Article original

La malédiction de Kumar

Histoire d’un suicide annoncé au Sri Lanka


Joséphine ANTOINE-MILHOMME

Psychologue clinicienne, actuellement volontaire à Médecins Sans Frontières, 8 rue Saint Sabin, 75011 Paris, Doctorat d’ethnologie et anthropologie sociale à l’EHESS en cours.

Pour citer cet article :

Antoine-Milhomme J. La malédiction de Kumar. Histoire d’un suicide annoncé au Sri Lanka. L’autre, Cliniques, cultures et sociétés, 2007, Vol. 8, n°2, pp. 257-268


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/la-malediction-de-kumar/

La malédiction de Kumar. Histoire d’un suicide annoncé au Sri Lanka.

Mina et Kumar ont perdu leurs trois enfants pendant le tsunami en décembre 2004 au Sri Lanka. Kumar ne peut surmonter sa peine et se suicide. Il cherche à emmener avec lui sa femme qui refuse et la maudit juste avant sa mort. Nous apprendrons que Kumar n’en est pas à son premier moment traumatique mais a vécu pendant la guerre civile un épisode de torture; la perte de ses enfants et la violence du tsunami n’a fait que réveiller ses anciens fantômes traumatiques.

Mots-clés : Sri Lanka, suicide, torture, tsunami, hindouisme.

The malédiction of Kumar. History of an announced suicide in Sri Lanka

Mina and Kumar have lost their three children during the tsunami of december 2004 in Sri Lanka. Kumar is inconsolable and commits suicide. His wife refuses to die with him and curses her. We will learn that this is not the first traumatic event for Kumar but he had been tortured during civil war; the loss of his children and the violence of the tsunami awoke those traumatic ghosts.

Key-words: Sri Lanka, suicide, torture, tsunami, hinduism.

La maldición de Kumar. Historia de un suicidio anunciado en Sri Lanka

Mina y Kumar han perdido sus tres hijos en el tsunami de diciembre 2005 en Sri Lanka. Kumar no logra sobrepasar su pena, se mata y la maldice. Quiere llevar su mujer con el pero ella no quiere matarse. Se aprende que no es el primer momento de traumatismo para Kumar, pero que ha sido torturado durante la guerra civil; la perdida de sus hijos y la violencia del tsunami despiertan los fantasmas traumáticos.

Palabras claves: Sri Lanka, Suicidio, tortura, tsunami, hinduismo.

Les Veda1 déclarent que personne n’a besoin « d’être sauvé », car personne n’est jamais perdu.

Voici l’histoire de Mina et de Kumar. Mina est une belle jeune femme tamoule de trente-deux ans au moment où la vague mortelle vient frapper à sa porte. En ce dimanche matin, elle est en train de préparer un gâteau pour ses enfants, qu’ils ont l’habitude de déguster au cours de la matinée.

Deux enfants sont en train de jouer dehors : un joli petit garçon de deux ans est assis dans le sable, et sa sœur de six ans joue tranquillement à ses côtés. Leur sœur aînée, âgée de neuf ans, est à l’école pour des cours supplémentaires payants car elle est brillante et beaucoup d’espoirs de réussite reposent sur ses épaules.

  1. Écritures religieuses hindoues.

Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !