Article original

La dépigmentation volontaire

Réalités, interprétations, résistances


Antoine PETIT

Antoine Petit est médecin dermatologue. Service de Dermatologie Hôpital Saint-Louis.

Pour citer cet article :

Petit A. La dépigmentation volontaire. Réalités, interprétations, résistances. L’autre, Cliniques, cultures et sociétés, 2007, Vol. 8, n°1, pp. 95-108


Lien vers cet article : https://revuelautre.com/articles-originaux/la-depigmentation-volontaire/

La dépigmentation volontaire. Réalités, interprétations, résistances

La Dépigmentation Volontaire (DV) consiste à éclaircir la teinte naturelle de sa peau, au risque de complications esthétiques et médicales parfois dramatiques. La DV est répandue dans le monde entier. En Afrique subsaharienne, elle concerne certains hommes et au moins 25 % des femmes. Cet article synthétise les données objectives sur le phénomène. Il résume les débats sur son interprétation, qui opposent essentiellement la valeur d’identité ethnique de la couleur de peau à une valeur purement esthétique. Il émet l’hypothèse que l’interprétation ethnique, quel que soit le crédit qu’on lui accorde, s’impose comme une idée gênante qui induit une réticence à prendre en considération la DV, contribuant ainsi à sa méconnaissance scientifique.

Mots clefs : dépigmentation volontaire, pigmentation, peau, Afrique, Xessal, dermatologie.

Skin lightning Facts, Interpretations, Resistances

Skin Lightening (SL) is a widespread practice around the world, although it can give rise to severe aesthetic and medical complications. In most Sub-Saharan African countries, some men and likely more than 25% of adult women daily apply lightening agents on their whole body surface for a “cosmetic” purpose. This paper summarizes our knowledge of this phenomenon, as well as the debate on its meanings. Current interpretations set an “ethnic” against a “purely aesthetic” signification of SL. We put forward the hypothesis that the “ethnic” interpretation, whatever it is regarded as true or false, imposes itself as a disturbing thought which may lead physicians and human sciences researchers to some reluctance to take SL into consideration.

Key words: voluntary depigmentation, pigmentation, skin, Africa, Xessal, dermatology.

La despigmentación voluntaria. Hechos, interpretaciones, resistencias

La despigmentación voluntaria (DV) consiste en aclarar el tinte natural de su piel, con el riesgo de complicaciones estéticas y médicas a veces dramáticas. La DV se ha extendido en el mundo entero. En Africa subsahariana toca a ciertos hombres y al menos a 25 % de las mujeres Este artículo sintetiza los datos objectivos sobre este fenómeno. Resume tambien los debates sobre su interpretación, que oponen esencialmenite el valor de identidad étnica del color de piel a un valor puramente estético. Se emite la hipótesis que la interpretación étnica, cualquiera sea el crédito que se le acuerde, se impone como una idea perturbadora que induce a una reticencia a tomar en consideración la DV, lo que contribuye a su conocimiento científico insuficiente.

Palabras claves: despigmentación voluntaria, pigmentación, piel, Africa, Xessal, dermatología.

Dans le monde entier, des femmes et des hommes tentent d’éclaircir la teinte naturellement pigmentée de leur peau. Ils n’y parviennent qu’au prix de risques médicaux et de complications inesthétiques. Nous sommes soumis, en tant que dermatologue, à la double exigence de traiter les patients souffrant de ces complications et de soutenir les efforts de la collectivité pour en prévenir la survenue.


Cet article est disponible uniquement au format pdf


Ou
Abonnez-vous en cliquant ici !

Vous êtes abonné Premium ?
Connectez-vous

[wordpress_social_login]

Inscrivez-vous
à notre newsletter

Abonnez-vous à notre liste de diffusion
et recevez des nouvelles de la revue L'autre
directement dans votre boîte email.

Merci pour votre inscription !