cruciales para la existencia en la comunidad, ya que estas personas pueden ser consideradas como alguien diferente de si mismo, un otro que viene de un sitio lejano.

Palabras claves: Expresidiarios, rituales culturales tradicionales, reconstitución psíquica y social, rituales terapéuticos, Togo.

Le multiculturalisme de l’ère actuelle exige la prise en compte de toutes tendances thérapeutiques (médicale, ou non médicale) dans la prise en charge des personnes en situation de demande. Ainsi, dans ses rapports avec l’altérité, la psychiatrie transculturelle ne peut ignorer quelque aspect des pratiques culturelles d’une société quelle qu’elle soit. Elle se doit de connaître et de tenir compte de toutes pratiques qui revêtent surtout un caractère thérapeutique.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !